Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique 15 Août 2017 , SASSOU livre encore un discours indigeste envers les congolais

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

15 Août 2017 , SASSOU livre encore un discours indigeste envers les congolais

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

S’il y a un exerce qu’il faut lui reconnaitre le mérite c’est la déformation de la vérité. Un exercice dont ses officines excellent dans la multiplication des contre-vérités en essayant de faire passer un mensonge pour une vérité, une incompétence pour une erreur de la nature, une irresponsabilité pour un accident….

 

Pendant ce temps, les congolais sont exposées à des catastrophes qui créent la désolation au sein des populations. Il vient de plonger le pays dans une crise accouplée d’une dette de plus de 117%, le seul message qu’il livre à la nation pour ce 15 Aout 2017, ce sont des menaces aux grévistes. A-t-on retenu une seule mesure économique prise pour endiguer la dette dans  ce pitoyable discours au gout indigeste ? C’est la stratégie du désespoir. Pas même ses fidèles aboyeurs n’osent croire que ce énième discours va changer quelque chose d’efficace dans cette crise politique et socio-économique qui menace d’emporter tout le pays.

Les preuves sur le terrain témoignent que les consciences dirigeantes de ces derniers ne s’éveilleront pas. Ces membres du gouvernement, députés, collaborateurs et autres hauts fonctionnaires d’état ne renoueraient pas avec la morale ni encore moins avec le bon droit en abandonnant les abus, le népotisme, le favoritisme encore moins le clanisme. L’humilité aurait fallu reconnaitre au nom du gouvernement les graves manquements observés. Sassou Nguesso se noie dans son mensonge.

Le pays appelle à une réconciliation sincère en s’abstenant de donner l’image d’un pays « clanisé » aux mains des vautours qui pillent dont l’écho traverse les continents. Vous récidivez par le mépris et le diktat enfonçant un peu plus l’espoir de sortir le Congo par le haut. Nous ne vous le demandons pas, nous ne vous supplions pas ni encore moins implorer quoi que ce soit, le peuple vous l’exige

Jean-Claude BERI

Commentaires  

 
0 #4 serrurier du coin 18-09-2017 03:43
Tout est bien résumé dans ce post, merci l'équipe
Citer
 
 
0 #3 lestendances.com 12-09-2017 22:10
J'ai appris pleins dee choses intéressantes en lisant votre
site web. Merci
Citer
 
 
0 #2 serrurerie 30-08-2017 22:57
Comme d’habitude,le site est impécable.
bravo
Citer
 
 
0 #1 mode ethnique 23-08-2017 13:49
Je suis tombé ppar pur hasard en cherchant sur Google ssur votre page,
les articles sont vraiment bien écrit, je le met en bookmark
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir