Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Enlèvement de Jean de Dieu KIAKOUAMA de la CADD

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Enlèvement de Jean de Dieu KIAKOUAMA de la CADD

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

SASSOU est entre le marteau de son instinct de survie et l'enclume de son impopularité record.

Incertain de faire gagner le dictateur Congolais en Mars, Ndenguet et les extrémistes de la Mpilacratie ont encore enlevé un cadre de la CADD d'OKOMBI SALISSA ce mardi 26 janvier 2016. 

Il est 3 h du matin, pendant que Sassou se bat avec son insomnie pathologique causée par les velléités de déclaration de candidatures à l'Idc et au Frocad, Jean François Ndenguet, le Directeur Général des milices armées de Mpila envoie deux véhicules BJ au quartier Château d'eau vers l'église de Ngangouoni. Objectif : enlever le président de la CADD Makélékélé en la personne de Jean de Dieu KIAKOUAMA. 

Après avoir terrorisé la famille (épouse et enfants) de l'infortuné, les fameux miliciens commis à la lâche besogne enlèvent sans notification le camarade KIAKOUAMA. Les faits se déroulent sur la rue Lounianga, à l'angle inférieur de l'Église St Michel de Ngangouoni. 

Au moment où nous informons l'opinion nationale et internationale, Jean de Dieu KIAKOUAMA se trouve, ironie du sort, au simulacre de commissariat de milices situé à 350 mètres de la résidence de l'ancien ministre André OKOMBI SALISSA (au bord des rails qui jouxtent l'ambassade d'Afrique du Sud). 

Depuis hier, dans cette réclusion forcée, le kidnappé n'a ni eu le droit de manger, ni de boire une seule goutte d'eau. De même, personne n'a été autorisé à lui rendre visite. 

C'est le paradoxe Sassou. Il crie sur les toits de ceux qui représentent ses fameux 5% d'électeurs qu'il veut aller à la présidentielle. La nuit, il se rappelle qu'il ne peut point gagner sans terreur, sans violence et sans tricherie. Si non, pourquoi quelqu'un qui serait sûr d'écraser ses diables d'adversaires se livrerait- il aux pratiques de Pol Pot ? 

Pitié à cet ignoble tigre en papier que même un morceau de bois symbolique peut désormais battre. Même un chien peut battre Sassou lors d’une élection présidentielle bien organisée. 

Qu'on nous prouve le contraire, mais tout en nous expliquant pourquoi SASSOU tremble-t-il tant, ou perd t-il la tête avec ses fameux diables, à l'idée d'affronter des challengers de poids de l’IDC – FROCAD, comme André OKOMBI SALISSA, Guy Brice Parfait KOLELAS ou Pascal TSATY MABIALA ?

 

Didier ONKA


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir