Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Aujourd'hui la question n'est pas d'être pour ou contre la personne de Denis Sassou Nguesso

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Aujourd'hui la question n'est pas d'être pour ou contre la personne de Denis Sassou Nguesso

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Aujourd'hui la question pour chaque Congolais, c'est de se regarder dans la glace et se dire du fond du cœur, où est notre fierté d'être Congolais et de laisser un seul homme, Denis Sassou Nguesso, soumettre plus de 4 millions d'âmes et décider de changer la Constitution du pays pour se maintenir au pouvoir à vie et préparer sa succession par son fils ?

Aujourd'hui la question pour chaque Congolais, c'est de se regarder dans la glace et se dire du fond du cœur, comment cet homme, Denis Sassou Nguesso, qui a mis lui-même en place cette Constitution en 2002, peut-il se permettre d'humilier tout un peuple et imposer sa volonté en décidant que cette Constitution qu'il avait lui-même élaborée ne convient plus et il faille la changer, tout simplement parce que son mandat arrive à la fin ?

Aujourd'hui, surtout après ce qui vient de se passer au Burkina Faso, la question pour chaque Congolais, c'est de se regarder dans la glace et se dire du fond du cœur, qui sommes-nous donc devenus nous Congolais pour accepter ce qu'un autre peuple ne saurait accepter ?

Aujourd'hui la question pour chaque Congolais, c'est de se regarder dans la glace et se dire du fond du cœur, comment peut-on être fier de vendre l'honneur et la grandeur du pays et de soutenir l'insoutenable et de défendre l'indéfendable, au nom de petits intérêts matériels et donc éphémères par essence ?

Aujourd'hui la question pour chaque Congolais, c'est de se regarder dans la glace et du fond du cœur, se demander ce que doit penser Denis Sassou Nguesso lui-même de celles et ceux (ses moutons de Panurge) qui le soutiennent dans cette folle et funeste aventure ? A-t-il vraiment la moindre considération et le moindre respect pour des individus qui n'ont aucune dignité ?

Bienvenu Mabilemono


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir