Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique RÉACTION AU DISCOURS DE MADAME VALLAUD BELKACEM AUX UNIVERSITÉS DE L’ENGAGEMENT DU PARTI SOCIALISTE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

RÉACTION AU DISCOURS DE MADAME VALLAUD BELKACEM AUX UNIVERSITÉS DE L’ENGAGEMENT DU PARTI SOCIALISTE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Madame Najat, vous avez tenu un excellent discours lors des Universités de l’engagement du parti Socialiste le samedi 8 octobre 2016 en Auvergne - Rhône -Alpes. Nous vous en sommes reconnaissants et vous présentons nos sincères félicitations.

Cependant nous nous demandons si vous avez mesuré la portée de votre message qui d'après nous, a copieusement éclaboussé toute la classe politique française. En effet, votre franche et brillante allocution prononcée à l’endroit de Nicolas Sarkozy s’adresse aussi bien à Giscard D'estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, François Hollande qu’à toute la classe politique française. Madame, inutile de rappeler aux français, aux peuples d’Afrique et même ceux d’Asie que Nicolas Sarkozy est l’un des maillons forts de cette classe véreuse de politiques français. c’est un secret de polichinelle: la gauche et la droite de la politique française, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Rien de surprenant puisqu'ils sont presque tous sortis de la même école: l’ENA. C’est un comble qu’ils aient réussi par leur connivence à verrouiller les institutions françaises tout en s’appropriant des pouvoirs politiques. Ils ont de manière subtile confisqué l’espace politique français. Depuis sous leur égide, la France n’a jamais été un vrai modèle de démocratie. La démocratie consiste-t-elle à imposer aux électeurs français un assortiment de candidat issus d’un moule qui formate tous ceux qui font allégeance à leur clan? Le fait de ne pas donner aux français l’option d’un choix libre et raisonnable des candidats, pour exprimer leur consentement, ne peut il pas être assimilé à une escroquerie politique? On peut aisément s’imaginer le dilemme des français longtemps abusés par un système qui leurs demandent de choisir entre une mort par pendaison ou une mort par la guillotine; peu importe puisque les deux choix conduisent au même résultat. En réalité, le procédé aurait dû permettre à la vie d'être l’alternative à la mort certaine qu’ils proposent.

Rappelez vous chère madame, combien de fois Jacques Chirac a été présenté par son clan aux élections présidentielles? Avez-vous souvenance du nombre de fois qu’il a été rejeté par les français? Et François Bayrou, François Mitterrand, Jean Marie Le Pen, Georges Marchais, la liste n’est certainement pas exhaustive. Comment comprendre que Nicolas Sarkozy qui hier a été désavoué et congédié par les français puisse encore faire partie de la palette des candidats que vous proposerez aux français lors des prochaines élections présidentielles? N’aviez vous pas toujours compris leur message?

L’astuce consiste sur le fait qu’à force de représenter les mêmes à la magistrature suprême, les français retombent toujours dans le piège d’un manque de choix réel et finissent par céder au stratagème. Ce genre d’intrigue nous donne le sentiment qu'il manque à la France des hommes et des femmes brillants, susceptibles d'être des bons candidats à même de gagner des élections présidentielles, et au final capables de diriger talentueusement l’hexagone. Au cas contraire pourquoi alors permettre à un groupe d’hommes et de femmes, politiques de gauche comme de droite, d'être des politiciens à vie et cela nonobstant tous les scandales dont ils sont sujets. En son temps, rattrapé par un scandale politique, Richard Nixon a dû démissionner de ses fonctions de président des Etats Unis tout en mettant fin à sa carrière politique. Pensez-vous que cela aurait été possible en France.

LES CONSÉQUENCES DE LA CONFISCATION DU POUVOIR PAR UNE ÉLITE FRANÇAISE


Madame, si vous regardez la vérité en face, vous remarquerez que le modèle de suffrage universelle français ressemble étrangement à celui des dictatures de certains pays asiatiques et africaines, ou le pouvoir revient toujours au clan qui l’a confisqué. Rien d’étonnant quand on constate que les politiciens français soutiennent sans répugnance ni remords les dictatures africaines, arabes ou encore asiatiques. Ne dit on pas que “qui se ressemble s'assemble”?

Pensez vous que les français sont aussi naïfs au point de ne pas comprendre que vous avez fait de la France une dictature masquée?

En réalité, les français sont conscients que leurs politiques ont permis à certains hommes d’affaires véreux, puissants et insatiables, de torpiller la démocratie française. Ces derniers ont réussi à détourner le système politique démocratique français, véritable garde - fou de l’intérêt général, au profit de leurs intérêts égoïstes. Voilà pourquoi, les scandales sont devenus monnaies courantes dans le milieu politique français. Certaines affaires sont tenues dans le plus grand secret, car la mainmise de ces hommes d’affaires sur le système médiatique français a fini par gangréner la vie démocratique française et noyer l’esprit de bon sens, d'impartialité et de moralité des politiques. Pour assouvir leurs besoins gargantuesques, les consortiums n'hésitent pas à utiliser la corruption et le chantage comme moyen de pression sur les gouvernants.

La justice autant que la presse font fi des fréquentes transgressions des lois de la République et des lois universelles tant par les gouvernants que par ces hommes d’affaires. Quand elles peuvent réagir, c’est souvent pour étouffer la vérité, pour transposer la victime en agresseur ou encore pour créer un spectacle sans épilogue, qui a pour but de divertir les français déjà lassés par ces scandales récurrents des politiques. Chère madame, ce sont là des preuves qui démontrent que les puissants n’ont pas créé la justice et la presse pour qu’elles soient au service des faibles.

Voilà comment ces hommes d’affaires ont réussi à prendre en otage les politiciens français, donc par contrecoup la politique française. Quant au peuple français, il subit les séquelles de cette politique désastreuse stimulée par ces fameux hommes d’affaires et menée par leurs gouvernants en Syrie, en Libye et en Afrique francophone. Ce vaillant peuple est devenu malheureusement le bouc émissaire des conséquences suscitées par ce dysfonctionnement et c'est au prix fort de sa liberté, de son bien être et parfois même de son sang qu’il le paie.

Madame, vous auriez dû terminer votre intervention par la question suivante: qui sortira donc la France de cet imbroglio?

De toute les façons, le réveil du peuple français pour conjurer cette escroquerie politique à grande échelle n’est probablement qu’une question de temps.

LES CONSÉQUENCES DE CETTE DÉSASTREUSE POLITIQUE SUR L’AFRIQUE

Madame, nous ne serions pas en train de parler de votre discours et de politique française si la politique menée par ceux là même que vous avez critiqué n’avait pas des impacts négatifs sur d’autres peuples.
L’un des exemples est la françafrique. Ce monstre que vous et vos amis avez créé et soutenez sans vergogne, ceci nonobstant les multiples dégâts tant humains que matériels qu’elle suscite en Afrique francophone. La France impose aux pays africains francophones des dictateurs au pouvoir pour garantir ses intérêts. Ils parlent des droits de l’homme tout en bafouant à travers des despotes les droits élémentaires des plus faibles. Cet état de chose a conduit les peuples d’Afrique et leurs diasporas de partout dans le monde à combattre à juste titre d’ailleurs et autant qu’elles peuvent ces dictatures. Le ras le bol entraîne beaucoup de membres des différentes organisations des diasporas à faire des discours qui denoncent les politiques français. Le volte face spectaculaire et éhonté de François Hollande par rapport à ses promesses de campagne sur la Françafrique, illustre à merveille notre thèse. Ce que madame, vous confirmez dans vos allégations. Néanmoins, il est regrettable que cela ne vous empêche pas, vous et vos amis politiciens, de mener envers les dissidents africains une politique démagogique de soutien des causes justes, d'optimisme et d’espérance dans le combat. Cela explique pourquoi certains opposants africains pensent qu’en jouant l’apaisement et la politique de l’autruche, ils pourront bénéficier de la bienveillance et des largesses des politiques français qui en guise de récompense leurs offriront le pouvoir sur un plateau d’argent. Semblent ils ignorer que la France et ses hommes d’affaires ne veulent pas d’une Afrique organisée et prospère, avec des dirigeants compétents et éclairés, et des institutions fortes?

Madame, un proverbe africain stipule que “quand on a maille à partir avec le cochon de son village, il faut être naïf de faire recours au sanglier ou au phacochère”... La leçon à tirer est que la liberté, la justice, la démocratie et le développement ne s'obtiennent qu’au prix d’une lutte acharnée et de lourds sacrifices. Nos ancêtres l’avaient compris dans leur lutte d’affranchissement contre les colons.

QUE DOIVENT FAIRE LES AFRICAINS POUR SORTIR DE CE BOURBIER?

Madame, que feriez vous si vous étiez africaine pour sortir votre continent de ce bourbier?

Il est vrai que de nos jours les données ont changé. Alors vos stratégies pour la lutte devraient aussi être revues.

Connaissant vos aptitude de rassemblement, vous formeriez une forte coalition des peuples, français, arabes et africains pour venir à bout de ce système politique mafieux qui par des méthodes peu orthodoxes a jusque là réussi à les diviser pour mieux régner.

Vous auriez oeuvré à ce que tous les opposants africains aux régimes dictatoriaux, les leader d’opinion et les écrivains, tous pays confondus, commencent d’abord par s’unir et mettre leurs discours au diapason de la lutte contre l'obscurantisme des politiques français. Demander, qu'à chaque fois qu’il leur sera donné l’occasion de s’exprimer, de toujours avoir l'audace de dénoncer et condamner ouvertement et sans ambages l’implication des politiques français dans les souffrances et les malheurs des peuples africains. Vous savez bien que c’est en martelant sur l’enclume que le forgeron a eu raison sur le fer. Vous vous seriez inspiré des exemples du chanteur malien Salif Keita qui a déclaré ouvertement que: “ si la France voulait que la guerre s’arrête au Mali, ce serait déjà fini demain, le nord du Mali est riche en pétrole, en uranium, et il est sans doute plus facile de marchander avec une minorité. Qui a armé la rébellion? Pour moi Paris est (....) responsable”, fin de citation. Les chanteurs Youssou Ndour du Sénégal et Alpha Blondy de la Côte d'Ivoire ne se sont pas dérobés pour dénoncer la fourberie des politiques français. Madame, la lutte va aussi dans le sens d’informer sans cesse le monde et particulièrement le peuple français sur le rôle joué par leurs politiques dans les différents génocides en Afrique et d’apprendre aux africains leur histoire, car il est difficile de savoir ou l’on va lorsqu'on ignore totalement d'où l’on vient. Certains leader africains comme Thomas Sankara, Marien Ngouabi, à ne citer que ces deux, ont été sauvagement assassinés par leurs propres frères, de connivence avec la France, pour leurs langages exempts et leurs idéaux. En fait le plus grand péché de ces hommes de mérites, était de rêver d’une Afrique solidaire avec des états véritablement indépendants, souverains et démocratiques. Certaines vidéos de youtube présentent des politiques français qui reconnaissent l’implication de la France dans ces meurtres odieux. Un adage africain stipule: “celui qui n’a pas honte de montrer sa nudité, ne devrait pas s’attendre à ce que celui qui regarde soit gêné de dénoncer et combattre cet acte qui est prohibé par la loi”.

COMMENT POURRONT VENIR LES CHANGEMENT EN AFRIQUE?

Reconnaissons que les africains endossent sans nul doute une partie de responsabilité de leurs déboires. L'absurdité vient du fait que les africains manquent d’entendement et d’esprit patriotique, car les méthodes d’oppressions n’ont pratiquement pas changées depuis la colonisation; utiliser des autochtones pour les sales besognes servant à mieux asservir les populations et les spolier de leurs richesses - voir sur youtube l’aveu de Jacques Chirac: “ une grande partie de l’argent des français vient précisément de l’exploitation depuis des siècles de l’Afrique selon Jacques Chirac”. Ce dernier reconnaît un pillage systématique des richesses africaines tout en omettant sciemment de souligner que tout cela s'accompagne toujours des massacres des populations qui revendiquent leurs droits.

Les africains doivent dorénavant se pencher plutôt vers le peuple français, la société civile française et aussi vers leurs frères des révolutions arabes, Il serait ingénieux de créer des alliances et d'organiser des rencontres qui permettront non seulement de débattre sur les questions communes, d'échanger les expériences des uns et des autres, mais surtout ériger un réseau de partage des informations avérées sur les intrigues et scandales politiques de même que sur les bavures orchestrées par la classe politique française. Les changements en Afrique ne viendront que par des changements qualitatifs dans le milieu politique français, car c’est de là d'où vient le mal. Les africains, les arabes et le peuple français doivent conjuguer leurs efforts pour mener pacifiquement à bien les changements souhaités de tous. La libération de l’Afrique, la fin de la néo-colonisation et du terrorisme d’état français passe par là. Pour l’histoire, l’indépendance de l’Angola avait été étroitement liée aux changements politiques amenés par le coup d’état au Portugal. Voilà un exemple saillant qui devrait édifier tous les africains. Les causes et les actions qui ont emmenées ce coup de force au Portugal sont encore d'actualité. Nous n’insinuons pas un coup d’état en France, cela relève de l’absurdité. Par contre, nous proposons aux africains de s’inspirer plutôt des méthodes utilisées par Mahatma Gandhi et Martin Luther King tout en dénonçant et condamnant toutes les actions terroristes qui visent les vies des paisibles populations françaises au même titre que le terrorisme d’état francais qui décime les populations entières en Afrique.

Quant au peuple français, les africains peuvent être confiant de sa maturité politique. Il sait ce qu’il doit faire pour imposer le changement des règles politiques. Le référendum est une solution constitutionnelle. Le Général De Gaulle en sait quelque chose. D’ailleurs un éminent homme politique, député européen français, en l’occurrence Jean Luc Mélenchon parle déjà de changer les règles politiques en France... Les africains peuvent s'avérer les catalyseurs qui stimuleront l’action permettant les changements de mode de gouvernance en France. La France sera plus juste et paisible car elle aura enfin conjuguer ses valeurs morales à la LIBERTÉ, à l’ÉGALITÉ et à la FRATERNITÉ. Ce sont là les précieux principes pour lesquels de nombreux français et africains se sont battus jusqu'à sacrifier leurs vies.

Patrick KIBANGOU



 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir