Vous êtes ici >> Actualités Régions Pointe-Noire Pointe-Noire, un neveu a tué son oncle par un coup de pilon sur la tête

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Pointe-Noire, un neveu a tué son oncle par un coup de pilon sur la tête

Envoyer Imprimer PDF

Samedi 7 mai 2011, une dispute éclate entre l’oncle Tchibaya R. (24 ans) et son neveu Tchicaya P. (16 ans), comme une scène courante, le soir, à la maison.

Mais, la tension monte entre les deux hommes en colère et une bagarre s’en est suivie. Pendant la rixe, le neveu se saisit d’un pilon et assène un coup bien appliqué sur la tête de son oncle. Ce dernier s’écroule. Il est conduit, urgemment, à l’hôpital de Loandjili où, malheureusement, il est décédé, la nuit. Le jeune meurtrier a été arrêté par la gendarmerie et placé en garde à vue. Sans doute, la justice prendra le relais. Signalons que la cour d’appel de Pointe-Noire a démarré sa session criminelle, mercredi 11 mai dernier. Quatre affaires y sont jugées, parmi lesquelles l’affaire Houssan Odjej, le ressortissant libanais qui avait porté des coups et blessures sur Mlle Flore Baros, ayant entraîné une paralysie permanente.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir