Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Conférence de presse de l’UPADS

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Conférence de presse de l’UPADS

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le 30 juin 2016 s'est tenu une conférence de presse au siège de l'UPADS à Diata / Brazzaville, animée par le Premier Secrétaire Monsieur Pascal Tsaty-Mabiala.

Voici le mot liminaire.

 

 

Commentaires  

 
0 #4 Cody 06-12-2016 03:47
I relish,lead to I discovered just what I used to be taking a look for.

You've ended my four day long hunt! God Bless yoou man. Have a nice day.

Bye
Citer
 
 
0 #3 Cornell 09-10-2016 06:36
À partir du 16 juin, nous ne comptabiliseron s pls les comptes suspendus dans le calcul du nombre d'abonnés de toutes les chaînes YouTube.
Citer
 
 
0 #2 Barbra 01-09-2016 00:45
J'ai parcouru sur le web plus de 3 heures ces derniers
jours, et je n'ai pas lu un article aussi intéressant
que le votre. Personellement, si tous des propriétaires de site et des blogs rédigeai comme vous, internet être beaucoup plus influent.
Citer
 
 
0 #1 Espionner Facebook 30-08-2016 09:35
Comme souvent, le site est parfait. bravo
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir