Vous êtes ici >> Actualités A la une Société La fille du Général Pierre OBA, ministre des Mines du Congo écope 8 mois de prison

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

La fille du Général Pierre OBA, ministre des Mines du Congo écope 8 mois de prison

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Sartrouville (France) : La fille du ministre des Mines de la République du Congo vient d'être envoyée en prison. Elle était accusée d'avoir piloté un commando pour récupérer 2 200 euros.

Une des filles du général Pierre OBA, ministre des Mines de la République du Congo a été jugée ce mardi 6 juin. L’homme politique avait été auparavant ministre de l’Intérieur et ministre de la Sécurité et de la Police. Âgée de 19 ans, elle était accusée d’avoir monté un traquenard pour récupérer la maigre somme de 2 200 euros. Le tout était lié à une banale histoire de voiture endommagée.

Ce samedi 4 juin, vers 11 heures, Jessica devait la retrouver pour récupérer 2 200 euros. En mai, la fille de l’homme politique lui avait emprunté son véhicule mais l’avait endommagé. Un accord financier avait été difficilement trouvé.

Inquiète, Jessica s’était rendue au rendez-vous avec sa belle-sœur, rue Santos-Dumont à Sartrouville. Dans la demeure de la fille du ministre, elle reçoit l’argent puis ressort.

La victime défigurée

Mais alors que les deux femmes marchent dans la rue, trois hommes leur tombent dessus. Elles sont rouées de coup, aspergées de gaz lacrymogène. Jessica en aura le visage complètement défiguré. Mais elle tient bon et parvient à conserver son sac et son argent.

Les malfrats prennent alors la fuite à bord d’une Twingo. Le numéro de la plaque est relevé par un témoin. Ils seront retrouvés à Argenteuil.

Face au tribunal, ce mardi, Jessica n’a pas longtemps tenu le choc. En pleine audience, elle s’est mise à trembler de peur. Boitant, l’œil toujours gonflé et l’arcade saturée, elle est ressorti dans la salle des pas perdus. Là, elle a été prise d’une crise d’épilepsie. Son état à nécessité une évacuation par les pompiers.

Au cours de l’audience, la fille du ministre a cherché à minimiser sa participation au traquenard. « L’ami qui a organisé cela ne m’avait pas parlé de sa façon d’opérer. J’ai juste dit par téléphone qu’elles sortaient de chez moi avec l’argent. Et puis, elles me menaçaient à cause de cette histoire d’argent ». Cédric, 20 ans, a soutenu qu’il s’était contenté de conduire la voiture, recruté par l’ami en question.

60 000 euros pour retirer sa plainte

Le procureur de la République a une autre vision du dossier, estimant que tout avait été prémédité depuis plusieurs semaines. « C’est bien elle qui a donné le top départ. Les agresseurs savaient jusqu’à la couleur du sac, bleu, dans lequel Jessica avait rangé son argent. Tout ça pour récupérer cette maigre somme. Le plus incroyable est que Jessica s’est vue proposer 60 000 euros à l’hôpital pour retirer sa plainte. Ça ne se passe pas comme ça ici. » Le magistrat a demandé six mois ferme contre Cédric et six mois de sursis contre la fille du ministre, plus « une amende substantielle ».

L’avocat de la fille du ministre a opté pour une défense très particulière. « Pour rembourser, elle a dit aux enquêteurs qu’elle était prête à vendre ses fesses (sic). Et rien ne démontre qu’elle ait demandé à ce que Jessica soit frappée ».

Dans l’après-midi, les juges ont rendu leur décision, plus sévère que les réquisitions du parquet. Huit mois de prison ont été prononcés contre la fille du ministre Pierre OBA et contre Cédric. Malgré leur casier judiciaire vierge, les magistrats ont décidé de les envoyer en prison. « Ce que vous avez fait est vraiment très grave. D’autres juridictions auraient été moins clémentes », a insisté la présidente.

Dans cette affaire, deux autres hommes, mineurs, doivent être prochainement confrontés à la justice.

François Desserre, Responsable rubrique faits divers et justice.

http://www.78actu.fr/sartrouville-la-fille-d-un-ministre-congolais-part-en-prison_38047/

 





 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir