Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique SASSOU NGUESSO demande au Président nigérien Mahamamou ISSOUFOU de plaider sa cause auprès de François HOLLANDE ?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

SASSOU NGUESSO demande au Président nigérien Mahamamou ISSOUFOU de plaider sa cause auprès de François HOLLANDE ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

S’il y a un Président africain qui connaît personnellement le Président François Hollande, c’est bien le Président nigérien Mahamadou Issoufou.

Dans l’exercice de sa fonction de vice-président de l’internationale socialiste, Mahamadou ISSOUFOU a rencontré plusieurs fois François Hollande, avant qu'il ne gagne l'élection présidentielle française. Parmi ces rencontres, on peut citer la réunion de travail entre les deux socialistes, le 15 mars 2012 au siège parisien de l’UNESCO.

C’est donc tout naturellement, que le 11 juin 2012, Mahamadou Issoufou fut le premier chef d’Etat africain reçu officiellement à l’Elysée par François Hollande . Proche idéologiquement, c’est peu dire, que de qualifier de cordiaux les rapports entre les deux Présidents.

Le chaos libyen, et la dislocation du Mali avec pour conséquence le contrôle du nord du pays par les islamistes d'Ansar Dine , les otages français capturés dans le Nord du Niger en septembre 2010, et l’extraction de l’uranium nigérien par le français AREVA , dont la compétitivité sur le marché du nucléaire, dépend de son package 2 en 1 « Centrale nucléaire fournie avec garantie de l'approvisionner en uranium » , ont fait du Niger un pays stratégique dans le dispositif de la France au Sahel, et de Mahamadou Issoufou un interlocuteur privilégié pour l'Elysée.

Fin stratège, Sassou Nguesso, infréquentable aux yeux du nouvel hôte de l’Elysée pour le moment, multiplie les initiatives indirectes pour une réception officielle avec François Hollande. Le président gabonais Ali Bongo lui ayant brûlé la politesse le 5 juillet 2012. Ah ces jeunes dictateurs... n'ont plus de respect pour le vieux dictateur Sassou Nguesso.

Il faut néanmoins rappeler, que le Gabon d'Ali Bongo accueille la seule base militaire française de la sous région et le Centre avancé de la DCRI « service secret français » et beaucoup d’autres intérêts économiques. Devant cette évidence de réalpolitik, le Congo de Sassou Nguesso est un nain devant le pays d’Ali Bongo.

Bourreau impitoyable de son peuple qu'il affame et massacre, mais pseudo philanthrope à l'étranger Sassou Nguesso, vient d’accorder un crédit de 50 milliards CFA, au Niger de Mahamadou Issoufou.

Affirmé comme certains observateurs des questions africaines, que ce prêt a été facilité par la proximité idéologique « socialiste » des deux hommes est une erreur d’appréciation, mieux une méconnaissance du marigot africain.

Après vingt-huit années de pouvoir au Congo-Brazzaville, Sassou Nguesso a eu le temps de montrer qu’il n’a de socialiste que le nom, et son parti politique, le parti congolais du travail (PCT), pourtant marxiste-léniniste depuis 1969, et qui vient de faire un hold-up électoral lors des législatives truquées du 15 juillet 2012, ne fait pas partie de l’internationale socialiste .

La seule et unique proximité entre Sassou Nguesso et Mahamadou Issoufou, est la lumière de la franc-maçonnerie, avec pour passerelle congolaise, le conseiller spécial du premier et N°2 de la Grande Loge du Congo-Brazzaville (GLC) jean Dominique Okemba et de l'autre Mamadou Talata, Grand maître de la Grande Loge du Niger (GLN), et conseiller spécial du Président nigérien , qui serait lui-même franc-maçon depuis 2009.

Pourquoi Sassou Nguesso s'acharne à rencontrer François Hollande ?

Ce n'est pas par hasard que Sassou Nguesso règne sur le Congo-Brazzaville depuis vingt-huit années , c'est un homme très rusé et un redoutable prédateur politique, n'en déplaise à ses adversaires politiques, qu'il a fini par corrompre ou écrabouiller.

Sassou Nguesso aujourd'hui septuagénaire, a entamé son deuxième mandat de (7) sept ans depuis 2009 , auquel il faut rajouter cinq années de transition qu'il avait décrété en 1997, lors de son retour au pouvoir, par la guerre civile qui déposa les institutions démocratique du Congo-Brazzaville.

Plus rien ne l’empêche aujourd'hui, par le biais de ses députés Godillot, issus des législatives truquées du 15 juillet 2012, de modifier sa propre constitution qu'il s'était taillé sur mesure en 2002, et qui limite à deux les mandats présidentielles, mais aussi à 70 ans l'age des candidats à la présidentielle.

Le seul obstacle potentiel au projet de modification de la constitution qu'envisage Sassou Nguesso en 2016, pour ce qui s'apparente à une présidence à vie , pourrait venir de l'Elysée , le mandat de François Hollande prenant fin en 2017.

La générosité soudaine de Sassou Nguesso envers le Niger, n'est pas si désintéressée que cela. Tout laisse à croire comme l'affirme des sources proches de ce dossier, qu'il aurait supplié Mahamadou Issoufou son frère de lumière, de plaider sa cause auprès de son ami François Hollande.

Est ce que ces 50 milliards CFA ( 95 millions d'euros environ) , dont tous les spécialistes s'accordent à dire que le Niger ne remboursera jamais, seraient en fait la contre-partie d'un lobbying à venir du Président Issoufou, et d'autres frères de lumière auprès de François Hollande en faveur de Sassou Nguesso ?

Ce qui est troublant dans cette affaire, c'est que Mahamadou Issoufou, président démocratiquement élu du Niger, entretienne des liaisons dangereuses avec un dictateur forcené et reconnu comme tel. La générosité soudaine de Sassou Nguesso ne trompe personne ! Ceux qui connaissent l'homme savent qu'il s'attend à un retour d'ascenseur.

Bien que je sois un adepte de l'adage « Si tu te tais, tu meurs et si tu parles , tu meurs, alors dis et meurs » du poète algérien Tahar Djaout, assassiné pendant la guerre civile entre les islamistes et les militaires algériens, pour ma part, je n'ai rien dis...et ne vous dirai pas tout.

Mingwa mia Biango

Cercle de réflexion pour des idées nouvelles

 


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir