Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique ATTAQUE DE L’AMBASSADE DU CONGO A PARIS

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

ATTAQUE DE L’AMBASSADE DU CONGO A PARIS

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A L’ADRESSE DE NOS COMBATTANTS.

Nous avons appris avec une tristesse désintéressée, qu’encore une fois, nos combattants venaient de poser un acte délictueux. Que vous venez de vous en prendre à notre patrimoine commun à nous tous : notre Ambassade.

C’est irréfléchi à l’acte que vous avez posé. C’est comme si vous vous mettez à brûler le Palais de la République ; tel ou tel ministère symbolisant la République. C’est un acte manquant de l’intelligence et du superbe.

Quand vous aurez cassé une Ambassade, comme celle du Congo en France, à qui ça aura porté préjudice, pas en tout cas à Sassou ni à son Pouvoir. Vous savez qu’ils s’en foutent éperdument et sont capables de déplacer la représentation en l’amenant ailleurs ; à Monaco ou ailleurs. Et qui va en souffrir, pas en tout ceux qui ont le cœur dur, que nous connaissons tous et qui s’en foutent de tout et qui n’ont qu’un mot sur leurs lèvres : « ébonga, ébonga té, on continue notre chemin ».

Vous vous trompez d’objectif de combat mes biens chers combattants. Peut-être que votre combat est noble, mais en cherchant à le formater, vous le rendez indigeste et vous l’éloignez de son objectif. Les congolais ne sont pas prêts à vous suivre sur ce terrain, bien au contraire, vous les éloignez de votre combat qui est pourtant noble.

Mes biens chers combattants, vous vous éloignez de votre objectif majeur, celui pour lequel vous vous battez. Vous commencez à faire du n’importe quoi. L’Ambassade du Congo est votre patrimoine, votre bien acquis. Respectez-le.

En tout cas si vous voulez donner un sens à votre combat, si vous voulez que les congolais vous suivent, changez de stratégie, faite de sorte que les congolais vous suivent ; mais en quoi faisant ?

Dans toute l’Europe, l’Asie, l’Amérique, l’Océanie et l’Afrique, tous ces voyous ont des biens mal acquis, achetés avec notre argent volé. Ils sont des maisons, des immeubles, des meubles, des biens (magasins). Comme l’avait chanté Johnny Hallyday, commencez à vous attaquer à ces biens mal acquis, achetés avec nos sous volés. Mettez le feu partout, brûlez-les. Vous les aurez empêchés à venir parader dans un monde qui va leur devenir hostile. Ils ne viendront plus cacher leurs familles pendant que le souverain lui, piaille au Congo ; pendant que le peuple congolais meurt de tout.

En France tous ces Ministres ont des châteaux, des villas, des boumqueurs, des résidences qui vous donnent du tournis. Sassou, sa femme, ses ministres, tous les apparatchiks ont des biens ici, commencez déjà à aller leur dire bonjour à votre façon : la façon des combattants. Mettez le feu. Les congolais qui vous suivent commenceront à donner un sens à votre combat et là, commenceront à vous suivre et votre combat sera noble et aura pris un autre sens. Il s’appellera le COMBAT.

Arrêtez de vous attaquer à notre bien à nous tous, notre patrimoine. Cela ne trémoussera aucunement un m'en foutiste comme Sassou qui n’a cure que vous cassez tout en France. Quand il apprendra que les congolais ont commencé à s’attaquer à leurs biens à eux, Sassou ne rigolera plus. Il aura pris conscience de sa vie, de tous les actes qu’il pose et a déjà posés. Quand vous commencerez à vous attaquer à leurs biens à eux, que ce soit au niveau national, qu’à l’étranger, quand vous commencerez à mettre le feu partout à leurs villas, vous commencerez à leur donner du tournis, alors là, ils réfléchiront plus d’une fois et arrêteront net leurs bêtises. Il faut mettre le feu : brûlez, brûlez, brûlez comme dans le film avec WHOOPI GOLDBERG « SARAFINA ».

Sachez que vous ne bénéficiez d’aucune circonstance atténuante, que vous avez été filmés dedans comme au dehors de l’Ambassade. Il y a des caméras partout devant l’Ambassade du Congo. Apprêtez-vous à aller répondre devant la justice et comme il y a récidive, donc des peines d’emprisonnement ferme sont à prévoir contre ceux-là qui ont voulu jouer à Rombau. Et notre combat aura reçu un grand coup d’arrêt et pourrait s’arrêter même net.

Réfléchissons un peu avant de poser des actes qui peuvent être préjudiciables pour notre lutte.

A Paris, le 23 juin 2016

Le Premier ministre du Gouvernement congolais en exil ;

Maître Tony Gilbert MOUDILOU.

 

 

 

 


*

Lire aussi : L’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris attaquée par une voiture bélier


 

Commentaires  

 
0 #2 infidelite 29-08-2016 18:00
On remarque vraiment que l’on a affaire a des professionnels du métier,
compliments pour ce site web
Citer
 
 
0 #1 Osiéré paul 23-06-2016 15:22
Tony Gilbert Moudilou
" Vraiment tout ce bla bla pour ne rien dire !

Qui t'a dit que cet acte porte la signature des combattants ?

Il faut te réinscrire au tableau de l'ordre pour avoir accès à certains dossiers au lieu de t'inventer des vies que tu n'auras jamais.

C'est tellement triste de lire de telles absurdités !" Daddys D. Nsouami
.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir