24/02/2017

Dernière mise à jour09:08:30 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Sport Foot/Disparition : L'international congolais Destin Onka meurt dans un accident

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Foot/Disparition : L'international congolais Destin Onka meurt dans un accident

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L'international congolais Destin Onka Malonga est mort dimanche dans un accident lors d'une sortie en canoë.

L'international congolais Destin Onka Malonga est mort dimanche dans un accident lors d'une sortie en canoë, dans le cadre du programme de préparation de la nouvelle saison de son club d'Ales (CFA2). L'accident s'est produit vers 13h00 à Vallon-Pont d'Arc, en Ardèche.

Né à Brazzaville, Destin Onka Malonga, gardien de but de 28 ans, a plongé de huit mètres depuis un rocher, s'est mal réceptionné et a coulé à pic. Les sauveteurs n'ont pu le réanimer, ont précisé les gendarmes, confirmant une information du Midi-Libre. Le joueur était parti ce week-end en sortie de groupe avec ses coéquipiers alésiens, dans le cadre du programme de préparation de la nouvelle saison de son club, qui évolue dans l'équivalent de la 5e division.

Avec AFP


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir