27/06/2017

Dernière mise à jour07:34:48 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique COMMUNIQUE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

COMMUNIQUE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


COMMUNIQUE

ARRESTATION PUIS LIBÉRATION DE MONSIEUR PATRICK ERIC MAMPOUYA

L’Association développer Autrement le Congo (DAC) soutient tous  les militants congolais épris de paix, de justice et de liberté contre toute forme de répression.

C’est à ce titre que nous dénoncions l’interpellation  dès l’atterrissage de l’avion d’Air France, ce 7 août à Maya Maya aéroport de la capitale du Congo-Brazzaville,

de notre compatriote Eric Patrick Mampouya.

Bien que notre ami soit libéré, nous rejetons avec force cette politique intimidation d’un temps révolu.

La démocratie à laquelle nous aspirons  est la meilleure voie pour accéder à la paix, à la stabilité, à la prospérité, à une croissance partagée et au développement. De ce fait, elle récuse toutes les formes de violation de la liberté d’expression.

La liberté de notre compatriote et frère doit être pleine dans le pays de ses aïeux

Paris le 08 Aout 2011

Pour l’Association
Développer Autrement le Congo (DAC)
Jean-Claude BERI

 


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir