Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Enfin libre !!!

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Enfin libre !!!

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Chers compatriotes,

Nous tenons à vous informer que nous frère, ami et compatriote MAITRE MALONGA  vient d'être enfin  libéré des geôles de la dictature injustice et inhumaine ou il était incarcéré depuis cinq mois.

Grâce à votre abnégation et votre engagement sans faille à lutter contre les arrestations, les intimidations et toutes autres violations des droits de l'homme en cour au Congo-Brazzaville que nos compatriotes incarnés pour défendre la liberté, la paix et la justice sont progressivement libérées.

Restons vigilants car les fossoyeurs de notre démocratie sont en quête d'autres proie à nuire pour semer le doute et l’inquiétude au sein de notre paisible population.

Aussi, nous remercions toute la communauté internationales et les ONG de défense des droits de l'homme qui se sont mobilisées aux côtés de la populations congolaise pour permettre à nos compatriotes de recouvrer la joie de la liberté parmi les siens. Toutefois d'autres sont encore injustement détenus, comme PAUL MARIE MPOUELE, dont nous exigeons également la libération sans condition.

 

Jean-Claude BERI

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir