20/08/2017

Dernière mise à jour04:12:00 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Avis de décès: TATA MICHEL nous a quitté !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Avis de décès: TATA MICHEL nous a quitté !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le sage, qui a émerveillé mon enfance , N'KOUNKOU MICHEL est décédé ce Jour 3 Août 2016 à Brazzaville (Congo)

 

N'KOUNKOU MICHEL etait une référence, une bibliothèque des jeunes de la Rue Jeanne d’Arc à Bacongo. Une perte intergénérationnelle immense dont le vide laissera sans doute des failles dans la vie du quartier. Ses récits sur le passé de notre pays m’ont édifié sur ce que c’est la vie des hommes sur cette terre . Personne n’a su mieux me parler de MATSOUA André, du 1er Président congolais Fulbert YOULOU, du Cardinal BIAYENDA…et beaucoup d’autres.

TATA MICHEL est le père de GUY Roland, Marie Michel et bien-sûr de notre frère NKOUNKOU-MALANDA Baudry . A tous,  nous vous  adressons nos vives condoléances et beaucoup de courage devant cette épreuve de la vie.

Tata Michel,  ta  lucidité, ton l’humilité , ta passion et ta dévotion  envers notre créateur ont fait de toi , un homme respecté par sa simplicité.

Te voilà aujourd’hui auprès du seigneur  ainsi qu' aux côtés de tous ceux qui t’ont précédé.

PAIX A TON ÂME TATA MICHEL ET REPOSE EN PAIX

 

Jean-Claude BERI


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir