Vous êtes ici >> Actualités A la une Sport Coupe de la CAF : ASEC Mimosas et AC Léopards font match nul

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Coupe de la CAF : ASEC Mimosas et AC Léopards font match nul

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

AC Léopards de Dolisie effectuait leurs grands débuts dans la Coupe de Confédération Africaine, ce samedi contre l’ASEC de Mimosas de la côte d’Ivoire, lors de la 2e journée de la phase de poules.

L’AC Léopards de Dolisie meilleur attaque du championnat national d’élite 1 du Congo, s’est heurté hier samedi contre l’ASEC Mimosas à une arrière-garde tout aussi hermétique, concédant un match nul et vierge 0-0 à Abidjan, au stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, lors de la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération Orange.

Poussés par une bonne poignée de supporters, les Congolais sont les premiers à se lancer à l’attaque. Mais très tôt, à partir de la 3e mn, ils sont rappelés à l’ordre par les Mimos qui obtiennent déjà un penalty suite à un coup franc bien combiné entre BREFO Mensah, KOFFI Foba et ABLAKOR Yao Yves qui est finalement fauché dans la surface de réparation par le défenseur central congolais NKODIA Herman. Le penalty est malheureusement raté par BOUA Koffi, dont la frappe rase le montant droit du gardien de but NGOME Ngoe Lawrence. Loin de se décourager, les Mimos essaient de reprendre le jeu à leur compte malgré une bonne résistance de l’équipe congolaise.

A la demi-heure de jeu, BOUA Koffi croit à l'ouverture du score après avoir pris le meilleur sur le gardien de but congolais, sur une passe de TRAORE Moussa dans le dos de la défense, mais il est signalé en position irrégulière de hors jeu. La réplique congolaise intervient six minutes plus tard, sur une lourde frappe de MAGNOKELE Bissiki Davy qui sollicite une belle détente de KOMENAN Sylvain, le gardien de but de l’ASEC Mimosas, pour écarter le danger. Le match est très animé avec une volonté réelle de toute part d’inscrire des buts. Toutefois, ils atteignent la pause sur le score vierge.

A la reprise, ce sont encore les fauves du Niari qui se montrent très dangereux dans cette entame de deuxième partie. A la 47e mn, MONKAM Monkam met une balle dans le dos de la défense mimosas à destination de BIDIMBOU Kader. Celui-ci se retrouve seul face à Sylvain KOMENAN, mais sa frappe trouve le montant gauche des buts mimosas.

L’ASEC Mimosas l’a échappé belle et décide de réagir aussitôt. A la 56e mn, sur une contre-attaque rapide, elle est près d’ouvrir le score sur une phase de jeu savamment construite, mais la frappe de TRAORE Moussa à la conclusion passe au dessus de la barre transversale.

A un quart d’heure de la fin du temps réglementaire, les actions de buts se succèdent des deux côtés, mais ni les attaquants congolais ni les attaquants ivoiriens n’auront la réussite pour inscrire ce but tant désiré.

Dans les arrêts de jeu, GANDZE Cesair a, à son tour, une nouvelle opportunité, mais sa frappe passe heureusement hors du cadre des buts gardés par Sylvain KOMENAN. Le coup de sifflet final intervient sur ce score vierge. L’AC Léopards de Dolisie engrange ainsi son premier point de leur entame dans la phase de poules, après le report de leur match de la 1ère journée qui devait les opposer au Coton Sport de Garoua. Elle recevra AS Réal de Bamako, le 31 mai où le 1er juin, à partir de 15h30, au Stade Denis Sassou Nguesso, à Dolisie pour le compte de la 3e journée de cette phase de poules de la Coupe de la Confédération.

Roll-feller et Harouna KONE

Source Par Congofootball.fr | Lundi 26 Mai 2014


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir