Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Déclaration IDC-FROCAD: 1ère journée ville morte le mardi 29 mars 2016

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Déclaration IDC-FROCAD: 1ère journée ville morte le mardi 29 mars 2016

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

La déclaration IDC-FROCAD publiée ce jour fera date dans l'histoire politique du Congo-Brazzaville, plus précisément dans le processus de restauration de la démocratie.

Cette déclaration validée et signée par les cinq candidats de l'opposition à l'élection présidentielle est le point de départ vers des lendemains meilleurs pour notre peuple, bâillonné et martyrisé par Denis Sassou Nguesso et son clan.


 

Commentaires  

 
+1 #3 nsoss rodney 29-03-2016 10:32
Sassou doit partir
32ans de gouvernance on a pas vu cette bonne gérance
Citer
 
 
+2 #2 citoyen 26-03-2016 18:16
Les armées: chassez-nous vite le tyran Sassou et ses mercenaires qui terrorisent le peuple https://www.youtube.com/watch?v=MyddnH0OJaM
Citer
 
 
0 #1 citoyen 26-03-2016 11:03
Les soldats et officiers nationalistes, républicains et patriotes doivent prendre leurs responsabilités face à l'occupation du pays par les mercenaires du régime tyrannique de Brazzaville qui terrorisent le peuple. https://www.youtube.com/watch?v=RJa4xxM3oYM
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir