Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique République du Congo-Brazzaville: préoccupé par les allégations de violences contre des civils, M. Ban Ki-moon exhorte le Gouvernement à respecter ses obligations internationales

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

République du Congo-Brazzaville: préoccupé par les allégations de violences contre des civils, M. Ban Ki-moon exhorte le Gouvernement à respecter ses obligations internationales

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Communiqués de presse

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU :

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les récentes informations selon lesquelles les opérations de sécurité conduites par le Gouvernement de la République du Congo dans la région du Pool auraient donné lieu à des attaques contre des cibles civiles et à des déplacements de la population des zones touchées. Il est également préoccupé par les restrictions d’accès à la région, qui entravent la collecte des informations, l’évaluation et les signalements adéquats.

Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement de la République du Congo à veiller à ce que les acteurs humanitaires concernés et d’autres bénéficient d’un accès aux zones touchées et à la population, et à ce que les forces de sécurité agissent conformément aux obligations du pays en vertu des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Le Secrétaire général condamne tous les actes de violence. Il appelle toutes les parties à faire preuve de retenue et à engager un dialogue constructif et inclusif au lendemain de l’élection présidentielle. Il a dépêché à Brazzaville son Représentant spécial pour l’Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, pour qu’il consulte les autorités nationales et les autres parties prenantes en vue de désamorcer les tensions.

Secrétaire général de L’ONU

http://www.un.org/press/fr/2016/sgsm17666.doc.htm

***

Coup de gueule, cri du cœur

« Les congolais dénoncent depuis des années les crimes et autres brutalités du dictateur féroce et sanguinaire Dénis Sassou Nguesso. Mais les réseaux mafieux occidentaux, qui profitent du pillage de l'Afrique et qui se moquent du sang et de la misère des petits nègres que nous sommes, multiplient les ruses pour sauver les régimes mafieux du continent africain en étouffant nos combats pour les libertés fondamentales. Depuis plusieurs jours, le fou et cruel dictateur Dénis Sassou Nguesso massacre à coup de roquettes et de grenades les populations des quartiers sud de Brazzaville et du Pool. Demain, l'occident mafieux qui l'a armé et qui se sert de cet abruti de dictateur fera semblant d'être choqué en découvrant des charniers, des cadavres d'enfants, de femmes et de vieillards dans le fleuve.

Ces pyromanes et négriers feindront tous de dénoncer quand il sera trop tard. Comme ils l'ont fait au Rwanda en 1994! »

Silvère Idourah, avocat au Barreau de Lyon.


 

Commentaires  

 
+1 #5 isidore aya 15-04-2016 09:07
LE MONDE D'EN FACE: TOUT LE SOUVERAIN PEUPLE CONGOLAIS S'EST AFFRANCHI DES NGUESSO. CE MÊME PEUPLE EST EN GUERRE CONTRE DRACULA SASSOU NGUESSO.

CE VAMPIRE HORS-PAIRE FINIRA PAR CRAQUER, CAR CES JOURS DE LA TYRANNIE ET DE SA CRIMINALITÉ DE MASSE CONTRE LE PEUPLE SONT DÉSORMAIS COMPTÉS.

NE LÂCHONS RIEN ET JUSQU'AU BOUT DE LA SIGNIFICATION ÉTERNELLE DU POUVOIR DU PEUPLE http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/04/sassouffit-on-ne-lache-rien-la-lutte-contre-l-ex-president-sassou-nguesso-continue.html
Citer
 
 
0 #4 isidore aya 15-04-2016 09:07
LE MONDE D'EN FACE: TOUT LE SOUVERAIN PEUPLE CONGOLAIS S'EST AFFRANCHI DES NGUESSO. CE MÊME PEUPLE EST EN GUERRE CONTRE DRACULA SASSOU NGUESSO.

CE VAMPIRE HORS-PAIRE FINIRA PAR CRAQUER, CAR CES JOURS DE LA TYRANNIE ET DE SA CRIMINALITÉ DE MASSE CONTRE LE PEUPLE SONT DÉSORMAIS COMPTÉS.

NE LÂCHONS RIEN ET JUSQU'AU BOUT DE LA SIGNIFICATION ÉTERNELLE DU POUVOIR DU PEUPLE. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/04/sassouffit-on-ne-lache-rien-la-lutte-contre-l-ex-president-sassou-nguesso-continue.html
Citer
 
 
0 #3 citoyen 15-04-2016 08:28
Sassouffit: on ne lâche rien, la lutte contre l'ex Président Sassou Nguesso continue !
Dans notre pays, la guerre d’usure doit-être formée par la désobéissance civile, qui d’ailleurs le 18 Mars 2016 avait été bien relayée, les rassemblements pacifiques, la pression sur les réseaux sociaux et tout autres méthodes consistant à maintenir la situation chaotique pour fatiguer les sbires, filmer toutes leurs actions et occasionner beaucoup de dépenses au président sortant. explications https://www.youtube.com/watch?v=5KZ7J3J5ImE
Citer
 
 
0 #2 citoyen 15-04-2016 08:27
Sassouffit: on ne lâche rien, la lutte contre l'ex Président Sassou Nguesso continue !
Dans notre pays, la guerre d’usure doit-être formée par la désobéissance civile, qui d’ailleurs le 18 Mars 2016 avait été bien relayée, les rassemblements pacifiques, la pression sur les réseaux sociaux et tout autres méthodes consistant à maintenir la situation chaotique pour fatiguer les sbires, filmer toutes leurs actions et occasionner beaucoup de dépenses au président sortant. explications: https://www.youtube.com/watch?v=5KZ7J3J5ImE
Citer
 
 
+3 #1 Yenguissa 14-04-2016 17:14
Le Congo n'a pas de chance
Du référendum (non voulu par les Congolais) aux bombardements du pool, en passant par les élections truquées, il n'y a que des déclarations sur déclarations et sans effets. Cette situation voulue permet au tyran sassou d'asseoir son pouvoir et à continuer de massacrer la population du pool.Ban ki - Moon viendra au Congo il sera trop tard. C'est triste tout cela
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir