17/08/2017

Dernière mise à jour08:35:13 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique L’HEURE EST GRAVE. IL FAUT SAUVER LE CONGO. LE TEMPS EST AU DEVOIR

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

L’HEURE EST GRAVE. IL FAUT SAUVER LE CONGO. LE TEMPS EST AU DEVOIR

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Chers leader de l'opposition, l’heure est grave. Le moment n'est plus aux discours, mais à l'action. Il est désormais de votre devoir de rassurer et de mobiliser le peuple par votre détermination, votre résilience et votre esprit d'abnégation.

Vous connaissez bien Sassou pour l'avoir côtoyé et pour certains, avoir été ses proches collaborateurs. Le modus opérandi de Sassou qui est de: tricher et proclamer sa victoire, de même que tous les scénarios de l'avant et après proclamation des résultats par Sassou, étaient prévisibles sinon connus de tous, et encore mieux, des leader de l'opposition que vous êtes.

Nous osons croire que personne ne se dira surpris par la prestation de Sassou et de ses sbires. Un tel comportement serait simplement mis dans le passif de l’irresponsabilité.

En dépit de cela, le peuple a voté massivement J3M, pour que ce dernier le conduise à la victoire finale. En observant la ténacité de même que l’esprit de lutte qui anime ce peuple, on voit aisément qu’il est conscient que l’on ne fait pas une omelette sans casser les œufs. Mais de grâce, la libération de notre pays ne peut être une affaire d’une tribu ou d’une région. Nous pensons que vous devez user de vos intelligences et de vos verbes pour convaincre tous les congolais du nord au sud et de l’est à l’ouest, que ce combat est celui de tous les congolais qui aspirent au changement, et à la démocratie qui est source d’égalité de chance, de paix et de développement. Essayez d’éviter d’utiliser certaines populations comme des chairs à canon.

Votre rôle est aussi celui de convaincre nos partenaires internationaux et l'armée congolaise, oui nos braves soldats républicains, qu’ils doivent comprendre que les circonstances actuelles les obligent à prendre leurs responsabilités devant la nation, le monde et l’histoire. Il ne leur est plus permis de jouer la neutralité devant, la mal gouvernance, la dictature, le vol, la tricherie, le hold up électoral, bref, toutes ces humiliations que connait ce peuple martyrisé. Si l’armée continue à être neutre dans tous ces cas d'injustices, c'est qu’il a choisi le côté de l'oppresseur, dixit Desmond TUTU.

Dans l’entre temps, le peuple attend vos mots d'ordre et la stratégie mise en place pour contrecarrer le plan de Sassou et sa bande. Il est prêt à consacrer plus de sacrifice si cela s’ avère nécessaire et quelque soit le temps que cela prendra, pour sortir de l’asservissement. c’est le temps du devoir pour tous.

A lutta continua, a victoria e certa.

Par : Patrick  KIBANGOU


 

Commentaires  

 
0 #2 Gaga 06-04-2016 22:17
Mao et Lenine avaient dit: " Il n'y a aucun changement sans un mouvement". Si les congolais attendent que la paix vienne de Sassou, ils attendront longtemps. Ce n'est pas aussi l'opinion internationale dont la france hypocrite et encore esclavagiste et voleuse, qui viendra liberer le congo de ce joug, au contraire. Sassou, sa famille et son clan ont toujours prouve qu'ils n'aiment et n'ont jamais aime le congo qui historiquement parlant, n'est pas le pays d'origine de leurs aieux. Je ne peux pas penser que l'opposition congolaise n'ait pas amenage sa monture, avant d'opter pour l'opposition a Sassou. A mon avis, il est temps d'opposer la force a la force.
Citer
 
 
0 #1 Gaga 06-04-2016 21:07
Mon cher compatriote Patrick, je suis tres d'accord avec vous, car votre analyse sur notre congo usurpe par une famille sanguinaire, est la meme que je fais depuis que le monstre Sassou a gravi malhonnetement toutes ces echelles jusqu'au plus haut sommet de l'etat. Depuis la nuit des temps, Sassou n'a jamais ete elu democratiquemen t, ce qui se traduit bien par son idiotie vis-a-vis des regles de la democratie. A mon avis, le temps n'est plus au discours. Si notre armee est reelllement celle du peuple, le temps est propice pour qu'elle se mette du cote du peuple, car Sassou ne sera jamais deboulonnable a l'amiable que de force. Ce qui est vrai est que tous ces faux generaux qu'il s'est fabrique a son propre image pour mourir au pouvoir, ne peuvent pas faire la volonte d'un peuple qui aspire au changement.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir