27/06/2017

Dernière mise à jour07:34:48 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Débout pour le combat en 2017

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Débout pour le combat en 2017

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Congolaises, congolais,

Mes chers compatriotes

Et amis du Congo-Brazzaville

 

 

Nous voici au seuil de l’année 2016, une année politique trouble marquée par un double viol :

Constitutionnel et électoral. Le refus et le rejet catégorique de ce viol, par le vaillant peuple congolais, sont sanctionnés par une violence innommable dont les atrocités resteront graver dans la mémoire collective de tous les congolais. Le peuple se souviendra de ce jour comme étant celui du sacrifice suprême.

En effet, les morts causés par les répressions militaro-ethnique durant ces années de dictature ainsi que ceux qui injustement tombent tous les jours dans le département du POOL ne resteront pas impunies. Le réveil est enclenché et rien n’arrête un peuple à briser ces chaines. Car le Congo sera fort économiquement demain parce qu'il se libèrera du joug des réseaux claniques rentiers qui tuent l'économie et s'accaparent illégitimement les richesses du pays.

Je voudrais joindre ma prière en cette fin d’année triste et en associant tous les résistants pour la cause congolaise de ne pas se laisser aller à l’abandon ni encore moins à la déception. Ceci en souvenir de tous nos chers disparus. Soudés comme les doigts de la main, nous vaincrons.

Debout pour le combat en 2017.


Jean-Claude BERI


 

Commentaires  

 
0 #1 Jona 19-01-2017 14:30
I am sure this piece of writing has touched all the internet visitors, its really really fastidious piece of writing on building
up new weblog.

my web site; Jona: http://yahoo.net
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir