Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Le plan B du Clan Sassou Nguesso pour conserver le pouvoir au Nord.

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le plan B du Clan Sassou Nguesso pour conserver le pouvoir au Nord.

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Mes chers compatriotes, selon certaines sources proches du régime Sassou Nguesso agissant sous anonymat, nous avons été informés de l'existence d'une stratégie de conservation du pouvoir au Nord via Jean Marie Michel Mokoko.

Selon cette stratégie le Tyran Sassou Nguesso pourrait organiser l'élection présidentielle au premier trimestre 2016 et se laisser faire battre par le Général Mokoko.

Sur le plan symbolique Sassou Nguesso sortirait par la grande porte de l'histoire. Mais sur le plan stratégique, le pouvoir resterait au Nord. La famille et le clan Sassou Nguesso conserverait une place prépondérante dans l'équipe dirigeante sous l'air Mokoko. Cela leur permettrait également de conserver leur pouvoir dans l'économie congolaise (milieu pétrolier).

Pour cela, il faut faire croire à l'opinion congolaise que Sassou et Mokoko ont des problèmes pour que tout le plan fonctionne.

Cette stratégie aurait également le mérite de préparer la candidature de Christel Nguesso en 2021 et de lui permettre d'être Président jusqu'en 2031 et même jusqu'au-delà.

Nous demandons au peuple de rester vigilant. Sassou sera destitué et nous construirons tous ensemble une nouvelle ère politique qui prendra en compte les aspirations du peuple congolais. Cette nouvelle ère politique est en cours de préparation avec la Table Ronde des Forces vives de la nation qui se tiendra au premier trimestre 2016.

Nous demandons également au Général Jean Marie Michel Mokoko de ne pas rentrer dans ce jeu et de se mettre résolument du côté du peuple congolais du nord au sud qui a refusé à plus de 95% la mascarade référendaire du 25/10/2015.

Si le Général Mokoko veut aider le peuple congolais, il doit maintenant mettre toute son énergie dans la destitution du tyran de Brazzaville pour que vive à jamais la démocratie dans notre pays. Et le peuple ne pourra que lui en être reconnaissant car le peuple sait reconnaître ses héros.

Vive le Peuple congolais!
----

Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU


Président de Congo Uni Pour le Panafricanisme (C.U.P)
Membre du Présidium de la Table Ronde des Forces vives de la nation congolaise.

 

Commentaires  

 
0 #1 le fils du pays 31-12-2015 11:09
Tchibinda,il est temps de levee une Armee du peuple pour chasser du Congo comme l'a fait l'Algérie la france qui se cache derriere son valet Mr Sassou.Il faut mettre par les armes hors d'état de nuire la france et son pantin.Voila une unique qui est viable,radicale et pérenne.ARRETEZ D'ALLER SE RIDICULISER DANS L'ASSEMBLEE ET LE SENAT DE L'EMPIRE FRANCIS.LEUR DES CANONS POUR LIBERER LE CONGO ETAIT LONGTEMPS ARRIVEE
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir