Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Congo-Brazzaville : La mise au point de Kolélas

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville : La mise au point de Kolélas

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

« L'opposition unie continue de contester l'élection truquée de Denis Sassou Nguesso. La désinformation et la manipulation du pouvoir ne nous empêcheront pas d'aller jusqu'au bout. » Charles Zacharie Bowao.

L'opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas a clarifié auprès de Paris Match sa position concernant les résultats définitifs de la réélection de Denis Sassou Nguesso : il continuera à les contester par tous les moyens légaux.

L'opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, officiellement arrivé deuxième à la présidentielle congolaise du 20 mars, a tenu une conférence de presse à 11 heures jeudi à son domicile. Mais ses propos ont visiblement été mal interprétés. «Kolélas appelle ses partisans à accepter les résultats officiels», a-t-on lu ça et là. «Il reconnaît la victoire de Denis Sassou Nguesso». Faux ! rétorque l’ancien ministre. «Je n’ai jamais appelé mes partisans à se plier à la décision de la Cour constitutionnelle !», a-t-il lancé auprès de Paris Match.

«J’ai simplement dit ceci : la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction de notre pays, a validé l’élection présidentielle. Cette Cour constitutionnelle devant laquelle j’avais déposé une requête en annulation a rendu son verdict ; je le respecte, a-t-il expliqué. Mais je continuerai à contester la réélection du président Sassou Nguesso.»

Contester par les voies légales

Autrement dit, en tant que démocrate, il continuera à contester ce résultat, mais par les voies légales dont il dispose. «Ce n’est pas dans la rue que l’on conteste», a-t-il fait valoir. Thierry Moungalla, ministre de la Communication et des Médias, chargé des Relations avec le Parlement, et Porte parole du Gouvernement du Congo Brazzaville, a salué cette position sur Twitter.

Thierry Moungalla ‎@Thierry_mounga

"Position responsable de .B.P.Kolélas. Il dit non à la rue et oui à une opposition légaliste". @ICIBrazza @RFIAfrique @CharlesZBowao

Guy-Brice Parfait Kolélas assure disposer de preuves selon lesquelles il aurait dû y avoir un second tour, avec lui en lice. Aussi va-t-il intenter un procès devant la Cour africaine de justice et demander à l’Association des cours constitutionnelles ayant en partage l’usage du français (ACCPUF) de rendre une «condamnation symbolique».

M. Kolélas et quatre autres candidats - Jean-Marie Michel Mokoko, Claudine Munari, André Okombi Salissa et Pascal Tsaty Mabiala – sont unis par un pacte électoral anti-Sassou et avaient dit redouter des irrégularités avant même le scrutin. Depuis l’annonce des résultats provisoires, ils ont appelé le peuple congolais à les contester, mais ce uniquement par des voies légales et pacifiques.

Paris Match


 

Commentaires  

 
+1 #4 citoyen 10-04-2016 11:58
Le Congo: dictature, immobilisme, gangstérisme, pillage à huit-clos, génocide et peuple sacrifié ! https://www.youtube.com/watch?v=gIHlSDJY96E
Citer
 
 
0 #3 citoyen 09-04-2016 09:59
LES HÉLICOPTÈRES DE GUERRE APACHE BOMBARDENT: LE GÉNOCIDE CONTINUE DANS LE POOL! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/04/les-helicopteres-de-guerre-apache-bombardent-le-genocide-continue-dans-le-pool.html
Citer
 
 
+1 #2 Valtro 09-04-2016 09:15
SASSOU NGUESSO EST UN HORRIBLE PERSONNAGE...IL EST UN PROBLÈME PERMANENT DE L'UNITÉ NATIONALE,C'EST LUI QUI CRÉE ET EXACERBE LES TENSIONS DANS LE PAYS.
J'AI UNE PENSÉE TRÈS DIGNE ET RESPECTUEUSE POUR NOTRE OPPOSITION,L'IDC-FROCAD QUI ABAT UN TRAVAIL HAUTEMENT SALUTAIRE QUI NOUS PERMETTRA BIENTÔT DE CHASSER L'INEPTE,L'IMONDE PSYCHOPATHE SASSOUFIT!
Citer
 
 
+1 #1 Blaise Ndong 08-04-2016 21:09
Bowao sera peut - être arrêté avant J3M dont l'arrestation est également proclamé.

..............
Chers Amis, le Procureur de la République André Oko Ngakala, vient d'annoncer mon arrestation sur Télé Congo en justifiant cela par mes propos tenus sur RFI. Je vous laisse lire, relire mon intervention. Chacun comprendra que Denis Sassou Nguesso et son entourage sont en panique totale et ne savent plus quoi faire pour se maintenir au pouvoir malgré le désaveu cinglant des électeurs. Personne n'est dupe. Mes chers concitoyens, je n'ai pas peur, j'assume tous mes propos au service de la démocratie et du peuple congolais. J'irai jusqu'au bout pour faire respecter vos votes. Gardez espoir. Restez unis. Il n'y a qu'un seul Congo, Nord, Sud, Centre, Ouest...J'ai surtout une pensée pour toutes les victimes de cette dictature. Vive le Congo!

Charles Zacharie Bowao
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir