Vous êtes ici >> Actualités Régions Pointe-Noire Transport en commun: La mise en circulation des bus de la STPU estimée en avril

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Transport en commun: La mise en circulation des bus de la STPU estimée en avril

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

En marge de la première session ordinaire du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, Roland Bouiti-Viaudo et les conseillers ont visité le 19 février au Port Autonome de Pointe-Noire, les bus de la future Société de transports publics urbains (STPU) et le site qui leur est réservé à la base technique de ladite société dans le sixième arrondissement Ngoyo. La visite a été guidée par le coordonnateur de ladite société, Alphonse Pepa.

Au total cinquante (50) bus de marque ASHOK LEYLAND, destinés à la ville de Pointe-Noire ont été visités par les conseillers. Ces bus ont une capacité de 74 places dont 35 assises et 39 debout. Outre ces bus, il y a aussi, pour leur maintenance, deux moyens de dépannage bien équipés, avec un groupe électrogène et une motopompe à eau, soit tout le confort technique nécessaire pour assurer l’entretien de ces bus.

Cette maintenance sera assurée par douze jeunes congolais qui ont suivi une formation accélérée d’ingénieur technique en Inde, a indiqué Cleige Leduc Dihouidi. Ces jeunes ont d'ailleurs assisté au montage de l’un des bus de transport qui vont d’ici peu soulager les peines des Ponténégrins et des Brazzavillois en transport en commun.

Selon le coordonnateur de la Société de transports publics urbains, Alphonse Pepa, le projet se poursuit sans entrave. « Sur 200 bus attendus, nous avons reçu 120 bus. 70 sont déjà à Brazzaville et 50 à Pointe-Noire. En termes de dépôt, à Pointe-Noire il en est prévu deux : l'un à Ngoyo et l'autre à Vindoulou. Dans un mois, tous les bus seront sur les sites. Il ne reste qu'à réaliser la partie technique et commerciale du projet. Quant à voir les premiers bus circuler dans les villes de Pointe-Noire et de Brazzaville, il faut estimer fin mars ou début avril », a-t-il affirmé.

S’agissant du recrutement des chauffeurs, il a souligné que jusqu’à ce jour aucun chauffeur n’a été embauché. «Nous avons reçu plusieurs dossiers que nous avons envoyés à la direction générale des transports terrestres pour s’assurer de la validité des permis de conduire ». Par contre, les candidatures des receveurs sont encore ouvertes ; celles des dames sont encouragées. Ces receveurs doivent être au moins titulaires d’un BEPC car, le système de billetterie est informatisé. Les candidats doivent être âgés de moins de 40ans pour assurer leurs cotisations pendant 20ans et bénéficier de la pension à la retraite. Lors de l'ouverture de la session, le maire a annoncé la réparation ainsi que le bitumage des voiries urbaines.

Charlem Léa Legnoki

Source Adiac


Commentaires  

 
0 #4 Smithe443 28-11-2016 11:55
Thank you for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do a little research about this. We got a grab a book from our local library but I think I learned more from this post. I am very glad to see such excellent info being shared freely out there. deebcefbdkagcka e
Citer
 
 
0 #3 Smithd399 27-11-2016 07:44
This will be a fantastic site, will you be interested in doing an interview regarding just how you designed it? If so email me! dfbeedffdkegfbg g
Citer
 
 
0 #2 Angelina 19-11-2016 18:05
I loved as much as you will receive carried out right
here. The sketch is tasteful, your authored material stylish.

nonetheless, you command get got an shakiness over that you wish be
delivering the following. unwell unquestionably come further formerly again as exactly the same
nearly very often inside case you shield
this hike.
Citer
 
 
0 #1 Deandre 14-11-2016 11:32
Your means of describing everything in this paragraph is
genuinely fastidious, all can without difficulty know it, Thanks a lot.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir