Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Conseil européen : Intervention du vice président du Front National sur le Congo

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Conseil européen : Intervention du vice président du Front National sur le Congo

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Louis Aliot interroge le Conseil européen au sujet de la décision du Président Sassou Nguesso de modifier la constitution pour tenter d’imposer un troisième mandat.

Au mépris des règles constitutionnelles et démocratiques pourtant reconnues jusqu’ici par les autorités du Congo-Brazzaville, le Président Sassou Nguesso a décidé de modifier la constitution pour tenter d’imposer un troisième mandat.

Cette violation des règles constitutionnelles, pourtant négociées dans un passé récent avec l’opposition lui imposant deux mandats renouvelables, ne saurait rester sans réponse de la part des pays membres de l’Union.

Le continent africain qui connaît depuis un demi-siècle des conflits sanglants et coûteux, qui impactent aussi le continent européen, est suffisamment instable pour ne pas rajouter à cette instabilité des facteurs de troubles supplémentaires au Congo-Brazzaville.

Que compte faire le Conseil pour contraindre le président congolais à respecter la Constitution de son pays ?

Le Conseil compte-t-il demander à la France, dont la classe politique a été et reste très proche du président congolais, d’exercer son influence pour que cesse cette violation manifeste du Droit ?

 

Louis Aliot


Commentaires  

 
0 #1 Akosso 25-10-2015 06:51
Front National joue ici un rôle important pour donner l'exemple, de ce qui doit être l'exemple français, sur les démocraties en Afrique. Il est pathétique de constater que le président français a été pathétique, dans sa déclaration sur France 24 à propos du Congo-Brazza, dans laquelle il encourage de changer la constitution avant de communiquer le contraire. Pauvre France, une voix majeure dans ses anciennes colonies, avoir F Hollande (à qui j'ai toujours donné ma voix et s'apprêtait à le refaire. Il ne l'aura plus et je conseille à tous les français souffrant de ce comportement de faire autant!) comme président. Sa déclaration a cassé la dynamique d'un peuple contre son dictateur, sèmera un désastre. F Hollande aime les dictatures respectant les intérêts financiers de la France.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir