Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Démission du Géneral J M M MOKOKO

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Démission du Géneral J M M MOKOKO

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Dommage que cette bonne nouvelle soit arrivée tard  alors que plusieurs candidats se sont déjà déclarés. Mais au moins la démocratie est en marche.  Nous invitions d'autres candidats du Nord  de se prononcer pour démentir la thèse sassouiste qui voudrait que le Nord c'est lui. Il est temps que l'on enseigne au PCT et le clan Sassou que le Congo est un TOUT et chaque fils du pays a le droit de briguer la présidence tant qu'il remplit les conditions. Bienvenu dans la course au général JMM MOKOKO.

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #3 Keoua 11-02-2016 10:19
Mon geenral nous sommes avec toi meme pr mettre le feu pr kil parte
Citer
 
 
0 #2 patriote kongolais 07-02-2016 16:32
La France a besoin d'un choc diplomatique et économique dans le bassin du Congo à suivre http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/02/general-jean-marie-michel-mokoko-lettre-de-demission-du-cabinet-du-chef-de-l-etat.html
Citer
 
 
0 #1 liberté 07-02-2016 10:52
Général Mokoko
Nous mesurons á la lecture de votre lettre de démission que vois avez surement compris que vous ne pouvez pas laisser le congo être humilier, diviser et trahis par ses fils et filles.

Explication : https://www.youtube.com/watch?v=mN1PHc-b4OQ&feature=youtu.be
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir