Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LETTRE DE GUY BRICE PARFAIT KOLELAS AUX COMPAGNONS DE LUTTE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LETTRE DE GUY BRICE PARFAIT KOLELAS AUX COMPAGNONS DE LUTTE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A l’étape actuelle de notre combat politique, il faut rassembler au-delà des plates-formes politiques, telle est ma vision.une vision partagée par les forces politiques et la base militante qui nous ont jusqu’ici accompagnées.

Et c’est pour asseoir cette vision que j’ai pris l’initiative de proposer la tenue de la convention nationale de l’opposition dans toute sa diversité.
Je parle de la convention des partis politiques de l’opposition congolaise et non pas de la convention des plates formes politiques de l’opposition congolaise ; car nous pensons que les partis politiques, associations et personnalités politiques de l’opposition congolaise doivent se parler et réinventer les ressorts politiques à même de redonner confiance au peuple congolais qui ploie sous le poids des problèmes socio-politiques.

L’opposition congolaise doit transcender ses différences et aller à l’essentiel ; l’essentiel, c’est de proposer des pistes de solutions à tous les problèmes urgents qui minent notre pays ; nous citerons entre autres : la paix dans le département du Pool, la libération des détenus politiques, la gouvernance électorale, le respect des droits et libertés fondamentales, etc.,,
Tel est le sens de mon combat ; je combats pour que le Congo soit une belle promesse pour les générations futures. Et pour cela, l’opposition congolaise doit être une alternative politique crédible. Cette crédibilité passe par un rassemblement : une conscience politique collective et constructive.

Chers compagnons de lutte,

je reste convaincu que la voie que je propose, est celle de la certitude, de la raison et de l’espoir pour ces millions des congolais qui nous font confiance.
L’immobilisme, les injures et l’intolérance dans une lutte politique sont des armes suicidaires.

Je tends la main à toutes les forces politiques, les associations et personnalités politiques convaincues, qu’il n’y a de salut que dans le rassemblement de l’opposition congolaise dans sa diversité.


Aux militants et sympathisants,

Je dis de bannir la haine de l’autre, car si de la
Je dis encore de chercher, et de barrer la voie aux marchands d’illusions.
Je dis enfin, de rester dans l’espérance de la tenue d’un dialogue inclusif ; un dialogue inclusif pendant lequel, l’opposition congolaise devrait parler d’une même voix ; c’est la raison d’être de cette convention de l’opposition dans sa diversité.

Dans la fraternité, recevez mes salutations militantes,
Je vous remercie.

Fait à Brazzaville le 18 septembre 2016


Guy Brice Parfait KOLELAS

 

 


 

Commentaires  

 
0 #1 MOUSSAHOU NGUEMBOU 18-09-2016 22:28
PROPOSITION DANGEREUSE

Cette convention proposée par PAKO n'est pas bonne. L'élargissement du cercle des opposants à toutes les tendances et partis politiques de l'opposition donnera lieu à une cacophonie incontrôlable. Avec en plus la certitude d'une multiplication des envoyés spéciaux espions de SASSOU NGUESSO du style Paul Marie MPOUELE qui viendront pour dynamiter de l'intérieur toutes actions préconisées. On a déjà vu ce que ça avait donné. Elargir le cercle c'est aussi alourdir la machine, multiplier les tergiversations et retarder la prise des décisions capitales, urgentes et décisives. C'est donner plus de temps à SASSOU pour s'éterniser dans son fauteuil usurpé.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir