Vous êtes ici >> Actualités A la une Sport CAN 2015 : que du bonheur pour les Diables rouges du Congo-Brazzaville

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

CAN 2015 : que du bonheur pour les Diables rouges du Congo-Brazzaville

Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Première équipe à battre le Nigéria à domicile après 40ans. Après avoir écarter le champion en titre de la phase finale de la CAN, ils éliminent le finaliste de la dernière édition. 41ans après les Diables Rouges sont là! Ils l'ont FAIT! C'est GRAND d'être PETIT. Bravo!!! En route pour la finale, Soyez différent!

Avec un bilan impressionnant (deux victoires et un match nul) les Diables rouges ont réalisé leur plus belle performance dans une phase de poules depuis 41 ans.

Donner pour outsider au début de la compétition devant des favoris de taille comme le Gabon et le Burkina Faso, les Congolais ont déjoué les pronostics pour occuper la première place du groupe, puis atteindre l’étape de quarts de finale. C’était le premier objectif que Claude Le Roy et ses poulains s’étaient fixé pour cet apprentissage. L’appétit venant en mangeant, ils peuvent dès à présent viser plus haut le 31 janvier lorsqu’ils affronteront à Bata le deuxième du groupe B.

Quelle compétition pour ces Diables rouges ! L’équipe congolaise est de retour au premier plan. En un clin d’œil, cette nouvelle génération entraînée par Claude Le Roy a su refaire le retard des années antérieures. Elle a replacé le Congo sur l’échiquier continental 15 ans après, tout en mettant un terme au vide de victoire depuis 41 ans.

Ce dimanche au stade d’Ebibeyin, contre les Étalons du Burkina Faso, comptant pour la troisième journée des matchs de poules, les Diables rouges l'ont emporté 2-1, gagnant ainsi un autre challenge: celui de la qualification pour les quarts de finale de la compétition 23 ans après. La dernière fois que le Congo a atteint cette étape de la compétition remonte en 1992 au Sénégal. Collectivement les Diables rouges ont repondu présent mais le talent individuel de leurs joueurs, notamment celui de Bifouma, a fait la difference .

Les Diables rouges entament clairement mieux la seconde période. Thievy Bifouma fait parler son talent individuel pour pousser à lui seul le Congo sur le chemin de la qualification. Il bénéficie d'un corner sur l'une de ses accélérations. Le tirant il trouve la tête de Fodé qui n'attrape pas le cadre. Ce dernier était tout prêt d'une ouverture du score mais fait preuve d'une maladresse. Ce n'était qu'une partie remise car à la 51e minute, Thievy Bifouma a débloqué le compteur. Le mental est la clé du succès des Diables rouges. Deux minutes seulement après l'égalisation Burkinabée à la 85e par l'entremise d'Aristide Bancé, Fabrice Ondama remettait les Congolais devant. Une belle revanche prise après le match perdu à Pointe-Noire lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014

Retenons que dans cette CAN, les Congolais ont réalisé leur meilleur parcours depuis 41 ans. Lors des trois phases finales qui ont précédé Égypte 74, le Congo n’avait glané pour les trois compétitions notamment en 1978, 1992 et 2000 que quatre petits points (un point en 1978 et 2000 puis deux points en 1992). Les poulains de Claude Le Roy restent dans une bonne dynamique à l'extérieur. Ils n’ont plus perdu à l’extérieur depuis le match retour contre le Rwanda. Des éliminatoires, à la phase finale de la CAN, ils ont disputé six rencontres avec un bilan plus flatteur : quatre victoires, deux matches nuls et aucune défaite. C'est la Guinée Équatoriale qui accompagne le Congo en quart de finale. Le Nzalang national a battu le Gabon 2-0.

James Golden Eloué et Camille Delourme

Source Adiac


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir