Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique DECLARATION DE RENTREE POLITIQUE DU COMITE D'ACTIONS POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE DU DEVELOPPEMENT ET LA LIBERTE (CARDDL)- PARIS, LE 1er SEPTEMBRE 2015

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

DECLARATION DE RENTREE POLITIQUE DU COMITE D'ACTIONS POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE DU DEVELOPPEMENT ET LA LIBERTE (CARDDL)- PARIS, LE 1er SEPTEMBRE 2015

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Nous n'avons pas le droit d'ignorer les deux milliards d'humains malheureux sur terre, dont certains fuient la misère au Moyen Orient et en Afrique pour risquer leur vie en Méditerranée. Cette tragédie devenant insupportable, devrait faire réagir les responsables qui dirigent l'Afrique en premier chef. Il est surprenant de constater qu'aucun chef d’État africain n'a réagit valablement à cette hémorragie humaine.

De même, nous n'avons pas le droit nous africains, et particulièrement congolais, de rester en spectateur de cette abomination  qui s'opère au nez et à la barbe de notre existence.  L'exode massif des exilés appelés improprement migrants par certains, est la honte de notre siècle; même les deux guerres mondiales n'égalent pas l'effectif exorbitant du nombre des morts dans la méditerranée depuis une dizaine d'années. Des citoyens qui quittent par désespoir de cause  leurs continents  sans qu'aucun  président des continents concernés ne se préoccupe de cette situation qui devient un nouveau fléau du siècle actuel,  nous laisse pantois.

Cet exode interminable, imparable et inexorable d'une partie du monde vers une autre partie du monde est imputable à  de nombreux facteurs :

- l'inégalité et la mauvaise distribution des richesses du monde ;

- des guerres immorales pour des intérêts strictement financiers, induites par les puissants de ce monde (minoritaire) contre le reste du monde (majoritaire) transformant l'être humain à sa plus simple expression ;

- la mal gouvernance des gouverneurs africains  souvent imposés  par les puissants de ce monde pour des intérêts peu honorables pour l'humanité ;

- les « dictateurs » africains façonnés substantiellement par les puissants de ce monde, et qui font pire que  leurs façonneurs au point de transformer leur propre peuple en état latent d’esclavage moderne obligeant ces derniers à vivre comme à l'âge de la pierre taillée sans se soucier des principes fondamentaux qui font que l'homme soit un humain :

  • aucun  système de santé digne de ce nom
  • une éducation  au bas des pâquerettes défiant toute concurrence de l'illettrisme
  • un système de provision d'eau et d'électricité désuet
  • une alimentation indigne d'un être humain
  • un système environnemental et de  l'habitat proche de l'animal
  • des maladies jadis éradiquées qui réapparaissent traduisant l'état de déliquescence  sanitaire profond ;
  • le chômage exponentiel des jeunes qui représentent l'avenir de tout un pays , de tout un continent
  • Bref, un Indice de Développement Humain africain (IDH) le plus mauvais du monde...

Ceux qui sont plus dodus (et ils ne sont pas nombreux), peuvent venir vivre ou se faire soigner tranquillement en Europe en tirant  leur épingle du jeu pendant que la majorité des peuples africains croupit dans une misère sans pareil.

Eu égard de ce qui précède, le Comité d'Actions  rappelle  qu' un homme ne peut être heureux tout seul dans n'importe quel point du globe.

L' humanité doit apporter des éléments de SOLUTION au quadruple énigme énoncée ci-haut:  afin que l'HOMME ou l'ETRE HUMAIN  reprenne sa place dans le monde où la finance dirige l'humanité. L'homme devient robotisé et est de plus en plus omnibulé par le GAIN facile, la CORRUPTION, le VOL, la CONCUSSION, la PARESSE, l'IMMORALITE, une culture ANTIDEMOCRATIQUE et de l' AUTOPROCLAMATION (du moi je, moi je), le mépris du mérite...

Nous voulons retrouver le mieux être,  le goût du travail bien fait, le développement de tout un continent afin de faire de celui-ci le défi mondial (par rapport à toutes les ressources dont il regorge), un PARADIS  où chacun sera  heureux d'y vivre.

En ce qui concerne le Congo-Brazzaville, nous sommes à moins d'un an de l'élection présidentielle, aucune structure viable pour garantir une bonne élection n'a à ce jour été mise en place.

Des efforts importants ont été fournis par les différentes structures politiques et de la société civile, en vue  de garantir une véritable alternance politique qui permettra de reconstruire et restructurer  ce pays avec des congolais suffisamment responsables de toute obédience.

Le Comité d'Actions attire l'attention de tous les « politiques » aux postures douteuses qui continuent à utiliser le peuple congolais comme rempart pour juste assouvir leurs intérêts égoïstes, foulant au pied les droits les plus fondamentaux de ce peuple.

Le Comité d'Actions mettra tout ce qui est en son pouvoir pour qu'il n' y ait pas  un autre « Monsieur Sassou » remplaçant Monsieur Sassou. Le Comité d'Actions lutte et luttera réellement pour éradiquer tout le système qui détruit la dignité de tout un peuple.

le Comité d'Actions  met en garde  tous ceux qui veulent enfumer ou enfariner ce vaillant  peuple longtemps  assujetti  par  des dirigeants irresponsables, les mêmes qui veulent avilir le Congo en assouvissant leur soif interminable de pouvoir qui  consiste à reproduire les mêmes schémas qui fragmentent  continuellement le  peuple   et son tissu social. Leur but primordial n'est pas le bien du peuple mais le POUVOIR,  remplacer M. Sassou, c'est tout!!! Pour le Comité d'Actions,  ceci n'est pas un projet politique! Les mêmes feront peut être PIRE!  Jeunes et moins jeune!

Le Comité d'Actions  promet que le  peuple  congolais ne se laissera plus abuser  par eux, car il  a mûri. Il est devenu mature et exigent parce que conscient que ce pays à faible densité (4 millions seulement d'habitants) et scandaleusement riche dans tous les domaines, devrait être un EL DORADO pour l'Afrique et le monde;

Sur ce, comme le peuple congolais,  ce souverain primaire, le Comité d'Actions  veillera à ce que  les élections  soient libres, transparentes et paisibles sous  l'arbitrage  si possible de l'UA, entre autre afin de redonner à ce si beau pays ses lettres de noblesse.

Après décembre 2015, si aucune condition  d'une  élection présidentielle  viable n' est  mise en œuvre,  le Comité d'Actions prendra toutes ses responsabilités.

Par ailleurs, la procédure d'investigation, si elle doit avoir lieu,  elle sera menée par le peuple souverain lui même. Ceux qui veulent se précipiter aux élections non transparentes  nous trouverons sur leur chemin.

Vive le Congo !

Vive le peuple souverain !

Vive le Comité d'Actions

Et que Dieu bénisse le Congo!

POUR LE COMITE D'ACTION POUR LA RESTAURATION DE LA DÉMOCRATIE, LE DÉVELOPPEMENT ET LA LIBERTÉ (CARDDL)

La coordonnatrice

Gertrude MALALOU-KOUMBA


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir