Vous êtes ici >> Actualités Régions Pointe-Noire Gowex : s'étend à l'Afrique et va desservir Pointe-Noire

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Gowex : s'étend à l'Afrique et va desservir Pointe-Noire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Gowex annonce ce matin sa première implantation en Afrique: via un partenariat, le groupe va proposer ses services à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo-Brazzaville dont la population excède un million d'habitants.

Le groupe télécoms espagnol spécialisé le points d'accès WiFi indique qu'il desservira Pointe-Noire via un accord avec OFIS, “l'un des principaux fournisseurs de services d'accès à Internet au Congo” sous la marque Yattoo.com.

“Dans une première phase, le service WiFi gratuit sera disponible dans les zones de grande affluence touristique, tels que les hôtels, les restaurants et les bars” de Pointe-Noire, explique Gowex, ce qui représente une centaine de points d'accès.

“En République du Congo, 48% de la population est âgée de moins de 20 ans. Ce segment de population est le plus demandeur de services de connectivité WiFi”, indique encore le groupe.

Source CercleFinance.com

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir