Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Déclaration des plate-formes IDC-FROCAD suite à l’annonce par le gouvernement de la date de la tenue d’un référendum en vue du changement de la Constitution du 20 janvier 2002

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Déclaration des plate-formes IDC-FROCAD suite à l’annonce par le gouvernement de la date de la tenue d’un référendum en vue du changement de la Constitution du 20 janvier 2002

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Congolaises, congolais, soyons prêts pour la désobéissance civile.

Coup d'Etat constitutionnel annoncé, la désobéissance civile telle que préconisée à Diata légitimée.

Hier au cours d'une déclaration rendue publique les coalitions Frocad / IDC ainsi que les autres forces politiques et sociales opposées au changement de la Constitution ont décrété la «légitimation de la désobéissance civile».

Fin de la conférence de presse des forces politiques et sociales opposées au changement de la constitution. Dans une ambiance des grands jours, tous les leaders ont clamés haut et fort que tout changement de la constitution induit une abrogation. Et l'abrogation de la constitution induit sans appel à la déchéance de toutes les institutions qui lui sont attenantes.

Au nombre des forces politiques et sociales présentes hier, l'UPC du Président Paulin Makaya, les dissidents de la DRD avec à leur tête Hervé Mayika et la JDRD, la société civile avec Anatole Libongo et Jo Joe Washington Ebina, l'un des participants du Monologue de Sibiti, monsieur Anguios Engambe etc.

1- Rappel de tous les patriotes dans l'esprit de la dynamique de Diata;

2- Désobéissance civile consacrée;

3- Revue des différentes chancelleries et organisations; internationales pour les sensibiliser sur la légalité et la légitimité de nos actions futures, bref démontrer le Coup d'Etat constitutionnel en cours;

4- Adoption du mode opératoire;

5- Mise en œuvre.

La forfaiture sera vaincue, aucun doute. Parce que nous sommes du côté du peuple, soyons prêts pour écrire une nouvelle page de l'histoire de notre pays.

Que Dieu bénisse toutes les filles et tous les fils du Congo.

« La désobéissance civile est le refus assumé et public de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique ».

Monsieur Sassou Nguesso devrait donc en tirer les conséquences et mettre fin dès ce jour, à ses fonctions.

Dès demain, les forces politiques et sociales opposées au changement de la constitution en appelleront au peuple souverain pour qu'il prenne ses responsabilités sur toute l'étendue du territoire.

Des mots d'ordre seront lancés, les modalités pratiques et de faisabilité sont en cours d'élaboration au sein d'un comité de crise mis en place à cet effet.



 

Commentaires  

 
0 #1 Gilbert Eyena 06-10-2015 21:00
LE BRAS DE FER VA BIENTÔT ÊTRE LANCÉ , A DIT PASCAL TSATY MABIALA SUR TV5 TOUT EN DÉMASQUANT LA MANIPULATION POLITIQUE QUE FAIT FRANÇOIS SOUDAN QUI VEUT DÉMONTRER AU MONDE QUE LE PEUPLE CONGOLAIS N EST PAS CAPABLE DE CHASSER SASSOU.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir