27/06/2017

Dernière mise à jour07:34:48 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique ATTENTION AUX POLITICIENS GIROUETTES ET VERSATILES

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

ATTENTION AUX POLITICIENS GIROUETTES ET VERSATILES

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Trop souvent, les hommes politiques congolais, plus opportunistes que sincères, varient leurs agissements en fonction de ce qu’ils pensent être leurs intérêts : telles des girouettes, ils changent de direction selon le vent. Il s’agit plus de pouvoir, d’aller garnir la table de la mangeoire et d’opportunité que de conviction, de moralité ou de patriotisme.

Ces opposants sont plus ou moins des caméléons politiques qui prennent, chaque fois que le vent tourne, la couleur de l’environnement immédiat, surtout si celui-ci est envahi de milliers de Fr CFA.

Depuis l’arrêt brutal de la jeune démocratie congolaise, les mêmes qui parlent de restauration de la démocratie, de l'union de l’opposition, ce sont ceux-là mêmes qui font et défont les coalitions, les collectifs, et plateformes lorsque la situation de leadership ne leur est pas favorable.

Tant de regroupement de partis politiques de l'opposition ont pollué le paysage politique congolais avec autant de traîtrise de ceux-là même qui parlaient hier encore de l'union de l'opposition, de FRONT UNI….

En réalité, à moins d’être dupes, nous savons tous qu’il est question de la sauvegarde de leur fonds de commerce de «boukoutage» que de parler de l'union de l'opposition pour distraire la galerie. Il semble que ce soit une vraie secte de sorciers dont le peuple est leur cible privilégié. Les problèmes du peuple ne relèvent pas de leurs préoccupations.

Ceux-là même qui ont juré de ne pas trahir la mémoire de nos compatriotes lâchement assassinés le 20 Octobre 2015 se retrouvent pour avaliser le pouvoir du bourreau du peuple par des tractations absurdes. Tous ces politiciens kleenex devraient éviter de surfer sur tous les tableaux sombres d’un pouvoir infecté en totale contradiction notoire et regrettable avec les valeurs hier vantées par cette « opposition des frondeurs et conciliantes en même temps ».

Tous ces politiciens girouettes et versatiles, éternels spécialistes des transhumances politiques gagneraient sûrement à se ressaisir en lieu et place de nous servir des gymnastiques intellectuelles saupoudreuses de billets de fr CFA dans les débats politiques. Quelle maîtrise du dialogue peuvent–ils prétendre avoir lorsque l’on sait que mêmes les envoyés de l’ONU jouent aux sélectionneurs d’opposants. Ils distribuent les quitus de bons et mauvais opposants. Le peuple aurait la maîtrise d’un dialogue organisé dans un pays infiltré et infecté de corrupteurs à la solde de Sassou et totalement à la merci d’un mercenariat d’obédience partisane ?

Comment voulez-vous que votre discours de vipère soit crédible si vos agissements revêtent le pire qu’on puisse imaginer en termes de combat contre une dictature inhumaine ? Se rendent-ils compte que leur discours obsolète est devenu la principale usine congolaise de production de délinquants politiques ?

Cette politique de désertion de la morale dont vous cultivez n’est qu’un tas de ramassis de merde dans lequel vous vous réfugiez en espérant ainsi protéger vos minuscules vies. Quelle illusion !!

Le peuple voit parfaitement clair en vous. Votre cynisme n’a d’égal que votre vide politique. Croire que vos gesticulations ou votre politique nombriliste draine une quelconque forme d’acquiescement populaire n’est qu’un effet passager de nuage invisible. La politique de la masturbation intellectuelle ou SAP-SAP consistant à donner l'illusion de la nouveauté en changeant juste l'emballage n’impressionne plus les congolais. Vous n’êtes sans contestes que des menteurs éhontés et récidivistes qui parviennent à se mouvoir dans un marigot infecté de crocodiles et de crapauds qui rêvent encore d’être élus aux plus hautes responsabilités. Vous n’incarnez pas l’opposition mais simplement un groupement de vieux politiciens kleenex enfermés dans un sommeil maléfique dont le logiciel bugue à chaque fois que Sassou tousse.

Au contraire de votre politique à double tranchant, vieillissante, retardataire, nous disons que les temps ont changé et le congolais se réveille lentement de cette léthargie que vous essayez de le maintenir. D’une société fragmentée, il prône une société consolidée. Le peuple congolais a compris qu’il est possible de vivre dans la liberté et que les choix des gouvernements de Mr. 8% sont « sanctionnables » démocratiquement, comme le peuple l’a démontré ce 20 Mars 2016. C’est ainsi que ce peuple qui s’est largement prononcé contre le dictateur Sassou, Mr 8% ne peut faire marche arrière. Il a résolument choisi d'avancer vers sa liberté et le rejet de toutes formes de soutiens tacites d’un dictateur désavoué qui nuit gravement à l ‘épanouissement de toute une génération.

Le Congo est en train de se réveiller et de s’affranchir de l’emprise du clan des Nguesso, c'est un fait. Son réveil est comme un match de football qui se joue avec des gardiens, des défenseurs et des attaquants mais surtout aussi avec des remplaçants. Si un compartiment est défaillant, les remplaçants sont là pour assurer la relève pour la victoire. Votre défaillance ne peut dérégler la machine de la victoire en marche. Nous souhaitions vivement renouveler le logiciel politique au Congo-Brazzaville. C’est la tâche à venir : renouveler les idées et les pratiques. Tout est à refaire, à revisiter, à reconstruire pour des lendemains meilleurs et apaisés. Votre distraction politique est vaine.

Jean-Claude BERI


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir