23/03/2017

Dernière mise à jour09:55:39 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Brazzaville: Arrestation sans motif de Joe Washington Ebina

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Brazzaville: Arrestation sans motif de Joe Washington Ebina

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Alerte info: Joe Washington Ebina, président de la Fondation Ebina et de l'association des victimes du 4 mars en garde à vue au commissariat de Mikalou pour avoir organisé une réunion des victimes.

Pendant que nous étions en réunion avec les sinistrés du 04 Mars à MPILA, la police est venue arrêter à 17 Heures 15 à Dragage JOE WASHINGTON EBINA, sans toute fois faire notifier les raisons. Selon le colonel Jean Aive Alakoua qui était en discussion avec jo EBINA, de 16heures à 16 Heures 45, le pouvoir l'accuserait de vouloir organiser une marche avec les sinistrés, ce que nous n'avons pas encore planifié. J'ai pu informer les camarades de Paris pour mobiliser l'opinion publique en France. Il a été emmené au commissariat de Kibeliba à Talangai.

Nous attendons jusqu'à demain, au cas où il ne serait pas relâché, alors nous passerons à la vitesse supérieure. Affaire à suivre !

DAC, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


 

Commentaires  

 
0 #13 Stanley 06-10-2013 22:19
Chers compatriotes,mo bilisons-nous pour aider à libérer Mr Joe Ebina qui contribue à l'aide psychologique au soutien moral des victimes de la tragédie de Mpila.Certes une association humanitaire n'existe pas encore au Congo(un pays soit disant démocratique que disent les politiciens lors des discours).Faisant entendre nos voix de détresse aux associations Françaises de droit de l'homme car Joe ne mérite pas ça.
Citer
 
 
0 #12 citoyen 03-05-2013 12:03
es missions d'une association d'aides aux victimes:
L'accompagnement psychologique

Le soutien aux familles de victimes
L'association permet aux familles de victimes de trouver l'écoute, le réconfort dont elles ont besoin et leur propose un soutien psychologique,

Le soutien aux personnes en souffrance au travail
L'association est un lieu où les personnes peuvent déposer leur problèmes, leurs angoisses, leur sentiment de honte et de culpabilité ainsi que les problématiques adjacentes (problèmes financiers et familiaux découlant de cette situation).

que l'association joe execute sa mission c'est une bonne chose que le peuple encourage mais que sa ne tourne pas en opposition politique une association n'est pas un parti politique organise des meetings c'est pas aider les victimes soulever la violence n'est pas une aide
Citer
 
 
-2 #11 lebien 03-05-2013 11:04
Joe Washington Ebina est un citoyen comme tout autres, dans chaque pays il a une loi et personne est dessus de cette loi, on doit pas faire des choses par rapport aux intrigue Mr Joe Washington Ebina n'as pas le droit d’appelé a une manifestation ou a un soulèvement au moment ce dernier peux tourné en violence et tout reposera sur l’efficacité de la police, cela est de droit pour la police d'interpellé Mr Joe Washington Ebina pour lui ramener que il a une loi et elle est applicable sur tout le monde et je pense cette loi c'est pas Le Président Sassou seul qui a eu a les crées donc laissant les choses se passe dans les meilleurs condition, s'il pense que son association est un parti de l'opposition il a des papiers administratifs a remplir
Citer
 
 
+1 #10 Le fils du pays 03-05-2013 09:44
La fin de recreation est proche,le peuple va bientot deloger les criminels de pct et leur roi.Ils seront tous captures un par un par comme les rats de trous par les troupes speciales(Avisp as).Rendez vous pris sur ce site.
Citer
 
 
0 #9 Amede Deleau 02-05-2013 21:24
Kinshasa sort d'un long entretien téléphonique avec monsieur Armand Samba, chargé de la communication de la Fondation Ebina. Nos échanges se sont portés sur l'arrestation de Joe Washingtone Ebina Président du Collectif des Sinistrés du 04 mars par la Police du Commissariat de Moungali. Celui-ci serait reproché d'avoir agit illégalement sur certains faits qui ne sont pas encore bien éclairés
Citer
 
 
+1 #8 JulienKante Samba 02-05-2013 21:21
''Quand le Peuple ne craint plus le Pouvoir ,c'est qu'il espère déjà à un autre Pouvoir''
Citation de Lao-Tseu ( Philisophe chinois)
Citer
 
 
0 #7 Serge Ickama 02-05-2013 21:12
les hommes du Général et directeur de la police congolaise Jean François Ndenguet, ont enlevé en pleine réunion de l’association des victimes des explosions du 4 mars 2012, dans le secteur de Dragage »Talagaï », le Président de cette association, JOE WASHINGTON EBINA.
Citer
 
 
0 #6 Elie Smith 02-05-2013 21:01
Joe Washington Ebina, the chair of the Ebina Foundation has been arrested this evening by the Police in Brazzaville. He is currently detained at the Mikalou Police station located in the north of Brazzaville , Congo.
Citer
 
 
+1 #5 M. M.M. Ehouango 02-05-2013 20:53
Pour ceux qui se plaignaient de manquer de leader fédérateur d'une opposition rénovatrice...Voilà une occasion en or que ce pouvoir félon vient de vous offrir .Quel que soit le motif de son arrestation , vous devriez vous approprier Ebina et en faire un leader politique car le leadership politique est souvent le fait du peuple, et parfois contre la volonté de la personne choisie.
Dans ce cas , moi le premier je me mettrai avec vous...Si vous n'en êtes pas capables , alors cessez de critiquer ceux qui se débrouillent pour faire que ça aille mieux au pays.
Citer
 
 
0 #4 Evrard Nangho 02-05-2013 20:33
Nous allons saisir le Département d'état à Washington pour cette affaire si dans les heures avenirs Joe Washington Ebina n'est pas libéré. Nous sommes tous des sinistrés du 04 mars 2012. Le pouvoir irresponsable de Denis Sassou Nguesso a failli tué ma mère et mes 2 sœurs ce jour là. Aujourd'hui les gens sont devenus des SDF à cause d'eux, des gens incapables d'assumer la moindre responsabilité.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir