Vous êtes ici >> Actualités A la une Technologie Cameroon Youthnited prépare la « rééducation des masses »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Cameroon Youthnited prépare la « rééducation des masses »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

En prélude à sa deuxième édition, le groupe de jeunes start-upers prévoit de sensibiliser leurs compatriotes sur les grands défis et opportunités de l’ère numérique.

Le rendez-vous est prévu entre le25 au 27 septembre 2015 à Douala. Une dynamique équipe de jeunes, entreprenant et motivés, avec pour ambition d’impulser l’esprit d’initiatives et d’entrepreneuriat qu’offre le contexte numérique mondial, voilà le Camer Youthnited. L’objectif d’insuffler et de développer en les jeunes camerounais le désir d’être le changement qu’ils veulent voir au Cameroun mue ce groupe. Avec 6/10 jeunes qui ne concrétisent pas toujours leurs projets malgré des opportunités à eux souvent tendues, le thème « Rééducation des masses » trouve amplement sa justification.

Ainsi, Camer Youthnited mise sur ces acquis pour remotiver les créateurs de projets ; associations ; leaders d’organisations jeune afin de doper leur capacité initiatrice, de prise de risque, et d’inventivité lors de la deuxième édition de leur forum. En parallèle à cette session, des items sur la formation de femmes au TIC ou encore une opération de crowdfunding destiné au financement de projets de jeunes (voir ici). L’apport d’entreprises, collectivités et institutions de toutes tailles (SABC, Kaymu, ActivSpace, CUIB, etc.) à cet effet, ne peut que contribuer à y donner de la quintessence.

Créée officiellement en juin 2015 à l’Institut Universitaire Catholique de Buéa, cette association a réalisé son premier forum les 20 et 21 juin derniers. Avec une cinquantaine de participant au départ, Camer Youthnited escompte rééditer la donne en doublant ce nombre.

Gaspard Ngono


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir