Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT DU CODICORD ET DU COMITE D’ACTIONS SUR L’ARRESTATION ARBITRAIRE DE Mr PAULIN MAKAYA, PRESIDENT DE l’UPC

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT DU CODICORD ET DU COMITE D’ACTIONS SUR L’ARRESTATION ARBITRAIRE DE Mr PAULIN MAKAYA, PRESIDENT DE l’UPC

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Ce   lundi 23 novembre   2015,   très   tôt   le   matin,   répondant à une convocation du Procureur de la République, le Président Paulin MAKAYA, opposant de la première heure du pouvoir  en place au Congo-Brazzaville  a été mis aux arrêts arbitrairement  sous les  ordres de Denis Sassou Nguesso, aux motifs que  le Président Paulin  MAKAYA aurait porté atteinte  à la sûreté de l’Etat, selon le Procureur de la République, lequel a  donné des instructions  à la police de François NDENGUET pour l’arrêter et le laisser dans des conditions humiliantes en cellule au commissariat central.

Le mobile de cette arrestation est ni plus ni moins  que son activisme politique   responsable   qui   dérange   le   pouvoir   de   Denis   Sassou Nguesso   actuellement     à   la   dérive! 

Ce   faisant,   le   pouvoir   de Brazzaville aux abois est  en pleine campagne  d'intimidation  féroce  en vue   de   faire   un   passage   en   force     pour   réussir   leur   dessein machiavélique : s’éterniser au pouvoir coûte que coûte.
Les forces vives politiques et sociales  de l'opposition congolaise se doivent d’intensifier la lutte   permanente  pour    faire   triompher   les   véritables   valeurs  de   la démocratie au Congo-Brazzaville.

En conséquence, le CODICORD et le  Comité d’Actions exigent    la libération sans condition de  notre  ami  et compagnon de lutte, le Président Paulin MAKAYA,  grand patriote, qui ne se bat qu'avec ses idées pour sortir le peuple congolais de la torpeur, de la misère et de l’indignation  dans lesquelles le pouvoir l'a plongé.

 

Fait à Paris, le  24/11/2015

 

Pour le CODICORD

Le Président du CODICORD                                                                       

Raphaël GOMA

--------------------------------------------------

Pour le Comité d’Actions

La Coordonnatrice du CARDDL

Gertrude B. MALALOU-KOUMBA



Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir