Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Congo : deux syndicalistes enseignants arrêtés après un mois de grêve

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo : deux syndicalistes enseignants arrêtés après un mois de grêve

Envoyer Imprimer PDF
Deux représentants syndicaux, membres d’une plate-forme de syndicats d’enseignants en grève depuis début mars pour des augmentations de salaires, ont été arrêtés par la police, ont annoncé leurs confrères à l’AFP.

« Nos deux amis, Daniel Ngami et Luc Mban Mongo, ont été arrêtés -voire enlevés- par des policiers en civil. Le premier dans la nuit de lundi à mardi et le deuxième mardi dans la journée », a affirmé Christophe Poaty, un responsable de la Concertation pour la revalorisation de la profession d’enseignants (CRPE, qui regroupe six syndicats).

Joint par l’AFP, un porte-parole de la police, le colonel Jean-Aive Allakoua, a confirmé ces arrestations sans préciser leurs motivations.

Depuis début mars, les 9.500 enseignants du primaire et secondaire observent une grève « générale et illimitée » qui paralyse toute l’école. La fin des vacances de Pâques prévue le 8 avril ne devrait pas voir de reprise des cours.

« Nous revendiquons un statut particulier qui doit donner lieu à des augmentations de salaires. Nous voulons surtout la revalorisation du point d’indice des enseignants de 60% », a précisé M. Poaty

« En lieu et place des négociations avec le gouvernement, qui ne nous donne pas toujours de réponses précises, on nous sert des arrestations, des intimidations et de la manipulation », a-t-il poursuivi.

« La police veut nous contraindre à lever ou suspendre la grève. Si la grève est maintenue, elle menace de nous arrêter tous », a dénoncé Fidèle Nkouka, un autre syndicaliste.

Le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Hellot Mampouya Matson, a affirmé il y a quelques jours que cette grève était « illégale. On ne peut pas la maintenir alors que les négociations sont en cours » a-t-il dit. « Le statut particulier que les enseignants revendiquent est en train d’être rédigé », a-t-il assuré.

Tempsreel.nouvelobs

 

Commentaires  

 
0 #4 ngokouba 27-04-2013 09:32
c'est pas facile chers amis l'école congolaise souffre multiplement.l'enseignant très mal payé,aucun avantage pour lui.
si le feu était bon chacun allait commencé a brulé sa maison disait SANKARA.si le metier d'enseignant était bien remuneré les enfants des sassou et autres allaient se trouver là bas comme ils le sont au petrole et dans les mines.voilà pourquoi chers compatriotes la grève est la voie légitime pour freinner ces gars .chez nous on dit quelque soit la qualité la marque de savon utiliser pour laver le charbon il restera tjrs noir,ce qui revient a dire quelque soit et quelque soit avec ses gars on restera comme tel donc penser comment faire et quoi faire
Citer
 
 
+1 #3 Niamba kiba 06-04-2013 17:37
En tous cas je ne sais quoi dire,je suis un élève dans un lycée publique de Pointe-Noire,la grève ,c'est que sa nous pénélisent en tant qu'élève,je dirais meme que c'est un mal,mais un necessaire,si aujourd'hui Monsieur Sassou puisse arranger la situation des enseignants les profs ferons leurs travail avec amour,imaginez vous chèrs compatriotes,un seul professeur prend au moins cinq (5) classes,constit uées de plus de 150 élèves et l'administration lui impose de faire au moins 3 devoirs par trimestre, imaginez vous combien de copie il doit corriger.Il manquement de profs, l'Etat n'embauche plus et le travail qui devrait se faire par 2 profs se fait par un seul prof et avec un mauvais salaire,parfois un vacataire seulement.Dans le pays où coule le lait et le miel que de misères et de peines.Chèrs compatriotes réveillons nous!!
Citer
 
 
0 #2 Diaf Le Kweta 05-04-2013 15:47
Nous venons de contacter les organisations syndicales françaises,la FO la CGT la CFDT ,pour parler de nos deux syndicalistes qui sont actuellement détenus et torturés dans les geôles de la sécurité d'état de Denis Sassou Nguesso ,ils vont se joindre à nous pour la manifestation du 8Avril ,chers compatriotes venez nombreux !!!!
Citer
 
 
0 #1 Diaf Le Kweta 05-04-2013 04:32
Mes chers compatriotes,il y a des syndicalistes des enseignants qui sont actuellement détenus
et torturés dans les geôles de la sécurité d'état de Denis Sassou Nguesso parce qu'ils ont osés revendiquer leur droit ,prenons conscience de cela et venez tous le lundi 8 avril pour le faire savoir au dictateur!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir