Vous êtes ici >> Actualités A la une Sciences & Santé Paludisme et assainissement: recours à la socio-économétrie

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Paludisme et assainissement: recours à la socio-économétrie

Envoyer Imprimer PDF

En matière de budget d’assainissement alloué à la lutte contre le paludisme, il est désormais grand temps de « gravir » des « échelles de réflexion » - excusez du peu – jusqu’à un… « quatrième niveau de perception ». Pour l’heure, nous en sommes loin, alors très loin, et pour cause: force est de constater, le plus souvent dans les pays qui paient le plus lourd tribut au paludisme (1), que le niveau de réflexion s’est comme figé, au point d’y stagner, « au bas de l’échelle », autrement dit – excusez encore du peu – à un… « premier niveau de perception ».

Pris dans sa globalité, le budget d’assainissement de telle agglomération, municipalité ou commune constitue certes un élément déterminant dans la lutte contre le paludisme. Toutefois, considéré en lui-même, si « astronomique » soit-il, ce budget ne veut pas dire grand-chose: il est pour ainsi dire… « muet », reflétant en cela, non pas les « chiffres de l’hygiène », mais plutôt « l’hygiène des chiffres ». Aussi est-il aujourd’hui amplement justifié de rapporter tout budget d’assainissement à deux paramètres-clés: la superficie et la population de telle agglomération, municipalité ou commune. D’où la nécessité, cruciale, d’élaborer deux nouveaux indicateurs budgétaires susceptibles de restituer les « chiffres de l’hygiène », de « parler » et, ce faisant, de « répondre » à des interrogations de la première importance.

Brièvement et concrètement, les deux nouveaux indicateurs seraient: le budget d’assainissement/km2 et le budget d’assainissement/1000 habitants. Dans le but de mieux cerner l’assainissement d’une localité comme Brazzaville (Congo), un troisième indicateur, le budget d’assainissement corrigé (BAC) – moyenne impliquant le budget/km2 et le budget/1000 habitants – pourrait s’avérer utile et, comme les autres indicateurs, avoir un intérêt comparatif…

Une fois mis au point, les indicateurs énumérés ci-haut permettraient aux uns et aux autres de parler le même langage en matière d’assainissement. Mieux, ces indicateurs auraient vocation à servir de point d’appui (2,3):

- à des études d’impact sur les ratios de mortalité et les hospitalisations (nombres et coûts) directement liés au paludisme;

- à des réajustements budgétaires;

- à l’anticipation des efforts ou objectifs budgétaires;

- à la définition ou délimitation de « seuils budgétaires critiques » (4).

Aujourd’hui plus que jamais, une évolution en termes d’échelles et de perceptions s’impose. Toutefois, le « saut conceptuel » à espérer ne saurait s’opérer sans l’apport, décisif, d’un Laboratoire de socio-économétrie (2) faisant office de moteur d’un Observatoire du Paludisme (5). A cette fin, les pays les plus concernés n’ont d’autres choix que celui, nécessaire et salutaire, de développer de puissants outils de modélisation mathématique, d’analyse statistique, d’expertise environnementale, d’ingénierie financière… Ainsi que – cela va de soi – des logiciels de simulation informatique, à des fins de projections et de corrections, de la dynamique sanitaire, sociale et économique du paludisme.

Tableau récapitulatif…

Budget d’assainissement global (BAG)

1er Niveau de perception

Budget d’assainissement/km2

2e Niveau de perception

Budget d’assainissement/1000 habitants

Budget d’assainissement corrigé (BAC)

3e Niveau de perception

Seuil budgétaire de couverture idéale (SBCI)

4e Niveau de perception

Seuil budgétaire de couverture optimale (SBCO)

Seuil budgétaire de protection idéale (SBPI)

Seuil budgétaire de protection optimale (SBPO)

Notes et références

1. Assainissement: vers une nouvelle donne (Michel ODIKA, Tribune de Genève, 2010).

2. Socio-économétrie du paludisme (Michel ODIKA, La Libre Belgique, Bruxelles, 2010).

3. Malaria funding requirements (Michel ODIKA, World Bank, Washington, 2010).

4. A promouvoir

Seuil budgétaire de couverture idéale: seuil critique et en-deçà duquel les hospitalisations liées au paludisme augmenteraient d’au moins 5%.

Seuil budgétaire de couverture optimale: seuil critique et en-deçà duquel les hospitalisations liées au paludisme augmenteraient d’au moins 10%.

Seuil budgétaire de protection idéale: seuil critique et en-deçà duquel les ratios de mortalité liés au paludisme augmenteraient d’au moins 5%.

Seuil budgétaire de protection optimale: seuil critique et en-deçà duquel les ratios de mortalité liés au paludisme augmenteraient d’au moins 10%.

5. Observatoire du Paludisme: capital au service d’un idéal (Michel ODIKA, Projet de société, Congo-Brazzaville, 2010).


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir