Vous êtes ici >> Actualités A la une Technologie De la démocratisation de l’internet au Congo

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

De la démocratisation de l’internet au Congo

Envoyer Imprimer PDF

Alors que les usagers d’internet attendent toujours la connexion du pays à la fibre optique,

cette très lourde infrastructure se voit dépassée par Airtel, opérateur de téléphonie mobile. En ayant décroché la première licence 3G du pays, la marque du premier opérateur indien s’envole sur le marché du haut débit mobile.  A vu de ce qui s’est passé à Pointe-Noire avec la téléphonie fixe qui après plusieurs années d’absence sur le marché n’a pas su redémarrer, le mobile s’y étant totalement substitué, le succès de la 3G risque d’hypothéquer l’avenir des liaisons filaires qu’elles soient en cuivre ou en fibre optique.

A propos de la fibre optique (source autorisée).

La boucle de Pointe-Noire sera terminée à la fin de l'année.
Pour Brazzaville il faudra attendre mai ou juin.
Le reste du pays suivra.
Mise en service : un problème juridique est en cours d'étude et semble ne pas emporter l'unanimité.
  • Qui doit être le gestionnaire du dispositif ?
  • Congo télécom peut-il être gestionnaire et distributeur d'accès ou faut-il créer une nouvelle identité ?
  • Qui détient les clés du secteur ?
    • Le ministre Thierry Moungalla, ministre de tutelle ;
    • la délégation générale aux grands travaux, chargée des travaux d'infrastrucrure et qui agit semble-il en solo ;
    • une ou plusieurs autres entités, opérateurs de téléphonie fixe ou/et mobile ;
    • l'ensemble de ces acteurs possède-t-il un rôle décisionnaire ?
  • Dans ce deriner cas, leurs intérêts sont-ils convergents ?

Le règlement de la question peut prendre beaucoup de temps et risque de retarder considérablement la mise en service.
Il est bien dommage que l'on ne soit pas préoccupé de ces questions dans les mois de construction du backbone afin que sa mise en service soit la plus rapide possible. Se pourrait-il que l'effectivité de la connexion n'ait pas été l'objectif principal ?

Pendant ce temps les opérateurs de téléphonie mobile, moins paralysées par des questions politiques, vont continuer à prendre de l'avance. Déjà Airtel avec sa 3G s'envole sur le secteur de l'internet mobile et Azur concocte une solution box qui regroupera télévision, téléphone et web (autour de quelle technologie ?).

Les tarifs 3G d’Airtel sont encore élevés,

  • 20000XAF/mois pour une connexion à 1Mo
  • 35000XAF/mois pour une connexion à 2Mo
  • 75000XAF/mois pour une connexion à 5Mo
  • Une promotion d’essai Airtel 3G offre une connexion illimitée d’une semaine à 5Mo pour la somme symbolique de 400XAF. Combien de emps durera-t-elle ?

Ces barèmes seront certainement revus à la baisse quand la concurrence s’ouvrira avec l’octroi d’une deuxième licence 3G.

Ya_Sanza


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir