19/10/2017

Dernière mise à jour10:10:46 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Lettre ouverte à Mr Bernard Valero, porte-parole du ministère des affaires étrangères français: Le PS nous a tués!!

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Lettre ouverte à Mr Bernard Valero, porte-parole du ministère des affaires étrangères français: Le PS nous a tués!!

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Monsieur Bernard Valero,

 

 

Je suis indignée face à la position du gouvernement français que vous relayez, suite aux simulacres d’élections législatives 2012 au Congo-Brazzaville.

Que d’espoir lorsque nous, français d’origine africaine, rassemblions frénétiquement toutes nos énergies et toutes nos volontés pour que le PS gagne absolument la présidentielle 2012 en France, le PS qui, pensions-nous, ne nous trahirait jamais, ne nous humilierait jamais comme l’ont fait les autres, le PS qui, rêvions-nous, nous considérerait comme des partenaires égaux et respecterait nos droits, le PS qui, croyions-nous, était plus humain que les autres partis français.

Que de joie lorsque nous, africains de France, avions réussi à faire fleurir la Rose sur toute l’étendue de la France, la France des Droits de l’Homme, la France des libertés, la France de la justice juste.

Liberté, nous avions chanté ton nom !

Humanité, nous avions célébré tes vertus !

Justice, nous avions crié ton nom !

Égalité, nous t’avions priée !

Fraternité, nous t’avions adorée !

Démocratie, nous t’avions embrassée avec fougue !

Nous, français d’origine africaine, avions confié au PS, à travers notre vote, tous nos espoirs, tous nos rêves pour une nouvelle Afrique.

Aujourd’hui encore, nos dirigeants africains nous confisquent nos droits, nous musellent, nous affament, nous torturent et nous assassinent en toute impunité sans que personne ne lève le petit doigt !

Aujourd’hui encore, la France des Droits de l’Homme, cette France qui s’est auto assignée le prestigieux rôle de gendarme en terre africaine, ne fait que prendre "bonne note" de toutes les exactions contre les africains, en intimant aux africains l’ordre tyrannique de se taire et de tendre l’autre joue à leurs bourreaux !

Aujourd’hui encore, les africains en général et les Congolais de Brazzaville en particulier, tentent de combattre l’injustice et la dictature qui les déshumanisent et les étrangles impitoyablement !

Mais aujourd’hui encore, la France des Droits de l’Homme s’avère être ce Grand-maître qui cautionne et encourage le bourreau à bien exécuter ses victimes.

Il vient d’y avoir au Congo Brazzaville des simulacres d’élections législatives pour lesquelles tous les observateurs accordent un avis unanime :

15%de taux de participation

85%de taux d’abstention

En vraie démocratie, ces élections sont purement et simplement non valides, et donc, à annuler ; c’est ce que feraient les français en terre Française.

Mais nous sommes abasourdis par la position du PS face à cette démocratie démoniaque d’un autre âge.

Que d’indignation lorsque nous lisons, sur le site Le Point.fr, Publication du 20/07/2012 à 16:01, que « La France a pris "bonne note", vendredi, des résultats du premier tour des élections législatives au Congo qui portent en tête le parti du président Denis Sassou-Nguesso. Elle a appelé les différents candidats au "respect des résultats". "Nous suivrons attentivement le déroulement du deuxième tour et nous appelons les candidats à la retenue et au respect des résultats", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Nous rappelons notre souhait de voir le scrutin se poursuivre de manière sereine… »

Mais de qui se moque-t-on ?

Serait-ce des 15% des congolais qui votent à coup de corruption ? – vous êtes payés 5000FCFA si vous acceptez d’aller voter

Ou des 85% des congolais qui ont mûri et qui ont soif de liberté, d’égalité et de fraternité comme tout humain, et qui l’expriment en refusant la servitude ?

Monsieur Bernard Valero,

En tant que militante du PS, je prends également « bonne note » de vos propos et je pense que les congolais démocrates s’en souviendront.

Veuillez agréer, Monsieur Mr Bernard Valero, l’expression de ma profonde déception.


Marie-Louise ABIA

Voir l'article sur la déclaration du ministère français des affaires étrangère sur les législatives congolaise du 15 juillet 2012 La France veut le « respect des résultats » législatifs au Congo

Commentaires  

 
0 #1 Raphaël Ndzana 23-07-2012 11:01
Nous continuons à vouloir faire la lumière sur la disparition mystérieuse de l'Ingénieur Forestier Camerounais Tchamba Ngassam Melvin survenue dans la zone de Zanaga (Pointe Noire) depuis le 7 avril 2011. Merci pour vos suggestions.

http://congo-liberty.com/?p=3493

http://www.fcd-diaspora.org/

http://www.youtube.com/watch?v=Uaz7kahZlvI&feature=email
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir