Vous êtes ici >> Actualités A la une Société CRIMES RITUELS AU CONGO : la cata « kata-kata »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

CRIMES RITUELS AU CONGO : la cata « kata-kata »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Au Congo, les crimes rituels sont connus sous le nom de kata-kata ("trancher", en lingala). Le phénomène est répandu, mais la justice peine à traduire les coupables en justice.

D'octobre 2011 à mai 2013, une série de meurtres avec prélèvement d'organes génitaux et de sang a secoué la ville de Ouesso, dans le nord du Congo. Visant des femmes se rendant seules dans leurs plantations, ils ont fait une douzaine de victimes, jusqu'à l'arrestation de six suspects, dont le maire de la commune, détenu aujourd'hui à la maison d'arrêt de Brazzaville.

Si, dans d'autres pays africains, les crimes rituels visent les albinos, les jumeaux ou les handicapés, au Congo ils ciblent généralement des femmes.

Au Congo, les crimes rituels sont connus sous le nom de kata-kata ("trancher", en lingala). À la fin des années 1980, déjà, des rumeurs sur des enlèvements d'enfants avaient rythmé le quotidien des Brazzavillois. Entre 2005 et 2011, la capitale avait recensé une série de meurtres avec mutilation. Et en 2011, les images d'une femme enceinte tuée et mutilée avaient provoqué une telle psychose que des écoles avaient demandé aux parents de récupérer personnellement leurs enfants à la sortie des cours. Les voitures aux vitres teintées avaient été interdites. Et un homme soupçonné de trafic d'ossements humains avait été lynché par une foule en colère dans le 1er arrondissement.

Le phénomène kata-kata connaît une recrudescence à l'approche de chaque élection. Si, dans d'autres pays africains, les crimes rituels visent les albinos, les jumeaux ou les handicapés, au Congo ils ciblent généralement des femmes. Certains cas ont attiré l'attention de la justice, mais les enquêtes sont souvent dans l'impasse. En octobre 2013, l’Association pour les droits de l’homme dans l’univers carcéral (Adhuc) a exhorté le ministère public à poursuivre la procédure judiciaire contre les auteurs et complices présumés dans le cadre de l'affaire de Ouesso et à prendre des mesures pour empêcher son éventuelle délocalisation.

Par Ifrikia Kengué, à Brazzaville, Source Jeune Afrique


Commentaires  

 
0 #6 http://www. 15-09-2014 00:46
hello there and thank you for your information – I've certainly
picked up anything new from right here. I did however expertise some technical points using this website, since I experienced to reload the site
lots of times previous to I could get it to load correctly.
I had been wondering if your web host is OK? Not that
I am complaining, but slow loading instances times will very frequently affect your
placement in google and can damage your quality score if advertising and marketing with Adwords.
Well I am adding this RSS to my e-mail and can look out for much more
of your respective fascinating content. Make sure you update this again soon.
Citer
 
 
0 #5 freebd.co.uk 06-09-2014 02:35
Hi there! This is my 1st cmment heree so Ijust wanted to give a quick
shout out and saay I truly enjoy reading your blog posts.
Can you sugget any other blogs/websites/forums that go over tthe same
topics? Thank you!
Citer
 
 
0 #4 Fake Flowers UK 05-09-2014 18:50
Hi there, I enjoy reading through your article.
I like to write a little comment to support you.
Citer
 
 
0 #3 http://developerapp. 03-09-2014 12:51
My brother recommended I may like this blog. He was totally right.
This post actually made my day. You cann't believe simply how a lot time I had spent for this information! Thank you!


My homepage - http://developerapp.yolasite.com/: http://developerapp.yolasite.com/
Citer
 
 
0 #2 Sri Lanka holidays 02-09-2014 21:52
Hi there, I discoveresd your website via Google while searching for a comparable subject, your web
site came up, it seemms good. I've bookmarked
it iin my google bookmarks.
Hello there, simply turned into aware of your weblog thru Google, and locqted that it is really informative.
I am gonna be careful foor brussels. I wipl be grateful should yoou continue this in future.
Numerous other people will probably be benefited out of your writing.
Cheers!
Citer
 
 
0 #1 YAKADIAMAMA 13-06-2014 10:22
Au Congo la justice est réservée aux opposants politiques au régime.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir