Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Sassou Nguesso veut mettre les quartiers Sud de Brazzaville à feu et à sang

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Sassou Nguesso veut mettre les quartiers Sud de Brazzaville à feu et à sang

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Au Congo-Brazzaville de Denis Sassou Nguesso, pays de la funeste rupture, les jours passent et se ressemblent. Aux bombardements de l’armée sur les civiles, succèdent les mensonges de ceux qui ont le devoir de protéger la population.

 

Il ne se passe pas un jour sans que les usurpateurs du suffrage des congolais et les dictateurs de la pensée unique ne lancent des salves d’insultes et des menaces à l’endroit du leader du Yuki.

Victime de sa popularité, Guy Brice Parfait Kolelas fait aujourd’hui l’objet d’une véritable cabale, d’une campagne mensongère et de menaces à peine voilées de la part du pouvoir de Brazzaville qui ne rêve que de l’associer au Pasteur Ntumi dans les violences perpétrées par les Nsilulus dans les quartiers Sud de Brazzaville et dans le département du Pool.

Denis Sassou Nguesso qui a fait du Pasteur Ntoumi son principal allié pour les basses besognes dans le département du Pool depuis plus d’une décennie, tire une fois de plus les ficelles de sa marionnette afin de satisfaire ses pulsions démoniaques.

Ceux qui ont suivi les débats à l’assemblée nationale ont bien remarqué que Clément Mouamba, Pierre Mabiala et toute la chorale Sassouiste essayent par tous les moyens de faire croire aux Congolais que celui qui était encore Ministre et Chef de Guerre de Sassou, il y’a un an et qu’ils qualifient de terroriste aujourd’hui,  serait le bras armé de Parfait Kolelas.

Le peuple n’est pas dupe et ne se laissera pas berner par ceux qui ont fait du département du Pool leur terrain de jeu et la source de sang dont ils ont besoin pour satisfaire leur désir vampirique et cannibale.

Le peuple a bien compris que Sassou Nguesso qui a déjà réussi avec le conflit dans le département Pool à forcer les congolais à tourner la page de l’élection présidentielle, veut à tout prix mettre Parfait Kolelas aux arrêts.

Pour y parvenir, Sassou Nguesso a ordonné aux responsables de sa milice de préparer un assaut de grande envergure sur les quartiers Sud de Brazzaville. Le scénario est simple. De faux ninjas Nsilulus qui devraient se réclamer de Parfait Kolelas devraient attaquer les positions de l’armée et les édifices publics. Ensuite, l’armée organiserait une riposte afin de mater sévèrement les populations innocentes qui ne demandent qu’à vivre en paix. A la différence de ce qui s’est passé le 4 avril, certains leaders politiques dont celui du Yuki, Guy Brice Parfait Kolelas seront tout simplement éliminés physiquement.

Ce n’est pas la première fois que le pouvoir diabolique de Mpila utilise les services des faux ninjas pour semer la mort dans les quartiers Sud de Brazzaville.

En 1998, de faux ninjas avaient déjà attaqué la ville de Brazzaville. Dans la foulée de cette attaque, le Colonel Marcel Ntsourou avait pris en otage Monsieur « Sergent Normal » et lui avait obligé de demander à Bernard Kolelas, qui était en exil, de faire une déclaration soutenant  l’action des ninjas qui, disait-il, avait mis en déroute l’armée. Ce qui était faux évidemment. A la suite de cette manipulation, Sassou Nguesso avait procédé au nettoyage (l’expression est de François Ibovi, ministre de la Communication chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement de l’époque) des quartiers Sud de Brazzaville.

Aujourd’hui, ces seigneurs de guerre veulent faire durer le conflit dans le Pool afin d’empêcher le peuple d’aller aux législatives l’an prochain. Une stratégie qui permettrait aux apparatchiks du PCT et apparentés comme Mvouba, Moungany, Théodorine Kolelas et bien d’autres, de siéger à l’assemblée nationale sans être élus. C’est déjà le cas aujourd’hui pour Pierre Ngolo, secrétaire Général du PCT qui bénéficie d’un mandat de député de la circonscription Ouenzé à la suite des explosions du 4 mars.

Pacifiste et humaniste, Guy Brice Parfait Kolelas s’est toujours indigné des attaques disproportionnées de l’armée dans les zones d’habitation et celles des miliciens Nsilulus contre les populations civiles du Pool. En homme de paix qu’il n’a cessé d’être, il a toujours prôné le dialogue comme principal moyen de résolution des conflits.

Que ceux qui ont résolument choisi comme ligne politique les attaques ciblées contre le leader du Yuki comprennent une fois pour toute que cette funeste stratégie n’atteindra pas son objectif. Le peuple Congolais qui a faim et soif de paix et de justice ne laissera pas une fois de plus le pouvoir clanique imposer sa loi. Le courage de la vérité s’imposera.

Face à la gravité de la situation imposée par les snipers sanguinaires, Guy Brice Parfait ne souhaite pas s’étendre sur les polémiques éphémères et les sujets secondaires. Le leader du Yuki qui est un homme ouvert, a beaucoup appris des échecs de l’opposition et est prêt à prendre ses responsabilités.

Le peuple Congolais doit se tenir prêt à répondre au défi que Sassou Nguesso et ses milices veulent nous imposer.

Nous ne laisserons pas des tribalistes décomplexés nous rendre esclave sur la terre de nos ancêtres.

Jean Pierre MALANDA



 

Commentaires  

 
0 #3 Morceaux Choisis 28-10-2016 15:09
"Ntumi est accusé de faits qui se sont déroulés dans la nuit du 4 avril 2016. Des faits ponctuels qui se sont déroulés à Brazzaville ont déclenché non pas une enquête et une opération de police mais une guerre avec des chars, des voitures blindées et des hélicoptères de combat pilotés par des mercenaires ukrainiens. La réaction du régime Sassou Nguesso, le terroriste, l' homme qui se croit trés fort et intouchable, est vraiment trop disproportionné e: Elle est insensée,car une opération de police se fait sous enquête menée par des juges d'instruction et nonpar des bombardements aveugles, pendant des mois,qui inéluctablement ne peuvent que tuer sans distinction et non à capturer qui que ce soit, si le but réel n'est pas la poursuite du génocide( l "opération Mouébara" amorcé en 1998- 2003 par Sassou Nguesso) et resté jusqu'à présent impunis qui engendré l'affaire des disparues du Beach.
Citer
 
 
0 #2 Morceaux Choisis 28-10-2016 15:08
Comment peut-on être naïf à ce point et croire aux déclarations du pouvoir illégitime, terroste de Sassou Nguesso? Le génocidaire, Sassou Nguesso trompe, manipule le monde depuis des années. Porter le moindre crédit aux discours du pouvoir illégal, illégime de Sassou Nguesso, animés par l’instinct criminel, maniac, qualifiant de délinquants ou terroristes Ntoumi, tous les vaillants enfants du Pool qui se défendent contre les agissements des forces barbares, les escadrons de mort envoyés par Sassou Nguesso et la clique qui sont les vrais terrorists pour tuer les Laris-Bacongos est une naïveté ou une bétise absolue. Comment Ntoumi peut d'ailleurs avoir tant d'armes, d'hommes, être partout dans le Pool, la Bouenza pour donner la mort aux populations et faire tant de destructions des localités que l'on connait, alors que plus de 5000 soldats, miliciens, mercenaires du pouvoir , sensés protégés les populations y sont déployés?
Citer
 
 
0 #1 Morceaux Choisis 28-10-2016 15:06
Ce qui se passe au Congo et particulièremen t dans le Pool est un génocide ( l'Opération « Mouébara commencée en 1998 - 2003 » chère au génocidaire, terroriste Sassou Nguesso. Il est curieux qu' il ya encore certaines personnes, certains médias qui se demandent par complicité, complaisance ou ignorance qui est responsable de la crise du Pool, du Congo. Pourquoi soient 'ils incapables d' analyser les faits et comprendre les responsables de Sassou Nguesso et sa clique qui se dégagent à la lumières des faits établis et l'histoire? Le pouvoir illégitime du Congo ordonne depuis 7 mois les bombardements de son armée tribale -milice sur les civiles, a déployé des milliers de soldats, miliciens, mercenaires qui se livrent aux massacres, viols contre les paisibles populations
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir