Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Pascal Tsaty Mabiala suspendu de toutes activités au sein de l’Upads

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Pascal Tsaty Mabiala suspendu de toutes activités au sein de l’Upads

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

INFO ou INTOX  ?

Dans une déclaration rendue publique le 5 janvier à Brazzaville, les cadres et dirigeants de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale(Upads) qui se disent fidèles conservateurs des idéaux républicains et démocratiques de Pascal Lissouba, ont décidé de la suspension pure et simple du premier secrétaire de ce parti, Pascal Tsaty Mabiala.

Ils reprochent à ce dernier les motifs ci-après : la trahison des idéaux de Pascal Lissouba ; l’autoritarisme ; le travail fractionnel ; vente illicite du siège du parti ; détournement des fonds du parti ; tribalisme et dénivellement du parti vers le bas.

Ces cadres et dirigeants de l’Upads ont réaffirmé leur attachement aux idéaux républicains et démocratiques chers à Pascal Lissouba. Ils ont, en outre, annoncé la tenue dans les prochains jours d’un congrès extraordinaire du parti afin de tirer les conséquences de la dérive « dictatoriale et déviationniste » du premier secrétaire dans la gestion du parti.

Par ailleurs, ils ont indiqué qu’en attendant le congrès, l’intérim du premier secrétaire est assuré par la présidence du comité des Sages du parti. Les cadres et militants fidèles aux idéaux de Pascal Lissouba ont lancé un vibrant appel à l’unité de tous les cadres, militants et sympathisants du parti pour repartir à la conquête pacifique du pouvoir.

Ils ont rappelé que l’Upads est une formation politique qui incarne l’espoir de tout un peuple et est le premier parti politique de l’opposition congolaise. À cet effet,  Ils ont également reproché au premier secrétaire son implication personnelle dans le débat national sans consulter au préalable les instances dirigeantes du parti.

De plus, ils ont relevé que Pascal Tsaty Mabiala se consacre plus aux activités du Frocad réduisant par ce fait l’Upads en une simple chambre d’enregistrement des décisions prises au niveau de cette plateforme de l’opposition. Ce qui aggrave, ont-ils insisté, le dénivellement vers le bas de ce parti.

UPADS

 

Commentaires  

 
0 #4 Biwadi JC 08-01-2016 08:05
:-) :-) :-) On s' y attendait ! C'est vraiment ridicule tout ça. Ils sont issus bêtes alors pour ne pas comprendre que tout ceci est une manigance de plus du diable Sassou pour ne pas avoir un adversaire de taille. Juste 2 mois avant les élections?
Citer
 
 
-1 #3 isidore AYA 07-01-2016 16:48
Nouvelles synthèses sociétales et philosophie anthropologique : doit-on laisser libre court à un tyran à devoir détruire les gènes positifs de son peuple? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/01/nouvelles-syntheses-et-philosophie-anthropologique -doit-on-laisser-libre-court-a-un-tyran-a-devoir-detruire-les-genes-positifs-de-so
Citer
 
 
+1 #2 le fils du pays 07-01-2016 08:33
Isidore Aya,il faut lever le plus vite une Armee du people afin de chasser du Congo la france et son valet-gouverneur noir et serviteur(MrSas sou),voila la solution au problem.Il faut imperativement chasser la france du Congo comme l'ont fait les Algeriens.Le reste c'est du bla bla
Citer
 
 
+1 #1 isidore AYA 06-01-2016 17:13
Présidentielles 2016: le Congo Brazzaville est-il dans l’entonnoir des Nguesso ? Et comment s'en sortir ?

Les congolais sont-ils entrés dans l’entonnoir des Nguesso et pour des nombreuses années ?
Oui, c'est à peu près cela et certainement - Quoique le peuple souverain peut encore sortir de cet entonnoir ! A condition que !!! Explication https://www.youtube.com/watch?v=Lz8n-0k8dho
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir