Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Communiqué du Secrétariat Général de la Conférence épiscopale du Congo

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Communiqué du Secrétariat Général de la Conférence épiscopale du Congo

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #4 vetement etnique 27-08-2016 15:30
Je suis tombé par pur hasard en tapant sur Google sur votre post,
les posts sont bien rédigé, je vais le mettre en favori
Citer
 
 
0 #3 HUMANITE 24-12-2014 12:58
Sassou au milieu des serviteurs de Dieu! Ce n'est que normal puisque la plus grande lumière attire les plus intenses ténèbres.
Citer
 
 
0 #2 GAZA Emile 24-12-2014 00:13
Une bonne lecture de ce communiqué confirme l'authenticité de son contenu, mais en conteste plutôt la méthode de diffusion. Comme pour dire que la publication a été précipitée pour des raisons qui restent ambigües, qui peuvent être soit la crainte par certains du recul des autres, soit que la rédaction du texte ayant fuité et que le dictateur les ayant convoqué, un des membres de l'Eglise s'est précipité de l'envoyer pour anticiper toute pression du tueur...
Citer
 
 
0 #1 Mr X 23-12-2014 23:14
Comme la photo l'atteste, SASSOU le mécréant est milieu des enfants de DIEU. C'est donc dire que l’épiscopat du Congo collabore avec Sassou Nguesso.

LA ON N'A LE DÉMENTI MAIS OU EST LE MENTI ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir