Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique En route pour la création d'un lobby africain en Europe

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

En route pour la création d'un lobby africain en Europe

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

EN ROUTE POUR LA CRÉATION D’UN VERITABLE LOBBY AFRICAIN EN EUROPE : OBJET DE PUISSANCE ET DE RESPECT.
NOTRE MESSAGE A ÉTÉ BIEN ACCEPTE, BIEN ACCUEILLI ET BIEN EXÉCUTÉ DANS TOUTE SA SPLENDEUR PAR ET DANS TOUTE LA DIASPORA AFRICAINE !

Si aux États Unis d'Amérique il existe ce qu'on appelle le " LOBBY JUIF " pourquoi nous africains, ne nous constituerons pas en un pareil RASSEMBLEMENT dit : " LOBBY AFRICAIN " ?. Car il a tout son sens et on se ferait mieux comprendre. Nos revendications seraient tout de suite prises en compte. Nous serons plus respectés et nous arrêterons d'être des paillassons dont on se sert uniquement pour s'essuyer les pieds pleins de boue avant de rentrer chez soi. Les Partis politiques de ces pays ne nous regarderont plus comme hier mais avec beaucoup plus d'égard, de circonspection et de respect. Nous aurons du poids et pèserons plus et mieux. Nous serions une force avec laquelle on ne transigerait pas et ne blaguerait plus.


Plus de 2 Millions d'électeurs en France, quelle force ! Et en Grande Bretagne, et en Italie, et en Espagne, et en Allemagne, et en Russie, et en Belgique, et aux Pays-Bas, et au Portugal, et en Suède, et au Danemark, et en Suisse, et en Pologne, et en Roumanie, et en Norvège, et en Irlande, et en Estonie, et en Lettonie, et en Grèce, etc.... Nous devrons être cette force qui devrait redonner de la virilité et du sens à notre continent. Très déterminante, et devant laquelle l’Europe devrait avoir des vrais interlocuteurs avec lesquels elle discuterait d’égal à égal. Pour cela nous devrons arriver dorénavant à mettre de l’ordre dans notre maison ; à mieux nous organiser pour que plus personne : aucun pays, aucune puissance ne puissent biaiser avec nous.

De la même façon que l'Europe s'est unie en UE pour mieux faire, pour être plus fort, gagner ensemble et surtout pour mieux chasser en meute : mieux nous voler, mieux nous faire des guerres aux relents néocolonialistes comme si on regrettait cette période là. C’est aussi pour mieux nous assassiner, mieux nous assujettir, mieux nous assouvir, mieux nous corrompre, mieux nous entuber. De la même façon nous africains, devrons nous unir pour mieux vaincre l’adversité, mieux faire face à tous les défis qui nous taraudent et auxquels nous sommes confrontés tous les jours. Nous devrons nous unir afin d’arracher nos droits confisqués par ceux-là qui veulent que nous restons assujettis, nous garder dans la servitude, dans l’esclavage et dans l’indigénat. Nous devrons impérativement relever ce défi nous redonnant notre sens d’existence comme peuple et comme race. Arracher par tous les prix, nos droits élémentaires longtemps séquestrés. C'est un combat que nous sommes prêts à gagner si nous regardons la tête froide, ce grand défi car nous sommes plus forts unis comme un seul homme. car il a toujours été démontré : « qu'on ne gagne rien en se résignant », en croisant les bras et attendre que Dieu vous apporte à manger. Il faut se battre.

Pourquoi pensez-vous que les "JUIFS", aux Etats Unis d'Amérique soient devenus une force incontournable ? Pourquoi alors qu'ils ne sont même pas 10. Millions pour une population totale de près de 300 Millions, qu’ils soient devant laquelle tout prétendant au fauteuil de la Maison Blanche, est obligé à aller faire amande honorable ? C'est tout simplement parce qu'ils ont réussi à se faire respecter, à mieux s'organiser et à mieux se vendre. Aujourd'hui et depuis tous les temps, aucun candidat de quel que Parti que ce soit, en Amérique ne peut gagner s'il ne fait pas un tour chez ce LOBBY qui est devenu une force centrifuge qui pèse, indispensable et incontournable de par son poids.

Ce LOBBY pèse tellement en tout lieu, en toute circonstance et en tout temps dans cette Amérique qu'il a réussi à se faire respecter d’où la signature d’un Protocole d'Accord d’une grandeur incommensurable. Un contrat moral et tacite qui permet au PETIT ISRAËL à mieux exister et à mieux se faire protéger. Aucun pays ne peut le toucher de peur de se frotter et confronter avec la grande puissance américaine. Petit pays certes de par son étendue et par sa population, mais avec une population, se situant parmi les plus intelligentes au monde et vivant dans un environnement très, très hostile. Mais leur hostilité reste anonyme dès lors où celui-ci est protégé par le parapluie américain qui veille sur le petit pays comme on ferait sur son nourrisson. Voilà comment ce petit pays a gagné par la force et le devoir de sa DIASPORA, son LOBBY.

Ne savons-nous pas que la grandeur d'un Etat ne se mesure pas par son étendue, par le nombre de ses habitants, mais par la qualité de ceux-ci ? Sachons être dorénavant cette qualité exigible, une qualité devant laquelle on ne transigerait pas et dont notre continent en serait fière car comme les enfants dans une famille, on est fière d'avoir des enfants qui ont réussi parce qu'ils ne vous poseront plus de problèmes et vous donnerons moins de soucis mais plutôt de la satisfaction et du bonheur.

Rien ne sera plus comme avant. LE PARI.


Notre continent sera plus fière de nous et nous pèserons tellement, que les voyous qui s'agrippent au pouvoir et qui nous volent, nous pillent, désossent nos richesses au point de vouloir atteindre la moelle épinière ; en même temps qu’ils hypothèquent l’avenir de notre jeunesse. Dorénavant ils réfléchiront tout d’abord avant de s'engager dans un combat dont ils n’auront plus la maitrise et qui est perdu d'avance. Car ce LOBBY pèsera tellement qu'ils tourneront leur langue 7 fois avant de s'engager à quel que combat que ce soit sur le sol africain. Ils se retrouveront devant un mur hermétique contre lequel à chaque fois, ils seront confrontés et c’est là qu’est née la vraie opposition. Nous serons plus à mêmes de les trainer devant tous les tribunaux internationaux ; eux et leurs receleurs.

Nous serons la vraie opposition qui agira comme il le faut et se doit. Celle qui pointera tout délinquant politique à tous les niveaux. Elle sera intransigeante à l’égard des fossoyeurs véreux qui hypothèquent et hypothèqueront la richesse du continent. Elle sera très regardante. Ne fera aucune impasse à l’égard des malfrats. Il veillera que les règles démocratiques s’exercent dans toute leur splendeur et s’enracinent dans notre continent pour que l’Afrique prenne corps au développement. Et rien ne sera fait pour que ce devoir prenne effet.

Ce LOBBY se dotera de sa propre force de police et de gendarmerie pour mener des enquêtes et traîner devant les tribunaux internationaux tous les traîtres : Chefs d’Etat qui abuseront ou abusent de leur pouvoir. Ils ne pourront plus agir impunément car la CPI les traquera. Nous aurons dans notre sérial toute une batterie d’Avocats pour mener à bien notre PARI et mieux défendre nos dossiers.

Notre LOBY aura un Droit de regard au fonctionnement de l’UNION AFRICAINE et savoir pourquoi rien ne fonctionne normalement. Nous hanterons leur esprit.

Avant de prendre toute décision engageant leurs pays : Sassou Nguesso, Bongo (père), Mobutu, et d'autres voyous qui trafiquaient ou qui ont trafiqué et hypothéqué les richesses de leurs pays, ils ne se seraient pas permis de faire, ce qu’ils ont ou avaient fait si paravent, ce LOBBY existait déjà. Dorénavant nous pourrions poursuivre tous nos voyous qui se beurrent avec la richesse des pays et commettent des crimes de sang, des crimes économiques. Maintenant nous avons l’arme fatale pour poursuivre tous ces escrocs, tous ces imposteurs, tous ces bandits de grand chemin. Nous les traquerons partout où ils se retrancheront. C’est maintenant mon combat, notre combat. Il nous a fallu cette opportunité que le Président F. Hollande nous a pavoisée pour que nous prenions vraiment conscience de notre état d’indignés, de frustrés, de blessés et doit maintenant agir.

Si nous étions déjà organisés autour de ce LOBBY F. Hollande ne nous aurait pas inspirés et n’aurait pas piqué plus de 87. Milliards de nos francs de recel pour organiser sa COP21. Nous osons espérer que tous ces sous ont été un emprunt que nous retrouverons les traces de cette transaction. Notre LOBBY sera le cauchemar des dirigeants voyous. Ceux qui cherchent à s’agripper au pouvoir comme de véritables sangsues, se gavant du sang de leurs compatriotes et s’éjectant enfin quand ils ont tout sucé comme une orange, après qu’on l’ait pressée et jeté au loin sa peau, doivent réviser leur position.

Dorénavant, ca ne sera plus aux occidentaux, aux européens à nous dicter qui doit aller ou pas à la CPI, comme ils nous l’ont imposé pour le Président Laurent Gbagbo et d’autres qui sont la CPI à cause de leur cupidité, ceci sous la bénédiction de leurs pantins nationaux. Nous serons à même de voir et de reconnaître qui nous a fait du mal chez nous et qui méritera d’aller croupir à la CPI. Nous n’accepterons plus les injonctions de la France dans les affaires intérieures de l’Afrique indépendante. C’est elle qui avait décide à notre place en ôtant la vie de notre digne fils Mouammar Kadhafi l’africaniste fieffé qui aimait tant son contient dans toute sa grandeur : l’Est à l’Ouest, du Sud au Nord ce que d’aucuns Présidents, n’ont et n’avaient jamais fait hors mis le pillage dont ils sont coutumiers.

Dorénavant, nous serons les seuls habiletés à NOTER nos Chefs d’Etat sur la bonne Gouvernance. C’est nous qui serons obligés de reconnaître ou pas, si tel ou tel Chef d’Etat gère bien le PATRIMOINE de son pays et pour son peuple. Nous serons l’élément moteur qui jugeront le bien fondé de la gestion de la richesse des Etats africains.

Il y a des Chefs d’Etat en Afrique qui travaillent bien et très bien même. Mais parce qu’ils ne sont pas en sainteté avec les Européens notamment la France qui aime bien s’ingérer dans les affaires intérieures des Etats africains, qu’elle aime gérer comme ses bourgmestres où elle impose les futurs dirigeants ; comme actuellement au Bénin avec le successeur de Boni Yayi et qui a été nommé Premier ministre manu militari rien que pour succéder à l’actuel Président.

Des vrais Présidents sont vilipendés, décriés. (Mugabé, Obiang) ; ce qu’ils ne méritent pas. Ils sont conspués par elle parce que ceux-ci aiment leurs pays et eux n’aiment pas ce genre d’africains dits africanistes.

C’est nous-mêmes africains qui devrions juger de l’opportunité de chacun de nos Chefs d’Etat et ça va être la tâche de notre LOBY et non de l’européen qui est souvent partial et qui juge selon l’épaisseur de la valise des billets qu’on lui apporte dans cette corruption organisée au Ministère de la Coopération car de la préparation de mon D.E.A. en Droit international de développement, et selon les documents, les séminaires auxquels j’avais assistés, j’ai vu et touché de mes yeux et mains ce qu’on nous cache. Les Professeurs Pascal Chaignaux, Guy Fueur, Hervé Cassan, Edmond Jouve, Le Roy, Akouany, Duffaux, m’ont assez édifié. Alors qu’il y a des voyous comme Sassou Nguesso et sa famille, ses ministres qui volent, pillent et « génocident » et sont reçus avec les honneurs militaires à l’Elysée, à Rome, au Vatican.

NON, trop, c’est trop. Il faut arrêter le cinéma et la comédie.

Ce grand vide est préjudiciable pour notre continent c'est pourquoi, il faut le combler. Car les européens jouent un peu trop avec les intérêts de notre Afrique. C'est le moment de mettre quatre sur table. Si nous ne le faisons pas, nous serons toujours considérés pour des moins que rien, des paillassons dont ils se sont toujours servis pour essuyer leurs sales pieds.

Cependant nous avons les mêmes diplômes qu'eux. Nous avons fréquenté les mêmes Universités qu’eux, avions obtenu les mêmes Doctorats soit d’Etat soit de 3 ème cycle qu’eux avec les mêmes Professeurs. Alors en quoi sont-ils plus futés que nous et les avions obtenus avec des Mentions. Où est donc le problème ? Qu’est-ce qui fait qu’on nous traite toujours pour des moins que rien, des gens sans importance.

Pourquoi cet égocentrisme maladif ? Pourquoi souffriraient-ils d’une espèce de frustration frustratoire et éhontée : maladive ? D’une paranoïa incommensurable ? Pourquoi ne pensent-ils qu'à leur nombril ? Pour l'européen, seul ne compte que lui, seul ne doit exister sur cette terre que lui, ne doit bien manger que lui, ne doit bien s'éduquer que lui, ne doit bien s'instruire que lui, ne doit être heureux sur cette terre que lui et lui seul. Pas les autres, surtout pas l'africain. Pourquoi ?

Et là, trop c'est trop ! Si aujourd’hui les SOCIALISTES sont abois et se plient en mille morceaux suppliants les électeurs qui les ont quittés, abandonnés et boudé les urnes, c’est qu’ils ont encaissé le coup. Ils ont mordu la poussière. Ils s'activent en demandant aux militants d'aller voter. C’est bien. Mais nous, nous restons hermétiques, infranchissables tant que nous n’avions vu clair.

Le Président François HOLLANDE devrait créer l’événement à la hauteur de son parjure, de sa forfaiture et de sa trahison. Car il nous a trahis. Il n’a pas honoré son engagement que nous avions signé en 2012 quand il nous avait promis qu’il ne transigerait pas avec les loubards du genre Sassou Nguesso. Comme il n’aime pas nous écouter dans la paix, il nous entendra mieux dans ce nouveau langage d'affrontement ou des défis. On n'obtient rien en se résignant. Nous aussi Diaspora africaine souvent acquise à la gauche, pensons que l'heure n’est plus à être le dindon de la farce, le paillasson dont on se sert pour rentrer dans sa maison après avoir marché sous la boue toutes les journées pluvieuses.

Ça suffit et c’est FRANÇOIS HOLLANDE qui a lancé les hostilités en remettant en cause le contrat moral tacite signé avec nous. Si en 2012, nous avons éjecté Nicolas Sarkozy, en tout cas nous ferons tout pour faire payer au prix cher, cette trahison.

Jus qu'il y a deux mois, avant que FRANÇOIS HOLLANDE ne pollue l'atmosphère, nous étions réservoir, l'électorat automatiquement acquis au PS car se rapprochant un peu de nos valeurs.

L'hypocrisie ne passera plus. Nous n'avions jamais demandé, n'avions jamais réclamé aucun poste ministériel ou quels que privilèges que ce soit. Nous ne lui avions demandé et réclamé une seule chose : LE RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE.

Tant que François HOLLANDE et son PS n'auront pas crée une situation, qu'ils se soient remis en cause pour leur parjure, leur forfaiture, leur imposture, leur trahison ; "Tant que le dernier arbre ne sera pas abattu, la dernière rivière empoisonnée desséchée, le dernier poisson capturé" avait déclaré Sitting Bull, alors la DIASPORA ne surseoira pas et ne reviendra jamais sur sa décision de ne plus jamais voter SOCIALISTE.

Il faut que François HOLLANDE créé un événement à la hauteur de son parjure.

Une condition : Sassou Nguesso doit être dégagé par tous les moyens et la France sait comment faire car elle a les moyens pour se débarrasser de son robot fabriqué par elle. Auquel cas nous perdrons tous : le pouvoir pour les uns et le rêve pour les autres.

Comme nous le disait notre Professeur Guy Fueur en D.E.A. à Paris V : "Nous sommes tous embarqués dans le même paquebot. Ou nous réussissons tous ou nous échouerons tous ensemble". "Le malheur de l'un entraînant celui de l'autre" avait surenchéri Ferdinand Mouangassa, écrivain congolais dans "Les Apprivoisés".

Dimanche prochain comme hier : abstenons-nous. On n’a pas besoin de se déplacer car ça ne nous rapportera rien. Et pour ceux qui seront tentés, surtout pas de bulletins pour les traîtres et ceux qui ont pratiqué le parjure, la forfaiture. François Hollande et son PS devant décider des suites de ce problème. Notre consigne est connue de tous ceux qui pourront se déplacer, Vous connaissez ceux qui nous assistent ou nous ont assisté au moment où nous pleurons nos morts.

A Paris le 7 décembre 2015

Maitre Tony Gilbert MOUDILOU


-Président de Agir pour des Espaces Démocratiques et Républicains en Afrique (A.E.D.R.A.)

-Porte-parole de la Diaspora Africaine,

-Premier ministre du Gouvernement congolais en exil.


AMPLIATIONS: Large diffusion.

Diffusion sur le site : www.dac-presse.com
2.000 exemplaires distribués sur la Place de Paris et dans toute la France.

3 exemplaires pour le Palais de l'Elysée
3 exemplaires à Matignon
3 exemplaires au Quai d'Orsay
10 exemplaires à l'Assemblée Nationale
10 exemplaires au Sénat
3 exemplaires au Ministère de l'Intérieur
3 exemplaires au Siège du Parti Socialiste
3 exemplaires pour le Parti républicain
2 exemplaires pour le parti de Gauche
2 exemplaires au Parti du Modem
3 exemplaires pour l'Ambassade des Etats unis d'Amérique
1 exemplaire à CHACUNE des Ambassades africaines
10 exemplaires au Siège de l'Union africaine
10 exemplaires à la Communauté Européenne


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir