Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Quels sont les critères qui ont milité en faveur du choix du sacre Ouabari Mariotti Joseph, ancien garde des sceaux sous Pascal Lissouba, à la tête du FROCAD France et Europe ?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Quels sont les critères qui ont milité en faveur du choix du sacre Ouabari Mariotti Joseph, ancien garde des sceaux sous Pascal Lissouba, à la tête du FROCAD France et Europe ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

MANIPULATION OU PRIVILÈGE

Depuis la chute de Pascal Lissouba en 1997 et la dislocation de son parti politique l’UPADS originale, Mr OUABARI devenu Mariotti vit en France. Il fait régulièrement des allers et retours entre le Congo et la France.

Très régulièrement même et il n’a jamais été inquiété par le pouvoir en place, tandis que certains d'entre nous dans la diaspora partons soit caché, soit sans faire du bruit pour ne pas se faire prendre après avoir manifesté dans les rues de Paris ou ailleurs en Europe, en Amérique… Monsieur Ouabari devenu Mariotti, va régulièrement au Congo et, sans en avoir reçu mandat, il se permet avec tout le désordre qu’on lui reconnaît d’aller parler au nom de la diaspora politique qui travaille sérieusement pour le départ de Sassou ; C’est de l’anarchie ! La question est de savoir pour qui travaille-t-il?

Monsieur Ouabari devenu Mariotti est très actif dans le milieu politique de la diaspora congolaise de France. Il fourre son nez et sa tête partout, il est sur tous les fronts comme il aime le dire à qui veut l’entendre ; il est infatigable ! Mais pourquoi il aime fourrer son gros nez partout ? Que cherche-t-il ?

Il s’est d'abord autoproclamé Président de l’UPADS France et Europe. Quand Tsati Mabiala a voulu porter plainte contre OUABARI pour usurpation frauduleuse de nom, il s'est ravisé et s’autoproclamé Président de l’UPADS Autonome France-Europe. Ensuite il a été nommé par je ne sais quel tour de passe-passe comme Représentant du Collectif du 17 à Paris avec la bénédiction des fameux membres du collectif du 17 ; dont certains devenus dissidents de l'UPADS ont formé le CAP entrainant avec eux des jeunes ignorants et naïfs sans expérience et à la limite bourrés.

Lors de la célébration du 3ème anniversaire de ce fameux collectif du 17 en Aout 2015 au Congo, certains membres mués en CAP se trouvaient à Paris. Pendant que Ouabari devenu Mariotti se trouvait une fois de plus au Congo.

Monsieur Ouabari devenu Mariotti est aussi Président à vie de Congo-ya-Sika en France. Et, depuis quelques semaines, il a été nommé, avec les mêmes méthodes dont il est le seul à détenir le secret, Représentant du FROCAD à Paris; quelle perspicacité ?

La diaspora se pose la question de savoir : quels ont été les critères qui ont milité en faveur du choix de Mr OUABARI devenu Mariotti à la tête du FROCAD Paris ? Comment Mr Paul Marie MPOUELE, Coordonnateur du FROCAD a-t-il été convaincu et a manqué de discernement au sujet de la personne de Mr OUABARI devenu Mariotti pour signer une décision le nommant Représentant du Frocad à Paris ? N’a-t-on pas trouvé mieux que cet homme aux abois disqualifié par l’âge comme son parent Sassou pour assurer la représentation du Frocad ? Quelle magouille se cache derrière cette nomination ? En tout cas pour la diaspora cette nomination ne sent pas bon ; ce qui pose le problème de la légitimité de ce soit disons Représentant du Frocad aux allures douteuses et frauduleuses ! C’est pourquoi, le rassemblement organisé pour la sortie officielle du Frocad Paris a connu un échec cuisant à cause du cafouillage de sa nomination.

Mr OUABARI devenu Mariotti n’a jamais fait consensus au niveau de Paris, car il a toujours travaillé selon des méthodes anciennes du monopartisme ; ce n’est pas un démocrate. Il aime imposer ses points de vue, et surtout il a toujours son secrétariat dans la poche ! Quand il arrive à une réunion qu'il doit manager, il vous sort à la fin un compte rendu, ou des conclusions sous forme de communiqué final qu'il a pris le soin d'écrire chez lui sans tenir compte des contributions des uns et des autres. C’est de cette façon que celui qui est commis d’office pour faire lecture du communiqué final fait maison, se trouve être pris au piège comme un « mouton de panurge » dévoué à la cause du Messie OUABARI, en l’infantilisant. Quelle forme de domination ? OUABARI est un dictateur en miniature ! Dans de telles conditions, comment pensez-vous travailler sereinement avec un vieux loup au comportement mafieux, digne de la mafia sicilienne !

Nous avons glané quelques informations au sujet de sa nomination : Pour obtenir cette nomination OUABARI devenu Mariotti a usé des méthodes indignes dont il est seul capable à agir ainsi, tellement que l’esprit de magouille en lui est très fort. Il a traité d’incompétents certaines têtes d’affiche qui se battent sur la place de Paris pour faire partir Sassou et tout son clan du pouvoir. Il a martelé qu’il était le seul qui était capable de conduire le Frocad en France et en Europe. Aucune autre personne en dehors de lui n’avait les compétences ni l’envergure de conduire la machine Frocad à Paris. Quel toupet !

Pourquoi battons-nous de façon acharnée contre Sassou et tout son système, si nous même produisons les mêmes inepties et peut être même faisons pire que Sassou ? Entre Sassou et Mr OUABARI devenu Mariotti, il n’y a aucune différence : bonnet-blanc, blanc-bonnet ! Sassou au moins fait semblant de donner la parole à ses contradicteurs. Dans la salle à Dunkerque, Mr OUABARI devenu Mariotti, truffé de ses sbires, (on se demande qui est le grand tribaliste, entre Sassou et Mr OUABARI devenu Mariotti?) qui a refusé de donner la parole à l'assistance qui voulait comprendre comment il nous a été imposé comme représentant du FROCAD à Paris cet été, alors que Mr OUABARI devenu Mariotti était allé au Congo passer ses vacances. C'était de la dictature en plein ! Ce qui était marrant, c'est de voir tout son clan BANGANGOULOU le soutenir aveuglement comme s’ils étaient dans le vrai ! HA pauvre Congo ! Il y a lieu de se demander, comment se comporteront-ils devant le peuple congolais si jamais par malheur, nos « amis » venaient à conquérir le pouvoir ?

Comment pouvons-nous expliquer que les mêmes dérives que nous reprochons à Sassou sont reproduites par nous qui le combattons ? Quel est l’intérêt pour nous opposants ou résistants de vouloir faire le jeu de Sassou au point de considérer que l’ennemi du peuple n’est pas celui que nous combattant, mais plutôt nous membres de l’opposition. ?

Et lorsque nous l'entendons dire dans une interview qu’il a accordé à Sadio Kanté, nous citons « ceux qui ont signé avec le FROCAD c'est Congo ya sika, les Assises, Koukebene, Sathoud et maintenant ORIS… », Nous osons croire que c’est par oubli qu’il n’a pas parlé des autres structures et personnalité qui ont aussi signé avec le FROCAD et qui soutiennent fortement par des contributions multiformes les actions menés par le Frocad. Nous espérons qu’il va se ressaisir pour mettre son logiciel mémoire à jour. Avec la nomination de OUABARI devenu Mariotti, le FROCAD peut être considéré comme un panier de crabe qu’autre chose. De nombreuses structures n'ont pas voulu signer préférant attendre comment le FROCAD va se comporter à l'avenir, elles avaient raison !

Mr OUABARI devenu Mariotti poursuit dans l'interview en disant nous citons « Combien de structures marchent ici en France... » ? Quelle injure ! Quelle prétention ! Quelle inconsidération ! Nous dans la diaspora, nous savons quelles sont les structures qui marchent réellement, qui travaillent réellement en silence, qui pose des actes, qui font des actions coup de poing, qui font du lobbying, qui voyagent dans différents pays occidentaux, qui montent, qui descendent… Et ce n'est surement pas Mr OUABARI devenu Mariotti et son Congo ya sika réduit à 5 personnes tous du même clan à quelque nuance près parce qu'il les indemnise pour de basses besognes, mais qui comprendront plus tard dans quel engrenage, ils ont été fourrés !

Toujours dans cette même interview, Mr OUABARI devenu Mariotti continue en disant Nous citons « mais c'était une cérémonie de rentrée et de lancement des activités... ». Mais comment peut-on faire une cérémonie de rentrée et de lancement des activités pour une structure qui n'existe que dans la tête de Mr OUABARI devenu Mariotti, alors que la diaspora ne lui a JAMAIS donné mandat de la représenter ni au Congo ni ici ? Mr OUABARI devenu Mariotti n'a jamais été investi par la diaspora où que ce soit. Il ne représente pas la légitimité du peuple vivant en France et en Europe.

Le peuple au nom duquel nous nous adressons à bon espoir de croire que l’opposition joue pleinement et sincèrement son rôle. Mais, Nous avons des inquiétudes, au regard de nos agissements qui sont beaucoup plus tournés vers le gain facile, l’envie d’assouvir notre soif du pouvoir pour le pouvoir, sans conviction aucune de pouvoir créer les conditions digne d’une véritable république.

Nous nous battons parce que nous voulons donner à notre peuple une certaine dignité. Et cela passe par un préalable important, qui tient à empêcher les tenants du pouvoir à mettre à exécution leur projet de changer la constitution du 20 janvier 2015. Ce projet est juridiquement infondé, politiquement désastreux et socialement explosif.

Nous nous battons parce que nous voulons rendre la dignité à notre peuple en dénonçant l’arbitraire qui est la marque de fabrique du pouvoir de Brazzaville. Il s’opère dans notre pays des arrestations arbitraires, des enlèvements et des interdictions d’aller et venir pour certains, tandis que pour d’autres, ils peuvent vaquer à leurs occupations, comme c’est le cas pour Mr OUABARI devenu Mariotti.

Nous nous battons parce que nous voulons rendre la dignité à notre peuple en nous indignant de la misère dans laquelle il a été plongé depuis des décennies, en dénonçant le musèlement de notre peuple et, la mauvaise gouvernance institutionnalisées dans le pays et surtout le non respect des lois et règlements de la République, qui frise le gangstérisme politique.

Nous nous battons parce que notre peuple vit dans l’obscurité, n’a pas d’eau potable à Brazzaville et dans les autres contrés du pays ; ne bénéficie des soins de santé de qualité par manque des hôpitaux bien équipés en matériel et en médicaments. Qu’a-t- il fait, notre peuple pour mériter un tel sort ?

Nous nous battons parce que nous voulons un mieux-être pour notre peuple. Et ceci est possible, il suffit seulement de tenir mordicus en vue d’une alternance en 2016.

Mr OUABARI devenu Mariotti qui a été un ministre de la République sous un régime démocratique, mais qui s'est permis de tromper la République (nous avons les dossiers) en trichant avec les modalités républicaines (nous n'en dirons pas plus pour l'instant), le moment viendra ou tout le monde rendra les comptes. Pour l'instant nous ne voulons plus de ce genre d'énergumènes aux responsabilités dans notre pays. Pourquoi continuer à tromper le peuple tout le temps ? Mr OUABARI doit tirer les conséquences de son indélicatesse. Le mieux à faire pour apaiser la tension dans la diaspora, c’est de surseoir sa représentation, le temps d’organiser les consultations au sein des structures membres du Frocad en France et en Europe. Si sa nomination n’est pas confirmée par le vote des membres des plateformes et associations composant le Frocad, il sera remercié pour avoir osé. La diaspora est suffisamment responsable de se choisir une personne digne de bonne foi pour assurer la représentation du Frocad France et Europe.

Nous ne sommes pas contre le FROCAD, ni contre OUABARI devenu Mariotti, en tant qu’être humain, mais nous condamnons les manières d’une certaine époque révolue dont il est passé maître à l’ouvrage. Toutes les personnes qui se livreront dans de telles pratiques peu recommandables doivent se préparer pour nous croiser sur leur chemin. Le combat politique ne se détermine pas en fonction de l’âge de tel ou tel individu, il s’agit de moraliser l’homme politique congolais, qui doit comprendre qu’on ne gouverne pas pour soi-même ni pour son clan, mais on doit être au service de l’ensemble de la communauté. En même temps, les anciens en politique au Congo-Brazzaville doivent avoir la culture d’abandonner par élégance leur siège au profit des jeunes. Un tel esprit ne peut que contenir des avantages pour le progrès du pays. Denis Sassou NGuesso n’a-t-il pas écrit, « Je suis persuadé que le Congo ne manque pas de jeunes capables de prendre la relève. Moi-même d’ailleurs, à 67 ans, je commence à envisager la sortie, parce que notre Constitution stipule que, à plus de 70 ans, on ne peut plus être candidat à la présidentielle. En tout cas, la Constitution précise que le président ne peut effectuer plus de deux mandats »

Les règles de la démocratie sont claires, il n’y a pas à les galvauder, sinon nous risquons d’être comme des chimpanzés dans la jungle qui attendent toujours d’avoir leur propre historien afin que l’histoire de la chasse ne tourne pas toujours en faveur du chasseur !

Pierre Cyprien NGATSELET-HONDOGOT


 

Commentaires  

 
0 #1 le fils du pays 13-09-2015 11:38
Bon,les congolais de france ont déformé leurs noms Congolais vraiment a défaut de faire pire ca fait rire.Ecoutez toute cette vieille classe politique sera chassee de l'univers politique Congolais un point un trait
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir