24/08/2017

Dernière mise à jour09:20:34 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités Régions Niari Industrie: la cimenterie FORSPAK de Dolisie lance officiellement sa production

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Industrie: la cimenterie FORSPAK de Dolisie lance officiellement sa production

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le président de la République, Denis Sassou N'Guesso a inauguré, le samedi 22 mars, la Cimenterie FORSPAK international Congo, située dans la sous préfecture de Louvakou, à quelques kilomètres de Dolisie, dans le département du Niari.

Deuxième cimenterie du Congo après la Sonocc (la Société des ciments du Congo) à Loutété, dans la Bouenza, la cimenterie FORSPAK dont les travaux avaient démarré en mars 2012 a été entièrement financée sur fonds propres de la société Forspak Chine, pour un coût global de 34 milliards FCFA. Porteuse d'espoir pour le développement économique du département du Niari en général, et de la ville de Dolisie en particulier, FORSPAK contribuera, on l’espère, à réduire le taux d'importation du ciment et à pallier le déficit observé au Congo où le besoin en la matière est estimé à 2 millions de tonnes par an. La cimenterie de Dolisie dont l'usine est entrée en phase de production depuis le 16 novembre dispose d'une capacité de production de 300 mille tonnes par an soit environ 750 tonnes jours. Actuellement, FORSPAK produit 1000 tonnes de clinker de haute qualité par jours et environ 280.000 tonnes de ciment de haute résistance.

«  Jusqu'à ce jour, nous avons déjà  produits plus de 15.000 tonnes de clinker, 4 000 tonnes de ciment 32.5PC et 4 000 tonnes de ciment 42.5. Les produits sont prêts à la vente. La résistance et le poids d'emballage sont garantis à 100% », a précisé le directeur général de Forspak, Peng An Ping, très rassurant sur la qualité du ciment produit. Pour garantir sa production, la société, qui compte à ce jour 130 travailleurs congolais contre 60 autres de nationalité chinoise, envisage de nouveaux recrutements pour atteindre 200 employés à terme.

Selon le ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, la cimenterie Forspak  est un exemple d'une industrie structurante qui a vocation d'exercer un effet d'entraînement sur les autres secteurs industriels. Il  va ainsi créer un pole économique dans cette localité qui souffre du déclin de l'économie dite de l'or vert.

Le Congo nourrit des ambitions

« Au regard des tendances observées, nous pouvons tenir le pari de faire du Congo un pays exportateur de ciment au nouveau de la sous région , car après Louvakou, il y aura Hinda avec CIMAF et  dans les tous prochains mois Dongote dans la Bouenza et Diamont ciment dans le Pool »,  a-t-il indiqué. Tenant compte de toutes les conditions réunies par FORSPAK (contraintes  liées à l'environnement juridique, institutionnel,  des facteurs fiscalo- douanier et des facteurs de production, notamment de l'énergie et du transport  ferroviaire et de la distribution du produit), il a déclaré que Forspak est assuré du soutien de l'État facilitateur qui ne ménagera aucun effort pour apporter des  réponses appropriées aux éventuelles goulots d'étranglement pouvant handicaper son développement.

Le ciment à quel prix ?

Actuellement le prix de sortie usine de ciment 32.5PC est de 70.000F par tonne ; celui de ciment 42.5PC est de 80.000F par tonne. Ce sont les prix de début de commercialisation. Industrie de type nouveau ? FORSPAK applique les critères ISO pour la qualité grâce à son laboratoire équipé des appareils de contrôle performant qui permettent.

Selon son directeur général, le ciment de FORSPAK peut être utilisé aussi bien dans la construction des autoroutes, des chemins de fer, des édifices, des ouvrages hydrauliques, des ponts et des tunnels. La société qui a obtenu le certificat d'agrément de produit industriel délivré par le ministère de l'Industrie ; l'autorisation de commercialisation par les autorités compétentes fixe le prix de la tonne à environ 75.000 FCFA pour ce qui concerne le ciment de type 32.5  et à 80.000 FCFA pour celle de type 42.5.

Jocelyn Francis Wabout
Source Adiac

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir