19/10/2017

Dernière mise à jour06:52:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Congo-Brazzaville: L’engrenage abusif des stages professionnels

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville: L’engrenage abusif des stages professionnels

Envoyer Imprimer PDF

 

La quête des jeunes stagiaires tout fraîchement sortis des grandes écoles, africaines ou européennes, poussent les entreprises congolaises à multiplier des comportements inadmissibles en jouant sur la naïveté, La précarité, sur les conditions existentielles difficiles pour pratiquer ce que nous dirons comme il convient une exploitation abusive.



Ils sont jeunes, compétents, bardés de diplômes, dynamiques et opérationnels. Certains ont même le droit à des fonctions prestigieuses : Conseiller spécial, développeur, responsable des ressources humaines, avocat stagiaire... Ils se mettent au travail par une ardeur furieuse et obstinée pour prouver leur compétence afin que la société puisse reconnaître leur talent. Pourtant, beaucoup découvrent une réalité qui est inadmissible à la fin.

Ces jeunes diplômés viennent au pays dans l’espoir de servir la nation, d’être aux services du peuple, d’apporter leur contribution intellectuelle au service du développement économique et social. Ces compatriotes se contentent d’une gratification qui est exonérée de charges sociales, mais réalisent un boulot immense dans les administrations publiques et privées du pays. D’aucuns diront qu’ils se forgent une expérience pour plus tard, quand ils décrocheront un emploi, un vrai, Quand ? Dieu seul le sait. Ils  collectionnent les stages, jusqu'à 35 voire 45 ans. Des stages dévoyés de leur formation initiale pour devenir des emplois déguisés.

Pierre D raconte : « J’ai fini ma thèse de doctorat en Droit pénal, il y a de cela 7 ans, aussitôt  j’ai postulé à l’université Marien Ngouabi ou il m’a été clairement signifié que pour des raisons budgétaires, l’Université ne pouvait pas m’offrir un poste stable de titulaire dans l’immédiat. Depuis 2003, j’effectue des cours à la demande (8 heures par semaine)  et surtout rémunérer en dessous de mes compétences. Il y a deux ans, en  2008, j’ai été surpris de constater que l’Université avait recruté 27 enseignants titulaires qui n’étaient ni sur  la liste d’attente, n’effectuant non plus  des prestataires de vacataire. C’est incompréhensible, je n’ose pas m’étendre sur les critères de sélection qui ont validé ce recrutement ».
Eléonore I. 31 ans  diplômée d’une école de commerce à Lyon a effectué un stage de 16 mois à  Air-Congo   « très vite, j’ai eu des responsabilités en remplaçant les salariés absents. La seule différence entre les autres conseillers et moi est qu’ils avaient un salaire, moi non. Je devais signer un CDI, à la veille de la signature du contrat, la compagnie a fermé .Je me suis retrouvée  sans emploi…»  

Des cas similaires ont été signalés chez les opérateurs de téléphonies mobiles également. Les employeurs profitent des stages hors cursus pour exercer un chantage à l’emploi odieux auprès des jeunes. Ils se sentent obliger de tout accepter, heures supplémentaires, missions à rallonge, le tout avec  l’espoir de décrocher un CDI qui ne vient pas. Certains employeurs ou responsables d’entreprises véreux poussent à l’extrême leur vice en promettant des embauches aux filles à la condition injuste qu’elles livrent « leur corps » ou encore leur promettent des « promotions canapées ».
La dérive des stages dans les entreprises congolaises est telle que cette déviation  crée des déficits d’emploi pour les jeunes. C’est du suicide collectif pour les futurs salariés. Ce système fonctionne avec la complicité du gouvernement qui autorise le prolongement au delà de 6 mois des stages non rémunérés et qui ne contribue pas à l’épanouissement des jeunes diplômés. L’absence d’une réglementation  alliant le suivi scolaire et le cursus des stages pour optimiser l’apport positif des jeunes et le monde du travail augmente les abus des employeurs. En incitant les jeunes diplômés à effectuer des stages bidons sous prétexte qu’il y a du chômage  et  que c’est mieux que rien, on les pousse à s’entasser dans des labyrinthes sans fin. Les stages devraient être des dispositifs pédagogiques réellement intégrés à la formation. Nous exigeons une remise à plat d’une réglementation floue et surtout pas suivie. Permettre l’interdiction des stages hors cursus doit être mise en œuvre de manière stricte et sans aucune exception. Les stages en tant que tels peuvent être très positifs, s’ils permettent d’avoir une première idée du travail.

Le ministère de l’éducation nationale et de l’insertion professionnelle doivent rappeler aux entreprises que les stagiaires demeurent, durant les périodes de formation en milieu professionnel, sous statut scolaire.
Le ministère de l’éducation nationale et de l’insertion professionnelle devront édicter une réglementation stricte qui doit encadrer les stages professionnels pour éviter les abus constatés. Les stages doivent être une passerelle entre l’école et l’entreprise.

Il doit être reprécisé que la finalité des périodes de formation en milieu professionnel est pédagogique. Le stagiaire est associé aux activités de l’entreprise concourant directement à l’action pédagogique. En aucun cas, sa participation à ces activités ne doit porter préjudice à la situation de l’emploi dans l’entreprise.

 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #18 B 2 07-04-2017 11:24
It is unknown whether the earliest alphabets had an outlined sequence.
Citer
 
 
0 #17 Marcel 20-11-2016 10:57
Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you
relied on the video to make your point. You clearly know
what youre talking about, why throw away your
intelligence on just posting videos to your blog when you could be giving us something
enlightening to read?
Citer
 
 
0 #16 Jessika 19-11-2016 21:58
For most up-to-date news you have to go to see the web and on web I found this website as a most excellent web site for hottest updates.


My site :: avocat spécialisé en filiation paris [Jessika: http://zarcate-ekert-notaire.fr/avocat-filiation/omega-avocats-cabinet-davocats-action-en-recherche-de-paternite-paris/]
Citer
 
 
0 #15 Mackenzie 19-11-2016 17:43
I love it when people get together and share ideas. Great site, stick with it!
Citer
 
 
0 #14 www.wearemalherbe.fr 17-11-2016 10:56
My spouse and I stumbled over here coming from a different website and
thought I should check things out. I like what I see so now i am following you.
Look forward to checking out your web page repeatedly.
Citer
 
 
0 #13 Katherine 17-11-2016 02:08
Hey There. I found your blog using msn. This is a very
well written article. I'll make sure to bookmark it and come back to
read more of your useful info. Thanks for
the post. I will definitely comeback.
Citer
 
 
0 #12 Veronique 17-11-2016 01:19
I simply couldn't go away your website before suggesting that
I extremely enjoyed the usual information an individual provide to your guests?

Is going to be back often in order to inspect new posts
Citer
 
 
0 #11 Evie 16-11-2016 19:07
Thanks for the auspicious writeup. It in reality
was a leisure account it. Glance complicated to far delivered agreeable from you!
However, how can we keep up a correspondence?

My homepage - avocat filiation juge compétent (Evie: http://Filiation.Avocat-pa.fr/omega-avocats-adoption-internationale/)
Citer
 
 
0 #10 Neva 16-11-2016 16:40
Unquestionably imagine that that you stated. Your favorite justification seemed to be on the internet the simplest
thing to take into account of. I say to you, I certainly get annoyed at the
same time as other folks think about issues that they just do not recognise about.

You managed to hit the nail upon the top and also defined out the whole thing with no need side-effects , other people
can take a signal. Will likely be back to get more. Thank
you
Citer
 
 
0 #9 Ferne 16-11-2016 15:25
Hi, all is going nicely here and ofcourse every one is sharing data, that's actually
good, keep up writing.

Also visit my website - avocat filiation adoptive (Ferne: http://www.peccavy-avocat.fr/)
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir