23/03/2017

Dernière mise à jour09:55:39 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Hellot Matson Mampouya : Les dessous d’une ambition personnelle sans idéal

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Hellot Matson Mampouya : Les dessous d’une ambition personnelle sans idéal

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a quelques jours nous avions publié un article sous le titre : "Mr Hellot Matson Mampouya, dites-nous..., les congolais doivent savoir". Face à son silence, nous avons cherché autour des personnes qui l’entourent pour essayer de cerner l’individu. Bien que l’homme inspire encore la peur grâce à sa puissance financière pour le laquelle il est prêt et capable de tout et même du pire, quelques langues se sont déliées pour nous donner des pistes afin de cerner l’homme.

Hellot Matson MAMPOUYA est un fourbe qui trompe ses militants et le peuple congolais. En réalité, il n’a aucune ambition politique. Son parti la DRD est pour lui le meilleur moyen de s’enrichir en faisant croire à ses mentors qu’il peut leur apporter des militants grâce à son soutient. Ce qui lui plaît vraiment, lui fils d’une famille pauvre, parvenu à la richesse grâce à l’argent des NGuesso, c’est de s’enrichir et surtout de ne plus retomber dans l’indigence. Cet homme qui n’a jamais travaillé ni avec ses mains et encore moins avec son cerveau a maintenant plus de soixante parcelles de terrain à Brazzaville, dont la dernière est celle qui est actuellement en chantier aux cataractes vers Matour (Makélékélé). Hellot Matson Mampouya ne se préoccupe pas de sa carrière politique, la seule chose qui compte pour lui est son argent. Pour preuve, il n’a jamais été élu, sauf son rachat aux élections locales de 2014 où il avait été le meilleur perdant à Mfilou.

En juin 2015, pendant que le PCT et Firmin AYESSA lui demandent de proposer des noms des cadres à nommer dans l’administration publique et à la territoriale (préfets, sous-préfets, maires et secrétaires généraux) comme convenu avec Sassou Nguesso pendant les Consultations présidentielles, il a préféré une compensation financière personnelle d’un milliard et demi, se foutant de la gueule des militants de son parti.

Quand les cadres du parti lui parle des présidentielles 2015, il vous arrête net et regarde aux alentours en vous disant : « Sassou va t’entendre, laissons-le diriger jusqu’à sa mort. Notre temps viendra ». Et la misère du peuple ? Il répond carré : « moi aussi j’ai souffert dans mon enfance, est-ce que c’est Sassou qui était au pouvoir ? » Même son épouse ne s’en cache pas haussant les épaules : « Éh Sassou nous on va pas le déranger, c’est notre papa ».

D’après le vénérable SITA Bitori, homme de main de Pierre OBA à la DRD, Hellot Matson Mampouya avait reçu huit cent millions de Sassou Nguesso qui lui avait envoyé Pierre OBA en vue de créer un mouvement politique qui devait contrôler la région du Pool et tuer le MCCDI. Émerveillé, il s’exclama, l’argent dans les mains, devant son frère trébuchant de joie : « oh Alain, qu’est-ce qui nous arrive, nous sommes maintenant riches ! Oh Sassou est merveilleux !». D’ailleurs, ne trouvant pas sa part dans le magot à cause de la gloutonnerie de la famille de Hellot Matson Mampouya, le Vénérable Lazare Mouanga Nkéoua recevait les jeunes du parti chez lui et les incitait à aller voir le goinfre pour demander leur part dans ce qu’il appelait « la manne rarement tombée du ciel».

Les plus lucides d’entre les militants avaient démissionnés du parti depuis le congrès quand ils ont vu l’argent de l’organisation (90.000.000 de frs cfa) venir du trésor public par les mains de Pierre NGOLO.

Il suffit de voir les personnes qui l’entourent pour savoir qui est l’homme. Le vénérable SITA Bitori, informateur du Général Pierre OBA dans la DRD qui lui a promis en vain de remplacer Hellot Matson Mampouya dans le dernier gouvernement. WALEMBO dit Wallace, ami d’Edgar Nguesso et de Christel Nguesso qui facilite sa relation avec les Nguesso. Le conseiller NGOULOU, ami intime de Firmin AYESSA, qui contrôle ses actes. Patchelli, neveu de Maurice Nguesso, qui rend compte à son oncle. HOSSIÉ Dieudonné, cousin de Philippe NVOUO, nouveau Directeur de Cabinet au parti et au ministère, qui confirme les rapports des autres sur le comportement de Hellot Matson Mampouya. ANSI, neveu de Sassou Nguesso, qui rend compte directement au cas où… Tel que cerné, quel projet peut-il avoir pour les congolais et pour son parti ?

L’évangéliste politique dont le programme et le discours ne sont fondés que sur la loi des semailles et des récoltes et sur son ascension sociale peut-il rêver de mieux que son argent qu’il dit devoir à Sassou Nguesso. Il va même jusqu’à renier son grand mentor, Bernard Bakana KOLELAS, qui ne lui aurait jamais donné un seul sous alors que c’est grâce à lui qu’il a survécu en exil.

Pour s’assurer de son ascendant sur les militants, il n’a pas hésité de transférer du cimetière de la Tsiémé à la permanence du parti, en catimini et à l’insu des pompes funèbres, avec l’aide de Wallace son pourvoyeur en sexy girls et d’Yvon son chauffeur, les ossements de sa mère alors qu’il lui a offert une belle tombe vide dans son village créé de toute pièce à KITEKE (Mbandza-Ndounga) pour prouver qu’il est congolais. Quelle maladresse quand on sait que c’est depuis les élections législatives de 2012 qu’on attend de lui les preuves de sa nationalité congolaise. Tous les congolais savent qu’il est zaïrois (Ngala de la RDC) comme le démontre son Lari tordu qu’il parle et les expressions kinoises dans son parler, comme : « neti neti kaka ndoto, na komi moto monene ».

Hellot Matson Mampouya ne chausse aucune pointure politique puisqu’il a fallu le débat sur le référendum pour montrer qu’il est un traitre. Depuis juin 2015, ses enfants, leur nourrice et son épouse sont allés se réfugier en France où ils font maintenant leur scolarité. Le deuxième jour suivant l’annonce du référendum par son gourou Sassou Nguesso, il a fui en France pour rejoindre sa famille, abandonnant les militants de son parti, leurs femmes et leurs enfants, sans orientations ni consignes alors qu’il est allé mettre à l’abri les siens.

Aujourd’hui son plan est dévoilé puisqu’il a décidé de suivre, sans sourciller, son mentor Sassou Nguesso dans le suicide politique. On espère qu’il ne mentira plus aux militants maintenant qu’ils savent qui il est vraiment.

Patrick Éric Mampouya


 

Commentaires  

 
0 #2 Raphaël 20-05-2016 14:03
il y'a un adage qui dit:" quand on ne sait rien du tout d'une personne, il vaut mieux se taire. Vous qui critiquez Hellot MAMPOUYA, êtes vous tout d'abord un bon gestionnaire dans votre famille? Etes vous exemplaire dans la société dans laquelle vous évoluez? Mon frère, vous êtes en train de semer un grand péché que vous récolterez un jour. Le monde invisible vous jugera. 8)
Citer
 
 
0 #1 le fils du pays 08-10-2015 12:09
Hellot Mampouya comme tous ceux qui ont vole l'argent du Congo rendra gorge.La chute de leur Tsar est proche
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir