Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Déclaration de la Haute représentante, au nom de l'UE, concernant la situation politique en République du Congo après les élections présidentielles

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Déclaration de la Haute représentante, au nom de l'UE, concernant la situation politique en République du Congo après les élections présidentielles

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Communiqué de presse

Le 4 avril la Cour constitutionnelle a confirmé le résultat de l'élection présidentielle au Congo.

La participation en nombre des candidats de l'opposition et des électeurs témoigne de l'aspiration démocratique du peuple congolais, malgré les sérieuses insuffisances de la gouvernance électorale déjà soulignées dans la déclaration du 19 février de l'Union européenne. Le processus post-électoral a été marqué par des atteintes aux droits de l'homme, arrestations et intimidations de l'opposition et des médias. Ceci met en question la crédibilité des résultats.

Les évènements violents qui ont lieu à Brazzaville le 4 avril comportent des risques pour la stabilité du Congo. L'UE appelle toutes les parties prenantes à faire preuve de retenue et de s'abstenir de tout acte de violence et de manipulation.

Le débat démocratique et le respect des libertés publiques sont le meilleur gage pour la stabilité et le développement du pays. En vue des prochaines élections législatives, le gouvernement du Congo et toutes les parties prenantes doivent assurer le respect des libertés fondamentales et s'engager afin qu'un scrutin transparent qui reflète la volonté du peuple puisse avoir effectivement lieu. Dans ce contexte, L'UE réaffirme sa disponibilité à continuer son dialogue avec le Congo.

Télécharger en format pdf :

http://www.consilium.europa.eu/press-releases-pdf/2016/4/40802210516_fr_635956363200000000.pdf


 

Commentaires  

 
0 #1 Blaise Ndong 08-04-2016 14:21
Aider le peuple congolais à retrouver leur humanité et de dignité

La République du Congo - Brazzaville a récemment tenu une «élection» présidentielle sous embargo médiatique imposée par le gouvernement (soi-disant pour des raisons de sécurité ) . Nonobstant les conditions excessives de ce vote qui ont favorisé le candidat sortant, les Congolais sont venus en foule à voter et a rejeté le régime autocratique de Denis Sassou Nguesso . Effroyablement , la commission électorale au même rythme que le titulaire a volé les votes du peuple et a déclaré Denis Sassou Nguesso comme le vainqueur . La situation post-électorale est très tendue et peut aller de mal en pis à tout moment. Congo- Brazzaville a connu des guerres civiles dans les années 1990 et au début des années 2000 . Dr. Martin Luther King Jr. a dit: « Injustice quelque part est une menace pour la justice partout. " S'il vous plaît signer la pétition et aider le peuple du Congo.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir