Vous êtes ici >> Actualités A la une Technologie Evènement : le Digital Thursday se fait découvrir

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Evènement : le Digital Thursday se fait découvrir

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’évènement réunissant les acteurs du monde digital a frappé un grand coup pour sa deuxième édition en présentant quatre nouvelles start-ups qui se déploieront au courant de l’année.

Se voulant mensuel, le Digital Thursday du 13 août 2015, deuxième du genre, a plutôt fait sensation forte au Gicam de Douala. Il vient ainsi se présenter comme la plateforme idoine de mise en lumière de l’entrepreneuriat digital et de l'étendu du savoir-faire local en terme d'innovation technologique au Cameroun. Avec pourtant une société où la connectivité est pignon sur rue malgré un faible taux de pénétration d’internet (5 % de la population ; soit 400.000 personnes [source : ministère des Postes et Télécommunications]) pourquoi créer un évènement de plus s’axant dans cette logique ?

Pour réponse, le Digital Thursday est un échange entre les différents acteurs œuvrant dans ce secteur. Parce qu’impliqués, les e-entrepreneurs et créateurs de start-ups sans cesse audacieux dans un environnement en plein croissance et plein de challenges, peuvent débattre et discuter des réalités, des perspectives et challenges liés aux TIC.

Internet ayant suscité de nouvelles habitudes et modes dans le quotidien des citoyens connectés via un PC, une tablette ou un smartphone, l’on assiste à la naissance continue d’e-entreprises. Pour le 13 août dernier, comme start-ups de la soirée, Kokipress (application permettant d’avoir sur son mobile les journaux majeurs), CoolTchop de Maguy Mati (application permettant une géolocalisation de cafés et restaurants dans sa zone) ou ISanté (application répertoriant les pharmacies de garde avec conseils en cas d’urgence) ont été présentées avec succès.

Le Speed pitching a tourné sur des sujets comme la cybercriminalité et comment la parader ; le financement participatif (crowdfunding) ; l’implication d’entreprises dans le paiement électronique… Organisée par l’agence Accent Com en partenariat avec Kaymu, cette rencontre gagne en succès. Avec quelques 300 personnes y ayant pris part, la prochaine édition prévue pour le 10 septembre prochain promet d’en faire autant.

Gaspard Ngono


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir