22/02/2017

Dernière mise à jour09:08:30 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Pierre OBA, ministre des mines du Congo-Brazzaville a obtenu la nationalité belge de façon douteuse

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Pierre OBA, ministre des mines du Congo-Brazzaville a obtenu la nationalité belge de façon douteuse

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L'actuel ministre des Mines de la République du Congo (Brazzaville), Pierre Oba, a obtenu la nationalité belge en septembre 2010 de manière douteuse, en invoquant le regroupement familial et en faisant croire qu'il était tour à tour militaire, architecte ou cuistot, domicilié à Uccle, affirme mercredi l'hebdomadaire 'Soir Mag'.

"Le ministre congolais - il avait auparavant été titulaire du portefeuille de l'Intérieur - a pu franchir toutes les étapes d'une procédure de naturalisation expresse sous le prétexte qu'il voulait vivre aux côtés de son épouse belge. Et les autorités belges l'ont cru. Pourtant, le profil de ce général aurait eu de quoi interpeller la commune d'Uccle, l'Office des étrangers, le secrétariat d'État à l'Asile et à la Migration, la Sûreté de l'État et le parquet de Bruxelles. Rien ni personne n'a contesté la procédure", souligne le magazine dans un communiqué.

Selon l'auteur de l'article, Philippe Engels, M. Oba est pourtant accusé depuis 2001 de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, à la suite de plaintes déposées en Belgique et en France dans le cadre des lois dites de "compétence universelle". Et sa responsabilité est lourdement engagée dans des massacres commis au Congo à la fin des années 1990 car il dirigeait à l'époque la police et les forces spéciales de sécurité accusées d'avoir liquidé des milliers d'opposants au régime, souligne l'hebdomadaire qui fait un rapprochement avec le cas de l'homme d'affaires belgo-kazakh Patokh Chodiev.

M. Oba reste "l'homme de main" du président congolais Denis Sassou Nguesso et "continue à se faufiller entre les mailles du filet", ajoute encore le 'Soir Mag', en rappelant comment il avait échappé à une arrestation le 6 janvier dernier à Paris et s'était "volatilisé" à bord d'un avion spécial qui l'avait ramené à Brazzaville.

La Libre.be

http://www.lalibre.be/actu/international/un-ministre-du-congo-brazzaville-a-obtenu-la-nationalite-belge-de-facon-douteuse-585a6e33cd701e2eb2884869#.WFqN3WJ63J4.facebook

 


 

Commentaires  

 
0 #1 isis 22-12-2016 12:39
BANTOUS/CONGOLAIS: UN PEUPLE DE MOUTONS FINIT T-IL PAR ENGENDRER DES TYRANNIES POLITIQUES DE LOUPS? https://www.youtube.com/watch?v=7ko5yRBxBJE
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir