27/06/2017

Dernière mise à jour07:34:48 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Sciences & Santé Congo : 13 cas suspects de choléra et un mort à Brazzaville

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo : 13 cas suspects de choléra et un mort à Brazzaville

Envoyer Imprimer PDF

« Treize cas suspects de choléra dont un confirmé et un mort ont été enregistrés dans les sites des sinistrés et dans les quartiers de Brazzaville »,

a révélé mercredi le directeur général de la santé au Congo, le Professeur Alexis Elira Dokekias.

« Depuis le 4 mars, nous avons 13 cas de choléra suspects dont un cas confirmé au niveau des sites et un décès ; ces 13 nouveaux cas à Brazzaville font que la situation du choléra au niveau de Brazzaville et du Congo et sur le couloir du fleuve n'est pas encore complètement contrôlée, parce que les actions doivent être transfrontalières.. », a déclaré le Pr Dokekias, au cours d'un point de presse sur la situation épidémiologique au Congo, particulièrement à Brazzaville où près de 14.000 sinistrés ont été regroupés dans des sites à la suite des explosions du 4 mars dernier.

« Plus de 98 % des cas de choléra que nous avons sont des cas de choléra importés parce que nous n'avons pas fermé nos frontières, parce que nos frères qui sont au niveau République Démocratique du Congo, lorsqu'ils sont confrontés à ces problèmes de maladie, ils traversent par la pirogue pour aller rapidement vers l'autre rive où les structures ont été mises en place pour soigner ; raison pour laquelle nous connaissons toujours de temps à autre, des poussées des cas de choléra », a-t-il souligné

« Dans cette riposte, nous avons du réaliser, en dehors des activités de lutte et de prévention sur le choléra, nous avons réalisé la vaccination contre la rougeole, nous l'avons terminée au niveau des sites et nous allons maintenant faire la ceinture de vaccination autour des sites qui va commencer à partir du 25 avril et coïncider à la célébration de la semaine africaine de vaccination », a-t-il conclu.

© Copyright Afriquinfos

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir