23/10/2017

Dernière mise à jour08:58:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Les officiers Généraux, Mondjo, Dabira et JDO au Tribunal

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Les officiers Généraux, Mondjo, Dabira et JDO au Tribunal

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Quelques officiers supérieurs ont commencé à défiler au tribunal de grande instance de Brazzaville.

Parmi ceux-ci, on peut citer : Jean Dominique OKEMBA, Norbert DABIRA, Charles Richard MONDJO et bien d’autres. Côté gouvernement, on note le ministre BOWAO qui est en train d’être entendu au moment où nous bouclons cette édition. Ces derniers ont apporté leur part de vérité, mais sans pour autant être incarcérés à la maison d’arrêt de Brazzaville. Alors que le colonel Marcel NTSOUROU qui souffre actuellement d’hypertension, y est écroué.

Le ministre d’Etat Emmanuel YOKA ne devrait-il pas donc convenir avec tous ceux qui plaident pour l’interpellation de tous les hauts responsables civils et militaires qui avaient la charge de contrôler toutes ces armes et de prendre des mesures indispensables pour qu’elles soient entreposées dans des conditions idéales.

Le commun des Congolais n’arrête toujours pas de se poser la question de savoir pourquoi quelques officiers de commandement ont été interpellés, pendant que d’autres sont toujours libres. N’ont-ils pas une part de responsabilité dans les manquements liés aux mauvaises conditions d’emmagasinage et d’entreposage de ces importants stocks d’armes de guerre, parmi lesquelles se trouvaient celles dites de destruction massive ?

Parlant justement de ces armes et minutions à destruction massive, Talassa s’est rapproché de quelques spécialistes nationaux et internationaux qui lui ont dit être surpris de voir ces armes au Congo Brazzaville et la légèreté dans la gestion de celles-ci comme le démontre la catastrophe qui a fait autant de dégâts.

Les faits sont têtus! Notre armée est en crise. Cette crise est très profonde et vient de produire de grands effets. C’est ainsi qu’il ne sert à rien de la minimiser, en tentant de masquer certains faits gravissimes qui sautent aux yeux.

En effet, l’onde de choc, les luminosités, les détonations et les bruits assourdissants des explosions survenues à Mpila prouvent à suffisance que ces armes en très grande quantité, très puissantes, très dangereuses, étaient des armes de destruction massive. Personne ne peut mettre cela en doute. Ce sont les signes des armes spéciales.

La formation d’un grand champignon de type nucléaire au cours de ces explosions laisse croire à la présence des substances toxico-chimiques de type atomique ou des explosifs puissants ; de la nitroglycérine dérivée de la glycérine, entrant dans la composition de la dynamite, peut-être du nitrate aussi, très nuisibles à l’homme et à l’environnement. Ces signes et explosions font plus pensé à des bombes pour aviation, des milliers d’obus explosifs perforants et autres, avec toutes leurs charges fortes, notamment de calibre 1, 2, 3, 4 ; beaucoup de fusées instantanées et beaucoup d’anneaux de freinage stockés à la va-vite et mal.

Au regard de tout ce qui précède, il est donc temps que les responsabilités politiques et techniques des uns et des autres soient établies. Plusieurs questions sur le drame du 4 mars ne relèvent-ils pas du secret-défense ? Ce qui sous-entend donc que si le secret-défense n’est pas levé, le procès sur l’affaire du 4 mars va connaître beaucoup d’entorses.

Qu’à cela ne tienne,  la présence au tribunal de grande instance de Brazzaville devrait permettre de faire la lumière sur le drame de Mpila, sinon à quoi cela va-t-il servir ?

Selon le journal "Le Canard Enchaîné", le régime de SASSOU NGUESSO avait fait une commande importante d’appareils de communication et des tenues militaires chinoises;  d’armes chinoises de combat à savoir des QBZ-95 et 97, des AK-47 et 74, ainsi que des FAMAS de l’armée française achetées à Singapour en 2007, par le fils de SASSOU NGUESSO et de son conseiller spécial, Jean Dominique OKEMBA.

Il faut noter que toutes ces armes avaient été acheminées au port de Pointe-Noire à la fin de l’année 2008, puis livrées au Congo Brazzaville la même année, grâce aux contrats signés entre le gouvernement de Pékin et le pouvoir de Brazzaville qui, en contrepartie, avait accepté de livrer d’importantes cargaisons de pétrole à la Chine. "Le Canard enchainé" avait aussi dévoilé que les livraisons avaient débuté en mars 2004.

Par Ghys Fortune DOMBE BEMBA (Talassa)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires  

 
-1 #4 habibah Natah 26-06-2012 13:28
VIDEOS

http://www.youtube.com/user/CLARISSEAKOUALA?feature=mhee


Clarisse Akouala alias HABIBAH NATAH

skype:akoualah1

http://temoignages.over-blog.net/
Citer
 
 
-1 #3 habibah Natah 26-06-2012 12:19
http://www.youtube.com/user/CLARISSEAKOUALA?feature=mhee
Citer
 
 
-1 #2 Na Tawo Wenaboutiele 22-06-2012 18:28
c'est pour dire que de par le vouloir de sassou rien n'aurait été arranger comme cela à toujour été avec cet homme,un batiment ou deux routes n'est pas un exploit mais un devoir de creer et de construire lorsque l'on est au gouvernement ,en 27 ans de regne ce que montre cet homme est largement insignifiant par rapport aux entrées economique du pays.rien ne doit arreter le peuple congolais à faire partir le boureau de la nation,il suffit de se poser la question de savoir quelle est l'avenir de la jeunesse congolaise de meme promotion que kiki, claudia sassou?je rappel que les deux ont deja de l'emploi et de l'argent volé mais aussi gagné du fait de leur poste.mais toi jeunesse qu'est ce que sassou à fait ou fait pour toi au congo du haut de tes 25ans à 45 ans?
Citer
 
 
0 #1 Na Tawo Wenaboutiele 22-06-2012 18:25
Cher congolais vous devriez plus imaginer pour le congo sassou comme chef d'etat d'ici 2016 ,il n'est pas invincible ,sinon MOBUTU, KADHAFI, AMINE DADA, BOKASSA, MOUBARAK, BEN ALI et autres seraient eternel à leur poste,les quelques batiments et routes qui se font au pays ne devrait pas influencé la vision des congolais,deja la canalisation de madoukou est une realisation d'une association francaise appelé ADF et ta sassou s'accapare de se projet en faisant croire que c'est son projet de meme pour les bitumes qui sont faites par l'union europeenne ,
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir